updated 11/12/2016 07:24

Le récit de supporters nantais en garde à vue lors de RC Lens - Nantes

38 RC Lens FC NantesInterpelé pour avoir bravé l'arrêté préfectoral lors du match de samedi entre le RC Lens et Nantes, plusieurs supporters nantais témoignent dans Le Courrier Picard. Parmi eux, Armand Le Meur livre son récit de son interpellation au stade de la Licorne et de sa nuit en cellule à Amiens avant d'être libéré le dimanche à 11h20.

« J’avais acheté ma place lundi soir (18 mai), l’arrêté a été publié le lendemain. À la fouille, les gendarmes ont vu l’écharpe nantaise dans ma poche. Ils m’ont fait mettre sur le côté, ont rédigé un procès-verbal avant de me remettre aux policiers qui nous ont conduits, moi et un de mes amis, au commissariat, avec le gyrophare et la sirène. Nous sommes arrivés vers 21h20. »

« Nous étions huit. Au début, on nous a dit que l’on sortirait à minuit puis à 9 heures, 10 heures… J’ai finalement été interrogé à 5h20, on m’a demandé la profession et le lieu de naissance de mes parents, le lieu où j’avais effectué la Journée d’appel de préparation à la défense… On m’a aussi demandé si j’étais au courant de l’arrêté préfectoral ; j’ai répondu que oui mais je ne pensais pas qu’il serait autant respecté.  »

« C’est de la répression gratuite, bête et méchante. Il y avait beaucoup trop de policiers mobilisés, même eux nous l’ont dit. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.