updated 09/12/2016 16:16

Adil Hermach : « Il faut constamment être à 100% »

Adil-Hermach-RC-LensAlors que de nombreux joueurs européens ont rejoint le golde Persique depuis quelques années, l'ancien Lensois Adil Hermach, qui y joue depuis quatre saisons, souligne que ce n'est pas forcément évident pour ces joueurs de s'imposer et que les attentes sont fortes chez les clubs recruteurs.

- Un joueur formé à l'européenne a donc toutes les cartes en main pour réussir ici ?

« C'est difficile de durer dans le Golfe. Moi, ça fait quatre ans que j'y suis et on n'est pas beaucoup dans ce cas-là. David Trezeguet ou Luca Toni sont venus ici et n'ont pas laissé un grand souvenir. Il y a des tas d'exemples comme ça. Pour faire sa place ici, il faut faire plus que ce qu'on attend de toi en tant que joueur étranger. Il faut constamment être à 100% et c'est parfois compliqué avec la chaleur. Ce n'est pas toujours facile à comprendre vu de France, mais il n'y a que quatre étrangers par équipe, dont un Asiatique (ressortissant de l'un des pays de la vaste confédération asiatique). En Arabie saoudite, j'ai vu des joueurs partir au bout de trois matchs. Quand tu viens dans le Golfe, tu dois te dire que tu as un contrat de six mois, que tu seras constamment sur un siège éjectable. »

Source : La Voix du Nord

Tags de l'article Adil Hermach ancien Lensois

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.