updated 10/12/2016 12:26

Didier Decoupigny : « La solidarité régionale doit parler »

Public-RC-Lens-stade-Bollaert-Delelis-2Pour La Voix du Nord, Didier Decoupigny, le président du 12 Lensois, et Stéphane Fugaldi, président de l'USVA, évoquent la délocalisation du RC Lens lors de la rénovation du stade Bollaert-Delelis et veulent lutter contre le véto, le "non irrévocable" de Michel Seydoux pour la venue des Sang et Or au stade Pierre Mauroy, estimant que la solidarité entre les clubs de la région doit passer avant tout.

- Stéphane Fugaldi: « Une partie au Hainaut, une partie à Mauroy, une partie au Stade de France, c'est ça la solution. »

- Didier Decoupigny : « Nous sommes d'accord. La solidarité régionale doit parler. Nous ne sommes que des supporters et allons subir de toute façon, devoir nous déplacer à chaque fois. Il y a la grande famille de Bollaert qui doit aller en pension, qui veut d'elle ? Vu de l'extérieur, en France, les gens ne comprennent pas trop ce qui se passe. L'économie prend le dessus sur tout, y compris la solidarité. »

- Stéphane Fugaldi : « On ne veut pas être les sacrifiés au nom de la solidarité. M. Seydoux a mis dans la tête de tous que son veto était irrévocable. Il faut se battre contre cette idée. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.