updated 05/12/2016 05:34

Gervais Martel et le golf d'Anzin Saint-Aubin

Gervais-Martel-RC-Lens-22Ancien propriétaire du golf d'Anzin Saint-Aubin (jusque 2012), à côté d'Arras, Gervais Martel évoque ce lieu et regrette de voir son ancien golf dans une situation financière aussi délicate. Dans La Voix du Nord, le président des Sang et Or se propose même de donner un coup de main pour relever l'établissement si besoin.

« Il y a des gens qui ont démoli le golf ces derniers mois. Ils ont balancé un ensemble de conneries invraisemblables. Ils sapent l'édifice en mettant en péril des emplois. Quand on a dit que ce n'était pas tondu, c'est faux! Il est dans un état exceptionnel. Je le sais, j'y ai joué. Et je ne connais pas un site aussi reposant à plus de trente kilomètres à la ronde. »

Et il se propose même d'aider si besoin : « Si quelque chose de cohérent se met en place, je serai là pour aider. Pas pour diriger. Je me sens capable de ramener les meilleurs joueurs français et mondiaux pour créer des événements. Je le répète, il faut se mettre autour de la table pour diminuer les coûts. Aujourd'hui le golf d'Arras devrait payer un loyer entre 120 et 150 000€ par an au lieu des 410 000 ! Au Crédit Mutuel, les responsables doivent trouver une solution pour adapter un loyer. Loyer plus entretien, on arrive à un peu plus d'un million d'euros. Il faudrait mettre les cotisations à 3 ou 4000€. Ce n'est pas possible. Le côté populaire du golf, j'y crois à fond. Et le golf d'Arras j'y crois, moi qui suis Lensois de cœur, mais Arrageois de naissance avec mon père qui est né à Achicourt. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.