updated 09/12/2016 05:38

Le mercato hivernal a-t-il perturbé le RC Lens et ses jeunes joueurs ?

RC Lens blasonInterrogé par But! Lens, Olivier Brochart évoque le mercato hivernal du RC Lens, marqué par l'absence de recrues malgré des annonces régulières d'arrivées en Artois. Et pour le psychiatre et médecin-contrôle auprès de l'UEFA, cela a certainement eu un effet très négatif sur les jeunes joueurs Sang et Or, qui ont pu ressentir davantage de pression et se montrer fébriles sur la seconde partie de saison.

« Il y avait une sorte d’obsession du recrutement et ça a eu un effet anti-productif sur le psychisme des jeunes. Vous avez des joueurs qui ont des résultats quasi inespérés, qui terminent la première partie de la saison hors de la zone de relégation avec 19 points et qui entendent dire qu’il y a plusieurs joueurs qui vont arriver. Quand vous êtes gamins, vous n’avez pas envie d’entendre ça. Les jeunes ont dû se dire : “Non mais ils nous font confiance ou quoi là !”. Là-dessus, je pense qu’ils se sont complètement troués. Pour les jeunes, leur mettre trop de concurrence entre les pattes, c’est compliqué à gérer. Faut arrêter les hypocrisies ! Quand un jeune entend dire que des recrues vont arriver, ça le rend obligatoirement fébrile. Et le pire à Lens, c’est que ces fameuses recrues ne sont finalement jamais arrivées ! Et je ne vous parle pas des rumeurs persistantes sur la DNCG, notamment que le club n’allait peut-être pas pouvoir repartir… »

Tags de l'article RC Lens Sang et Or Mercato DNCG

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.