updated 06/12/2016 16:21

Gervais Martel : «Non, je ne me sens pas menacé»

Gervais-Martel-Hafiz-Mammadov-02Dans une interview accordée au journal L'Équipe, le président lensois Gervais Martel revient sur les dernières déclarations de l'actionnaire majoritaire  Hafiz Mamadov (lire l'article : Hafiz Mammadov s'agace et promet du changement

«Non. Je ne me sens pas personnellement menacé. J'ai vingt-cinq ans d'expérience dans le métier. Je ne peux pas changer des choses qui sont légitimes, c'est-à-dire un certain fonctionnement de la DNCG qui a des demandes précises et un timing précis. Moi, je travaille dix-huit heures sur vingt-quatre pour que Lens soit intégré en Ligue 1.»
Gervais Martel rappelle ensuite l'importance de la venue de l'homme d'affaires azéri au sein du capital lensois et son attachement au club «Si Hafiz Mammadov (qui a investi 19,5 M€ la saison passée et va en remettre 30 cette saison) n'était pas venu, il n'y aurait plus de RC Lens [...]  Il rappelle bien ce qu'il a apporté et ce qui va être fait. Il n'y a pas de souci là-dessus. Des changements ? S'il le souhaite, il m'en parlera.»

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.