updated 09/12/2016 05:38

Les supporters de Valenciennes toujours opposés à la venue du RC Lens

Valenciennes-VAFC-stade-du-HainautAlors que le stade du Hainaut devrait être la principale solution d'accueil du RC Lens durant les travaux de rénovation du stade Bollaert-Delelis, les supporters de Valenciennes restent mobilisés contre la venue des Sang et Or dans leur stade.

Comme l'indique La Voix du Nord, une lettre ouverte a été rédigée à l'attention de la population du Valenciennois et adressée à Gervais Martel.

 

 

La lettre ouverte de l'USVA

« (…) Nous, USVA, association des supporters du club de football de Valenciennes et de ses habitants, le VAFC, (…) sommes particulièrement soucieux et inquiets du projet de délocalisation des matches du Racing-club de Lens au stade du Hainaut durant les dix-huit prochains mois. Le principal sujet d’inquiétude n’est pas la délocalisation elle-même, mais l’ampleur de celle-ci, et surtout l’ampleur des nuisances engendrées pour tous les habitants de Valenciennes et de ses environs, et plus particulièrement ceux de Marly, Aulnoy-lez-Valenciennes et Famars.

(…) Il est question de 8, 9 ou 13 matches, voire plus, seulement pour les douze premiers mois !!! Cela implique l’arrivée massive de quelque 24 000 à 25 000 supporters extérieurs, Lensois et autres, les jours de match (…) !!! Cela représente plusieurs centaines de bus et plusieurs milliers de voitures, arrivant en même temps, au même endroit, à 8, 9 ou 13 reprises !!!

(…) Il nous faut avertir les populations concernées des nuisances sans précédent qui immanquablement les accableront :

– Engorgement des voies d’accès. Les sorties 21 et 23 de l’A2 (…), ainsi que les avenues Georges-Pompidou et Henri-Barbusse vont être submergées par cet afflux massif et ponctuel de bus et de voitures. À cela, il faut ajouter les travaux actuels en amont du viaduc de Trith. Il sera impossible de sortir ou d’entrer dans Valenciennes, ou d’accéder à Marly, Aulnoy et Famars par l’autoroute. Il sera impossible d’accéder à l’ensemble de la zone commerciale Carrefour, Décathlon, Auchan. Il sera impossible d’accéder à la zone de loisirs des cinémas, bowlings et patinoire de l’avenue Georges-Pompidou.

– Saturation des transports en commun. (…) Ils ne peuvent assurer le transport d’un aussi grand nombre de supporters dans des délais raisonnables : il faudrait près de trois heures pour acheminer 10 000 supporters des parkings existants, bien trop limités par ailleurs (…).

– Interdiction de circuler. Les avenues jouxtant le stade se verront fermées à la circulation, ce qui, ajouté à la saturation totale de l’avenue Georges-Pompidou, rend l’accès au centre-ville de Valenciennes impossible à toute la population de la partie sud de la ville, et aux populations des villes avoisinantes.

– Problèmes de stationnement. Aucun parking n’a la capacité d’accueillir 25 000 supporters extérieurs à la ville ; une répartition stricte des véhicules dans les différents parkings extérieurs, accessibles via le tramway, le permettrait, mais les problèmes d’accès à ces parkings, périphériques, et les problèmes de saturation des tramways eux-mêmes rendent cette répartition utopique. Les riverains du stade (…) vont se trouver submergés par un afflux de véhicules de supporters extérieurs (…).

La situation des populations des villes concernées se résume en un seul terme : couvre-feu. Oui, à partir de 15 h les jours de matches, les habitants vont subir un véritable couvre-feu, avec consignation

à domicile et impossibilité, pour ne pas dire interdiction de déplacement.

Monsieur Gervais Martel, au nom des habitants des villes concernées, qui auront à subir des nuisances auxquelles ils ne s’attendent pas, auxquelles ils ne sont en rien préparés, au nom enfin du bon sens et de la raison, nous en appelons à votre sens civique : nous vous demandons d’abandonner ce projet insensé, déraisonnable, irréaliste et irréalisable. (…) Nous sommes des citoyens responsables, conscients des enjeux, soucieux des conséquences, raisonnés dans nos actions, motivés dans leur réussite. Nous ne doutons pas qu’il est soit de même pour vous. (…). »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.