updated 05/12/2016 05:34

Gervais Martel : « Jouer au stade de France rappelle de très bons souvenirs »

Gervais-Martel-RC-Lens-03Alors que le Racing Club de Lens délocalise ses trois plus grosses affiches de l'année au Stade de France, le président Lensois Gervais Martel a tenu à réagir à cet événement sur le site officiel du RC Lens.

Pour le dirigeant Sang et Or, l'enceinte de Saint-Denis rappelle avant tout de bons souvenirs, mais pas seulement : « Jouer au Stade de France, ça rappelle des très bons souvenirs, et des souvenirs un peu moins bons. Mais toujours est-il qu'on avait pris la décision en début de saison en fonction des travaux de Bollaert, et j'aurais préféré évidemment jouer ce match-là à Bollaert. »

Il tient également à justifier son choix : « On avait choisi d'essayer de jouer trois matchs là-bas pour pouvoir permettre à nos supporters, aux gens qui nous aiment, de venir nous voir jouer. Parce que Amiens, c'est compliqué, tout le monde le sait très bien. Il y a une contenance qui est extrêmement faible. »

Gervais Martel ne minimise cependant pas les implications de ce match : « Mais d'un autre côté, on va jouer à Paris, contre Paris. Puis Toulouse à Toulouse, et Marseille à Marseille. C'est un tryptique qui s'annonce difficile. Maintenant jouer au Stade de France c'est toujours un événement. Et je crois que dans les joueurs qu'on a aujourd'hui, dans l'ensemble des jeunes, c'est bien qu'on aille faire une reconnaissance avec un entraînement jeudi après-midi parce qu'il y en a qui risquent d'être un peu impressionnés. Certes, il y aura beaucoup de Parisiens, mais il y aura aussi beaucoup de Lensois, beaucoup de gens qui aiment Lens qui ne sont peut-être pas uniquement situés dans le Pas-de-Calais. Et on sait qu'on aura à peu près 60 000 personnes. J'espère que ce sera une fête du foot. Et je me dis qu'avec l'état d'esprit qu'on montre depuis le debut de l'année, on va s'accrocher sur un match qui s'annonce très difficile bien entendu sur le papier au départ. »

Pour terminer, à la question du joueur parisien à qui Gervais Martel demanderait son maillot s'il le pouvait, il a répondu : « Je n'en demanderai pas ! » Du Gervais Martel dans le texte en tout cas...

Source : site officiel du RC Lens

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.