updated 10/12/2016 12:26

Gervais Martel : « Ce n’est pas la fin d’une ère »

Gervais-Martel-Hafiz-Mammadov-RC-Lens-04Alors qu'Hafiz Mammadov n'a pas pu assurer ses versements prévus pour le 31 octobre, la Bank of Azerbaïdjan a pris le relais via la garantie de première demande actionnée par le RC Lens. Mais Gervais Martel le confirme : son associé azéri reste actionnaire du club Sang et Or, malgré ses difficultés financières personnelles.

« Ce n’est pas la fin d’une ère ! Il est actionnaire majoritaire du club. Il a des difficultés donc mon rôle de président de club est d’assurer la pérennité du Racing. Je respecte Hafiz et j’ai pris acte de ses difficultés. A moi de trouver les solutions pour que l’on puisse arriver à avancer. Ce qui est assez « drôle » c’est que Lens n’a pas de dette et de problème de trésorerie. On est dans le dur et l’objectif de cette année est de se maintenir en Ligue 1 et de revenir la saison prochaine dans un « nouveau » stade. C’est un projet fabuleux qui nous attend ! Ce n’est pas mon style de tirer sur l’ambulance. Je remercie Hafiz ! Maintenant les garanties vont nous permettre d’être serein jusqu’à la fin de l’année mais on doit aussi prendre des points. On a encore beaucoup de travail à faire jusqu’à la fin de la saison. On est dans l’état d’esprit. Je tiens à rassurer tout le monde. Et puis je n’ai eu aucun retard dans mes règlements. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.