updated 06/12/2016 16:21

Guy Delcourt : « De l'histoire ancienne et l'affaire est classée »

Guy-Delcourt-depute-LensA quelques jours de la rencontre entre le RC Lens et le PSG au stade de France, Guy Delcourt évoque de nouveau l'épisode fâcheux de la banderole de la finale de la Coupe de la Ligue 2008 et, pour 20 Minutes, le député de Lens, revient principalement sur les conséquences, juridiques et judiciaires notamment, de cette banderole pour le milieu des supporters.

Justement, en quoi cette affaire a-t-elle permis de changer les choses ?

« Les groupes de supporters se sont remis en cause, les clubs de foot et la ligue aussi. Tout le monde s'est mis autour de la table. C'était une époque où le PSG connaissait une crise d'identité au niveau d'un certain groupe de supporters ultra avec des fascistes et des subversifs qui n'avaient rien à voir avec le peuple du foot. Il y avait eu plusieurs histoires comme un TGV saccagé, des violences à Marseille et aussi des morts à la sortie de matchs au Parc des Princes. On était arrivé à un sommet de violence. Depuis, les choses ont beaucoup changé et le comportement général des supporters du PSG n'a plus rien à voir. Un certain public a été éliminé des stades. Aujourd'hui, il y a une certaine pacification même si on assiste encore à certaines scènes de violence. »

Au final, cette affaire de la banderole a conduit à la condamnation de cinq personnes. Estimez-vous que c'était suffisant ?

« Ça devait aller bien plus loin. Ce sont surtout des lampistes qui se sont fait choper et qui ont payé pour les autres. Il y avait des complicités partout car on ne fait pas entrer une banderole de cette importance sans aide. Maintenant, c'est de l'histoire ancienne et l'affaire est classée. »

Source : 20 Minutes

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.