updated 10/12/2016 12:26

USL Dunkerque - RC Lens : une drôle d'ambiance pour faire tourner les jambes

Amical RC Lens DunkerqueCe vendredi soir, le Racing Club de Lens se déplaçait sur la pelouse de Loon-Plage pour le premier match de préparation de la saison 2015-2016. Opposés à l'Union Sportive du Littoral de Dunkerque, les Sang et Or n'avaient cure du résultat, l'objectif principal étant de réhabituer doucement les organismes à la compétition après quelques semaines d'arrêt.

Pour ce match face à des pensionnaires de National, Antoine Kombouaré avait décidé d'aligner deux onze différents en première et seconde période. Ainsi, voici la première composition de AK :

Delle - Gbamin, Kantari, Lala, Robert - Cyprien, Wojtkowiak, Nomenjanahary, Moore -  Guillaume, Seck 
Remplaçants : Belon, Vachoux, Ba, Landre, Scaramozzino, Valdivia, Bourigeaud,  Madiani, Chavarria, Ndiaye, Touzghar, Duverne

 

Dès le début du match, et aux vues du onze inexpérimenté aligné côté lensois, on comprend vite qu'il s'agit bien d'un match de reprise, l'effectif n'étant pas du tout au complet et une large place ayant été faite aux jeunes. Un match de reprise pour les joueurs et le staff certes, mais pas pour la centaine de supporters présents derrière les cages (sur un bon millier), puisque dès le début du match une banderole "Direction démission" est déployée en même temps que quelques fumigènes...

 Côté terrain, Moore annoncé défenseur joue finalement dans un milieu à trois, Robert passant arrière gauche. En pointe, Guillaume joue en pointe accompgné par Lalaina et Seck sur les ailes. Kantari hérite lui du brassard de capitaine après le départ de Le Moigne.

Dans les premières minutes du match, c'est Wojtkowiak qui se met en évidence côté lensois, alternant bonnes récupérations et ballons vers l'avant. Joris Delle quant à lui, pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, se fait une belle frayeur au quart d'heure de jeu, mais peut finalement continuer.

Durant la première demi-heure Lens domine et se crée quelques occasions, mais les joueurs ont pour l'instant encore beaucoup de mal à se trouver. Les actions s'enchainent côté lensois, mais à l'image de Guillaume qui, malgré sa grande taille, ne cadre pas sa tête, les Lensois sont trop brouillons techniquement pour inquièter le gardien dunkerquois. À noter cependant que le niveau technique est relevé par Moore, par qui passent beaucoup de ballons au milieu de terrain, ce mec sait définitivement tout faire !

Malgré cette légère domination lensoise, c'est bien Dunkerque qui ouvre le score sur un coup-franc en pleine lulu (et merde, jamais pour nous !) par le biais de Hamzaoui. Les Lensois rentrent donc au vestiaire avec ce retard de un but.

 

En seconde mi-temps, AK change totalement son équipe :

Belon - Ba, Scaramozzino, Landre, Duverne - Madiani, Chavarria, Valdivia, Bourigeaud- Touzghar, Nanizayamo 

Dès le début de la seconde mi-temps, la tension est de retour dans les tribunes, les supporters réclamant la tête des dirigeants Lensois.

Côté terrain, c'est Pablo Chavarria qui hérite du brassard de capitaine à la sortie de Kantari. Le match a du mal à retrouver du rythme, les acteurs subissant la fatigue et la chaleur du jour tombant. 

À noter que Nanizayamo, mis à l'essai depuis hier par le Racing, effectue ses premières minutes sous les couleurs lensoises et tente de se mettre en évidence. Comme le reste de l'équipe, il pousse, mais ça ne passe pas. C'est d'ailleurs le jour des revenants, puisque Déme N'Diaye retrouve les terrains après une éternité dans son canapé, alors que Touzghar repousse la date de ses congés et son départ au Club Med de Djerba La Douce.

Durant cette seconde période, c'est Bourigeaud qui organise au milieu de terrain et qui se met en évidence par deux belles frappes. Mais c'est bien Aristote Madiani qui décidé à la 73e de fêter son premier contrat pro par son premier but cette saison. Il est récompensé de son dynamisme sur cette mi-temps.

Mais moins de 6 minutes plus tard, Dunkerque reprend l'avantage par l'intermédiaire de Boudaud. Belon est battu.

La fin de match est assez terne, à noter une 789e frappe de Valdivia sur la barre depuis son arrivée à Lens et la rumeur courant sur les réseaux sociaux de l'agression d'un journaliste en marge de ce match.

 

Le Racing ne reviendra pas au score et s'incline donc 2-1 pour son premier match de l'année. À noter la bonne prestation des jeunes pouces, notamment en première mi-temps, ainsi que le niveau de l'opposition dont on pouvait douter à la révélation du calendrier des matchs amicaux. À l'opposé, les anciens ont eu plus de mal à rentrer dans le match, ayant certainement moins à prouver sur ce match de reprise. Mais c'est malheureusement le comportement de certains supporters qui aura marqué ce match... à espérer que celui-ci n'aura pas de conséquences à l'avenir. 

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.