updated 05/12/2016 05:34

« J’aurais préféré le voir rester »

Antoine-Kombouare-RC-Lens-20Alors qu'Alaeddine Yahia a rejoint Caen cette semaine après avoir longtemps attendu que la situation du RC Lens se décante, Antoine Kombouaré regrette ce départ d'un joueur très apprécié et estime qu'il a d'autres possibilités au poste de défenseur central, avec Abdoul Ba et Jean-Philippe Gbamin.

« Je prends ce départ comme une situation qui était inévitable. Depuis le mois d’avril, il y a contrat qui lui a été proposé. Celui-ci n’a jamais pu être homologué. Alaeddine a attendu jusqu’au bout puis il a eu la chance d’avoir une proposition venant de Caen. Je lui souhaite bon vent tout simplement. C’est bien entendu une grande perte pour le club, et j’aurais préféré le voir rester car on avait besoin de lui. Mais il est parti, et c’est un choix que je respecte. Je ne fais pas de sentiments. Demain, d’autres joueurs partiront. Il y en a qui arriveront. La vie d’un club est faite de ça. Il faut maintenant tourner la page et passer à autre chose. Aujourd'hui, ma priorité est de trouver des solutions pour pallier à ce départ, et faire progresser ceux qui sont là, en défense centrale. Je pense par exemple à Abdoul Ba ou Jean-Philippe Gbamin. Après, ce sont deux jeunes joueurs qui n’ont pas beaucoup d’expérience. Les deux ont une bonne lecture de jeu. Jean-Philippe est peut-être plus rapide mais Abdoul est quelqu’un de très calme. Il dispose d’une bonne relance et d’un bon jeu de tête étant donné sa taille. »

Source : RCLens.fr

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.