updated 05/12/2016 14:28

Les sièges du stade Bollaert-Delelis font polémique en Marek

Stade Felix Bollaert Andre Delelis RC Lens 07Samedi dernier face au Red Star, environ 70 sièges du stade Bollaert-Delelis ont été cassés, abîmés. Et si Damien Vanoise, le responsable sécurité du RC Lens, pointe du doigt certains supporters énervés, de nombreux supporters Sang et Or mettent en cause la qualité des sièges et, surtout, leur aspect peu pratique pour une tribune où les supporters restent majoritairement debout. Arnaud, fidèle abonné dans le kop en tribune Marek, témoigne dans La Voix du Nord.

 « Ces sièges sont dégueulasses. Avant 1997, dans cette tribune, on pouvait mettre 8 000 personnes. Après la première rénovation, on a réduit de moitié par mesures de sécurité. Avec cette dernière rénovation, on a désormais ces sièges immondes, inadaptés et dangereux. Dans les stades français, on nage en plein paradoxe : plus on essaie de sécuriser les travées, moins elles sont sécurisantes. » « Entre 1997 et 2014, j’ai vu très peu de sièges galettes sauter dans cette tribune. Là, 70 ont été brisés en un soir. Vous pensez que, d’un coup, les gens ont décidé de devenir fous et de péter tous les sièges ? La vérité, c’est que nombre d’entre eux n’étaient pas solides, ou mal fixés et ont craqué. »

Dans un communiqué publié ce vendredi, les Red Tigers demandent d'ailleurs le retrait pur et simple de ces sièges en Marek pour remettre des « sièges coquilles » jusqu'à l'Euro 2016.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.