updated 07/12/2016 15:17

RC Lens - Dijon FCO : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion de la 22e journée de Ligue 2, le RC Lens recevait Dijon et a concédé le match nul (1-1). Romain Amalfitano a ouvert le score en début de rencontre avant une égalisation plutôt rapide de Wylan Cyprien. Le carton rouge de Steeven Paulle à une demi-heure du terme n'y changera rien, les Lensois arrêtant de jouer.

Au classement, le Racing Club de Lens redescend en 7e position avec toujours deux longueurs de retard sur le podium occupé par Nancy, Dijon et Metz.

Ce dimanche matin, ce sont Thomas Vandaële et Christopher, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et la qualité du match réalisé par les Dijonnais.

Joris Delle :

- Note de Thomas Vandaële : 6/10
Quand même bien parti à la pêche sur l’ouverture du score, le portier Lensois a livré un énorme match derrière ! Bien inspiré à plusieurs reprises, notamment lorsque Dijon a poussé en début de seconde période, il a réalisé quelques arrêts de grande classe. En fin de première période, il réalise une superbe sortie dans les pieds de Tavares, sans laquelle le match aurait été tout autre.
- Note de Christopher : 6,5/10
D'accord il est coupable sur le but dijonnais en relançant hâtivement et n'importe comment mais ensuite il a sauvé le Racing à plusieurs reprises par de bonnes sorties au devant des attaquants dijonnais mais aussi sur quelques parades suite à des frappes lointaines.
 
Dusan Cvetinovic :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Dépanneur sur le côté droit, certainement pour faire souffler Ikoko, le défenseur central a eu du mal à entrer dans son match, pour preuve son placement sur l’ouverture du score où il n’a pas eu l’expérience d’un latéral de métier. Mais en dehors de ça, son énergie et sa solidité lui ont donné la confiance pour au final signer un match très correct ! Il a bien tenu son couloir, même si à l’inverse de Lala, il a manqué de vitesse lors des longs ballons dans son dos. Le Serbe s’est même permis le luxe à plusieurs reprises de monter et de tenter de combiner avec Lalaina pour s’offrir quelques centres de qualité. S’il est bien meilleur dans l’axe, c’est rassurant de savoir qu’il peut dépanner à droite à ce niveau. Peu académique, mais un mec avec un tel état d’esprit, tu lui pardonnes tout !
- Note de Christopher : 5/10
Impossible de ne pas lui mettre la moyenne car il n'a pas était fautif dans cette rencontre. Mais on a clairement senti que le Serbe n'était pas à l'aise à ce poste de latéral droit. Il a souvent tenté de faire des appels sur son couloir, mais une fois servi il ne savait que faire du ballon. Son déficit technique l'a desservi à ce poste.
 
Loïck Landre :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
 On attend depuis longtemps le retour du patron, pas celui du Landre trop tendre du début de saison. Hier, il a été à la rue sur le but, étant à 10 Km de l’action, mais par la suite s’est montré relativement incisif, muselant bien Tavares. Moins serein, il ne s’est définitivement pas cassé la tête avec la relance, surtout en position de dernier défenseur, face à Delle, où il a plusieurs fois balancé en touche alors que le Landre des saisons précédentes aurait tenté de garder la balle grace à sa technique pour remonter. Du mieux, mais encore loin de son meilleur niveau.
- Note de Christopher : 5,5/10
Une rencontre assez sereine Loïck Landre. Rarement mis vraiment en difficultés, il n'a pas eu à forcer pour contenir Julio Tavares, bien discret hier.
 
Abdoul Ba :
- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Moins à la rue que face à Créteil, le Mauritanien a réalisé un match en demi-teinte. Du haut de ses 2 mètres, il ne s’est pas assez imposé dans les airs, mais a plutôt bien géré sa défense au sol. Bizarre quand son principal atout reste son physique. Par contre, ça laisse toujours à désirer dans la relance… Le point noir de son match reste surtout son placement sur le but, tout comme Landre. Il est beaucoup trop mou sur son vis-à-vis, pas encore vraiment entré dans le match à ce moment de la partie. 
- Note de Christopher : 5,5/10 
Encore une fois je vais dire que son style n'est pas académique, que parfois il me fait peur, mais de nouveau il fut très efficace hier. Beaucoup de duels aériens gagnés face à un client comme Julio Tavares, on le sent gagner en confiance dans certaines duels où il s'affirme de plus en plus.
 
Kenny Lala :
- Note de Thomas Vandaële : 6/10
 Un bon match du latéral contrarié qui se porte de plus en plus vers l’avant. Solide défensivement, il a relativement bien muselé son vis-à-vis. Rarement pris dans le dos, il a réalisé le match que l’on attendait de lui, s’appuyant notamment sur sa vitesse et son endurance, ses principaux atouts. C'est clairement le genre de mec que les supporters adorent, le genre qui n'arrête jamais et ne se plaint pas de sa condition.
- Note de Christopher : 5,5/10
J'aurai aimé le voir un peu plus arpenter son couloir comme il a l'habitude de le faire. Son match fut solide, il n'a que très rarement été pris en défaut mais il fut bien trop timide offensivement, dommage.
 
Jean Philippe Gbamin RC Lens 01Jean-Philippe Gbamin :
- Note de Thomas Vandaële : 6,5/10
Un peu moins en vue que face à Créteil où il avait été le seul Lensois au niveau au milieu de terrain. Mais, mine de rien, il ratisse un assez grand nombre de ballons, travaillant dans l’ombre pendant tout son match hier. A ce poste, avec son physique et sa technique, il se débrouille bien même lorsqu’il semble un peu moins bien… Remplacé par Anthony Scaramozzino en toute fin de match qui n’a pas pu apporter grand chose. 

- Note de Christopher : 6,5/10

Encore une fois l'un des meilleurs lensois hier malgré le fait qu'il soit plus ou moins impliqué sur l'ouverture du score, en faisant partie des deux ou trois joueurs qui se sont échangés des passes dangereuses. Mais par la suite sa puissance et sa vitesse furent très intéressante pour récupérer et remonter les ballons. Jean-Philippe Gbamin est indéboulonnable en ce moment, que ce soit à ce poste de milieu défensif ou en défense centrale. Remplacé par Anthony Scaramozzino qui n'a pas eu le temps de se mettre en avant.
 
Wylan Cyprien :
- Note de Thomas Vandaële : 7/10
Wylan Cyprien RC Lens 05Un énorme match du jeune milieu relayeur de la Gaillette, récompensé par un but moins chanceux que d’habitude… Sans rire, il a réalisé un énorme match dans l’entrejeu, s’imposant de plus en plus comme la plaque tournante du système Sang & Or. Quand il s’applique, il fait mouche, c’est aussi simple. Dans un bon jour comme hier, il est capable de sublimer ses coéquipiers avec des ballons donnés dans le bon tempo. Remplacé pour le dernier quart d’heure par Pierrick Valdivia qui a effectué une entrée un peu timide. 
- Note de Christopher : 7/10
Buteur hier Wylan Cyprien réalise sa meilleure saison sous le maillot lensois. Il a encore une fois gratté pas mal de ballons même s'il fut parfois moins en réussite dans son utilisation (oui je cherche la petite bête tant le jeune lensois explose cette saison). Sinon sa vitesse, sa technique et sa hargne ont régalé hier, la joie sur son but fait plaisir à voir. Son but a d'ailleurs fait le plus grand bien au Racing que l'on sentait bien mal embarqué dans ce début de rencontre. Suppléé par Pierrick Valdivia a un moment où le Racing s'était complètement arrêter de jouer.
 
Benjamin Bourigeaud :
- Note de Thomas Vandaële : 6/10
Encore un bon match à mettre au crédit du Calaisien. Il s’entend bien avec Cyprien et les automatismes qu’ils développent grâce à leur statut de titulaire, leur permet d’être de plus en plus efficace. Il est tout l’inverse de ce que recherchait Kombouaré en début de saison : un petit gabarit efficace dans les petits espaces. Résultat des courses, son retour au premier plan coïncidence avec celui du RCL… Hier, il a encore prouvé qu’il avait du ballon et, comme Cyprien, s’il s’applique sur les phases offensives, chacune d’entre-elles peut aller au bout. 
- Note de Christopher : 6/10
Lui aussi réalise sa meilleure saison. Dommage que ses coups de pied arrêtés ne furent pas toujours efficaces car il en a eu un paquet. Sinon dans le jeu il a été fidèle à lui-même, combatif, intelligent et toujours disponible.
 
Mathias Autret :
- Note de Thomas Vandaële : 6/10
 Le principal atout offensif du Racing s’est souvent retrouvé esseulé dans ses accélèrations. Mais sa qualité technique réellement au dessus du lot de la Ligue 2 amène tellement de choses, à l’image de sa magnifique ouverture vers Banza sur le but Lensois. Il est capable d’accélérer le jeu à tout moment, même s’il a du mal à être régulier sur 90 minutes complètes. Hier, il a encore montré toute sa classe, même s’il a moins tenté que d’habitude.
- Note de Christopher : 5,5/10 
En cette année 2016 je le sens un peu moins en forme qu'en fin d'année dernière. Peut-être le contrecoup de l'enchaînement des matchs alors qu'il jouait très peu la saison dernière. Sinon il a tenté de provoquer dans son couloir sans avoir la réussite au bout de ses tentatives.
 
Lalaïna Nomenjanahary :
- Note de Thomas Vandaële : 6/10
Le Malgache a une nouvelle fois soufflé le chaud et le froid tout au long du match. Titularisé pour être un catalyseur et accélérer le jeu, le TGV Sang & Or s’est appliqué, n’a pas perdu beaucoup de ballon, a été assez précis, mais a du coup pas mal ralenti le jeu par moment. En seconde période, il a obtenu pas mal de coups de pieds arrêtés, provocant beaucoup ses adversaires, obligés de faire faute ou de balancer en corner. Même si ce n’était pas un énorme match de sa part, c’est quand même beaucoup mieux que sa première partie de saison.
- Note de Christopher : 5,5/10
Peu en vue en première période, Lalaïna Nomenjanahary s'est bien plus montré en seconde en provoquant son vis-à-vis et en prenant souvent le dessus. Malheureusement le Racing s'est arrêté de jouer suite au carton rouge dijonnais et le Malgache s'est éteint comme les autres.
 
Dème N'Diaye :
- Note de Thomas Vandaële : Non noté
Il est LE point noir de la soirée… Lorsqu’on se blesse tout seul, c’est souvent grave… On croise les doigts pour lui. Remplacé par Simon Banza (5,5/10) dès la 22ème minute, qui s’est montré décisif dès son entrée en jeu avec sa deuxième passe décisive de la saison. S’il a été moins présent sur le reste du match, encore un peu juste pour ce type de rencontre, il a fait ce qu’on attendait de lui. Sa déviation est juste et bien sentie. Par contre, en l’absence de N’Diaye, de Nanizayamo et avec le départ de Bekamenga, ça sera clairement trop compliqué de ne compter que sur lui pour les 16 matchs qui nous séparent de mai 2016…
- Note de Christopher : Non noté
Malheureusement très rapidement blessé le Sénégalais n'a pas pu se montrer. Remplacé par Simon Banza (5/10) qu'on sent encore frêle pour la Ligue 2. Dans les duels il souffre et quelques erreurs techniques comme ce contrôle raté en pleine surface en seconde période ont marqué sa prestation. Malgré tout il est passeur décisif sans vraiment le faire exprès dès son entrée en jeu.
 
Le coaching d'Antoine Kombouaré :
- Note de Thomas Vandaële : 6/10
Son schéma commence à se dessiner, surtout avec l’émergence du duo Cyprien-Bourigeaud. C’est cette doublette qui combine de mieux en mieux et qui alimente bien les attaquants, qui permet à Lens de développer ENFIN du jeu. Depuis le 1er janvier, il réclame du renfort et parle de montée…Celui qui ne se cache plus sur ses objectifs et redevient enfin l’entraîneur conquérant qu’on connaissait avant semble enfin avoir digéré ce qui le gênait en début de saison (départ avorté, manque de moyen, équipe bidon ?). Hier, face aux forfaits, il a pris des risques et c’est ce qu’on attend d’un technicien de son calibre. Seul point noir : à 11 contre 10, il n’arrive pas à faire en sorte que ses joueurs lâchent les chevaux… 
- Note de Christopher : 5/10
Il a fait des choix étonnants comme les titularisations de Dusan Cvetinovic sur le côté droit de la défense et celle de Dème N'Diaye en pointe (en même temps après le départ de Christian Bekamenga, déjà doubke buteur avec Metz vendredi, et la blessure de Pablo Chavarria, les choix devant sont limités). Le Racing a été plutôt solide, a été au niveau de Dijon mais s'est arrêté de jouer lorsque les visiteurs se sont retrouvés à 10. Le coach kanak n'a alors pas réussi à insuffler du sang neuf pour redynamiser ses troupes.
 
La prestation du Dijon FCO :
- L'avis de Thomas Vandaële :
Si le match d’hier a été aussi agréable, ce n’est pas que grâce à Lens ! Dijon a clairement un bien meilleur niveau que les TFC, ESTAC et autre MHSC qui frôlent la relégation depuis plusieurs saisons à l'échelon supérieur. Si son duo d’attaquants a été à la rue (le loupé de Diony seul face au but vide…) et ses défenseurs souvent pris à défaut, cette équipe jouie d’une énorme solidarité, utile dos au mur. Sammaritano et Amalfitano font vraiment du bien à cette équipe et à la Ligue 2.
- L'avis de Christopher :
Dijon a rapidement ouvert le score et s'était donc rendu le match plus facile. Mais les Nordistes ont vite réagi et les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont alors plus chercher à défendre qu'à remporter le match. J'attendais mieux de cette équipe que l'on dit très joueuse. Frédéric Sammaritano fut très bon, passeur décisif notamment sur le but de Romain Amalfitano (renommé Mamadou par les écrans géants de Bollaert et par DRC lors des compositions d'équipe). Le grand Julio Tavares a souffert et m'a déçu également. Suite au carton rouge de Steeven Paulle les Dijonnais ont de suite serré les rangs en alignant deux lignes de 4 juste devant leur défense. Une prestation solide certes mais globalement décevante.
Image : LogoGraphik

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.