updated 05/12/2016 05:34

Alassane Touré : « Si je ne voulais pas "tuer" ma carrière, je devais partir »

Alassane Toure RC LensAlors que son président n'avait pas de problèmes au niveau financier (multimilliardaire), l'Astra Giurgiu connu par Alassane Touré évoque d'énormes soucis au sein du club roumain et l'ancien Lensois en parle pour L'Equipe.

Au sujet de la rémunération : « Peu de joueurs se plaignent parce que, chez les joueurs locaux, c'est presque culturel, ils n'ont connu que ça. Ils sont quelque part esclaves de ce système. » « Il pense qu'il y a le Real, le Barça et, après, l'Astra ». Un jour, il a dit dans les journaux : " Je ne comprends pas, je les paie et ils perdent "... »

Le déclic après un mois...

« J'ai compris que je ne pourrais pas progresser. Le président m'a dit clairement que si je ne payais pas je ne partais pas. À la base, il me demandait 15 000 € pour résilier. Au final, j'ai payé 5 000 €. » « C'est une expérience. Il faut y être préparé. Si je ne voulais pas ''tuer'' ma carrière, je devais partir. »

L'ancien marseillais, Elliot Grandin, ne devrait pas tarder à suivre son ancien camarade de jeu.

« Elliot, lui, on lui a pris sa voiture chez lui. L'agence de location n'avait pas été payée depuis six mois par le club »

Tags de l'article Alassane Touré ancien Lensois

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.