updated 09/12/2016 05:38

La deuxième lettre ouverte du Collectif Lens 2.0

Public-RC-Lens-stade-Bollaert-Delelis-02Voici l'intégralité de la deuxième lettre du Collectif Lens 2.0.

Sang et (M)OR(T)

Lens, le 1er septembre 2014,

Cher Gervais,

Comme nous le pensions, vous n’avez pas souhaité répondre à notre lettre ; sachez tout de même que celle-ci a été diffusée via les réseaux sociaux ainsi que sur la plupart des sites ayant attrait à notre club. Non content de laisser votre staff ainsi que vos joueurs sur leur faim, vous décidez de faire la même chose avec les supporters qui vous questionnent sur l’objet de leur passion.

Triste constat, un an après votre promesse de vous rapprocher des supporters et d’entretenir de meilleures relations avec la presse… le compte n’y est pas. La colère gronde chez les supporters et certains journalistes sont même interdits de salle de presse.

Aussi, devant l’absence de réponse à notre précédente lettre, nous vous adressons une nouvelle fois les mêmes questions. Celles-ci sont encore plus lourdes de sens étant donné la perte de pas moins de 8 éléments par rapport à la saison dernière.

De plus, vous n’avez toujours pas pris la parole pour infirmer (ou confirmer ?) les dires de Monsieur Olivier Richard (DNCG) qui envoient le club à la cessation de paiement en Janvier.

Vous avez pris les rênes du RC Lens en 89 alors que sa situation financière était exsangue, et nous comprenons qu’il est difficile d’admettre que vous risquez de le laisser dans le même marasme 25 ans plus tard. Mais n’est-il pas temps d’être honnête avec des milliers de personnes qui ont, elles aussi, donné de leur temps, de leur argent, de leur santé et tant d’autres choses pour ce club, ce blason, ce stade et ces joueurs ?

Monsieur Martel, permettez-nous de répéter les points sur lesquels TOUS LES SUPPORTERS LENSOIS s’interrogent et sur lesquels vous nous devez des réponses.

  • Les virements non arrivés : Comment nous expliquez-vous que les 10 millions initiaux (ceux de juin et juillet) soient partis (la fameuse histoire du jour fériés), puis revenus et renvoyés avec un mauvais IBAN (sic), puis revenu en Azerbaïdjan car la DNCG eut l’outrecuidance de vexer Monsieur Mammadov.
  • Et Quid des autres 4 millions toujours pas arrivés (et qui n’arriveront certainement jamais), dont vous nous avez annoncé l’arrivée certaine après le match contre Nantes, puis après le match contre Guingamp et enfin la semaine suivante.
  • L’équipe : Nous aimerions que vous nous expliquiez la politique sportive du club.                 Vous visez une illusoire 10ème place (avec tous les risques financiers que cela engendre) au soir de la 38eme journée. Vous avez promis qu’Aréola et Tisserand seraient remplacés par des joueurs au talent équivalent ou même supérieur. Vous avez également évoqué le recrutement estival comme « une certitude et non une possibilité » (sic…). Gervais, que se passe-t-il ? Nous supporters ne voyons qu’une chose dans ces déclarations : vous nous mentez !!
  • Il sera bientôt trop tard Gervais, et malgré vos succès passés à la tête de notre club, votre héritage ne sera limitera dans les mémoires qu’à deux descentes et une fin de règne aussi douloureuse que nauséabonde.

    •          La communication : C’est bien simple Gervais, vous avez décidé de couper le club de ses supporters. La foi des supporters envers leur club restera intacte, mais il arrivera un moment mon cher Gervais ou votre crédit sera expiré. Il serait fâcheux que vous agissiez comme les monarques refusant d’écouter les revendications du peuple, car ce sont bien ceux-là qui connurent une chute douloureuse.

    Nous tenons également à aborder le sujet « du stade de repli » durant les travaux de Bollaert-Delelis. Alors que le sujet devait être clos déjà « fin avril, début mai », nous étions sans stade à moins d’une semaine du début du championnat, et nous nous retrouvons finalement avec le stade le plus limité en capacité et qui s’avère aussi être l’un des plus éloigné de Lens.

    A l’heure ou la communication de votre club est quasi unanimement pointée du doigt, le fait de vous voir réponde à ces points via une vidéo et/ou une interview, sur votre site internet, serait un geste qui grandirait votre image.

    Monsieur Martel, l’heure est très grave tant le mécontentement est grand.

    Sachez que nous serons toujours derrière les joueurs, car eux aussi souffrent de la gestion hasardeuse des différents dossiers (stade, recrutement et staff), et ils sont irréprochables. Mais votre silence sonne comme une confirmation devant les craintes de chaque supporter : notre club est à l’agonie sur bien des points et vous ne réagissez pas !

     Sportivement,

    Le Collectif Lens 2.0

    Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    Derniers articles

    REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

    Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

    J'ai compris

    En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.