updated 11/12/2016 07:24

Antoine Kombouaré : « La victoire est amplement méritée pour Quevilly-Rouen »

Antoine Kombouare RC Lens 14Eliminé honteusement de la Coupe de France par Quevilly-Rouen (CFA), le RC Lens pourra se concentrer uniquement sur la Ligue 2 sur la suite de la saison. Antoine Kombouaré ne peut que féliciter les Normands pour leur succès mérité, l'entraîneur des Sang et Or pointant aussi la longue série d'éléments qui a manqué à son équipe pour espérer l'emporter.

« La victoire est amplement méritée pour cette équipe de Quevilly-Rouen. On a fait une bonne entame de match. Malgré qu’il y ait eu ce but inscrit sur penalty, on a été capable de revenir au score. Par contre, on est passé à côté de notre seconde période. On a laissé beaucoup trop d’espaces aux attaquants. On s’est fait bouger par Quevilly-Rouen qui a marqué un but somptueux. On avait mis en place des intentions de jeu : presser très haut, récupérer le ballon très vite, alimenter les attaquants. Mais le bloc a explosé et on s’est retrouver à défendre sur 50 mètres. On a eu quelques situations mais c’était impossible de gagner face à cette équipe de CFA. Bravo à elle et je lui souhaite bonne chance pour la suite. Qu’elle aille le plus loin possible. Quant à nous, on va s’atteler à faire un bon championnat et à essayer de bien préparer le match de Niort même si cette élimination n’est pas la plus belle des façons de le faire. »

Source : RCLens.fr

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.