updated 09/12/2016 05:38

Antoine Kombouaré : « Les victoires appartiennent aux joueurs »

Antoine-Kombouare-RC-Lens-1A l'issue d'une rencontre au stade Bollaert-Delelis, Antoine Kombouaré a l'habitude de rentrer directement au vestiaire, sans rester sur la pelouse pour saluer le public. Pour le site officiel du RC Lens, l'entraîneur lensois donne les raisons de cette attitude, confiant notamment sa volonté de laisser ses joueurs en avant.

« Monsieur Kombouaré, pourquoi ne venez-vous jamais fêter ou du moins saluer le public à la fin des matchs à Bollaert ? »

« Selon moi, et depuis mes débuts en tant que coach, les fins de match – et surtout les victoires – appartiennent aux joueurs. En revanche, je suis derrière à les pousser pour aller voir ce formidable public, pour aller fêter ces victoires avec leurs supporters, et ce d'autant plus en étant à Lens... Je n'aime pas les honneurs. Je suis discret. Je me mets en retrait parce que, encore une fois, les victoires appartiennent aux joueurs qui vont les chercher. Ce sont eux qu'il faut mettre en avant...

Cela vient peut-être aussi de mon éducation, de mon humilité, de mes origines : on ne se met pas beaucoup en avant. Je fais les conférences de presse parce que cela fait partie de mes obligations mais, sorti de cela, vous ne me voyez pas beaucoup à la télé. Je fais mon travail, voilà tout. En revanche, j'aime bien mettre en avant mon staff et mes joueurs, parce qu'ils travaillent bien. A mon goût, on me met déjà trop en avant. Donc, les soirs de match, ce qui est bien, c'est que les joueurs soient récompensés de leurs efforts...

Concernant le clapping avec les supporters, j'avoue que je ne l'ai vu que deux fois, et c'était à la télé. Je trouve que c'est magnifique, fantastique. Je trouve très beau cette communion, ce partage entre les joueurs et le public. Cela me fait très chaud au cœur car il ne s'agit plus de joueurs de foot mais de gamins qui sont là, se roulent par terre et sont heureux. C'est pour cela que l'on travaille, et que l'on aime les victoires ! Quand on voit ce qui se passe après, c'est fabuleux. En tant qu'entraîneur, même si je ne le vis pas en direct, j'en suis fier ! Ce que nous offrent là les joueurs et ce public, c'est bien pour l'image du club et de la région. C'est un formidable cadeau qu'ils se font en fin de match parce que les joueurs font le boulot mais les supporters, aussi, de leur côté, font bien leur travail ! »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.