updated 04/12/2016 06:48

RC Lens - Saint-Etienne : les associations de supporters lensois en colère

Public-RC-Lens-supporters-01Alors que l'USS (Union des Supporters Stéphanois) a boycotté le déplacement de ce dimanche au stade de la Licorne, les associations de supporters du RC Lens publient un communiqué commun pour protester contre l'organisation de cette rencontre entre deux clubs "amis", aux publis très proches, au stade d'Amiens alors que le Stade de France aurait certainement été plus approprié.

Le communiqué des associations de supporters du RC Lens :

C’est avec un profond regret que nous, associations officielles de supporters du RACING CLUB DE LENS, apprenons la décision de la commission des compétitions de la Ligue de limiter l’accueil des supporters stéphanois à 270 personnes alors que l’article 125 du règlement administratif de la Ligue prévoit initialement que 5% de la capacité des stades soient dévolus aux supporters visiteurs soit, pour le Stade de la Licorne, environ 600 places.

Cette décision est d’autant plus regrettable et inacceptable que la décision de la Ligue intervient quelques jours seulement avant le match et alors que les supporters stéphanois ont d’ores et déjà engagé des frais pour l’organisation de leur déplacement.

Notre stupéfaction et notre désarroi sont grands quand nous apprenons que la requête a été formulée par le club lensois lui-même. Nous ne discuterons pas de l’hypocrisie des pompeux motifs évoqués. Nous condamnons purement et simplement cette attitude qui va à l’encontre de l’image du football populaire que nous défendons tous.

En mars dernier, Gervais MARTEL s’était fort justement offusqué de l’arrêté préfectoral interdisant dans un premier temps le déplacement des supporters lensois à St-Symphorien puis limitant à 400 le nombre de places accordées aux visiteurs. Cette fois-ci et alors qu’aucun motif fallacieux n’a pu être évoqué pour justifier un nouvel arrêté préfectoral sauvage, le RC LENS innove et se substitue aux autorités en prenant des mesures drastiques déplacées.

Depuis plusieurs années maintenant, la répression dont les supporters sont victimesse fait de plus en plus pressante et il ne se passe pas un week-end sans qu’une interdiction administrative de déplacement ne soit prononcée par les autorités. Alors qu’ils pratiquent les prix les plus élevés de France (45€ et 25€), le PARIS SG et le LOSC militent pour une réduction des parcages à 2,5% de la capacité des stades prétextant des taux de remplissage trop faibles (Sic!).  La LFP continue de vouloir présenter le football comme un evènement festif. Pourtant toutes les décisions prises aujourd’hui visent à tuer la passion qui règne encore dans nos tribunes et mène tout droit à l’aseptisation des stades.

Le RACING CLUB DE LENS, plus que tout autre club, ne peut cautionner une telle politique. Oui, la délocalisation coûte cher, oui ce n’est pas facile de gérer 600 personnes. Et alors? Est-ce aux supporters adverses de faire les frais de la délocalisation du RC LENS au Stade de la Licorne?
Nous ne pouvons croire un seul instant que Gervais MARTEL cautionne une telle demande. C’est pourquoi nous demandons à notre président de prendre la décision qui s’impose en permettant aux supporters stéphanois de venir encourager leur équipe, simplement par respect et par amour de cette image du football populaire et festif qui nous est chère. Mettons au moins un point d’honneur à rester dignes et fidèles à nos convictions.

Allez LENS !

Les associations 12 LENSOIS, TIGERS, KSO, GALIBOYS, LENSOIS ON LINE, GALIBOYS, BOLLAERT BOYS et CAP’TAIN SIKO

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.