updated 09/12/2016 16:16

Daniel Percheron regrette la position de Michel Seydoux

Daniel-Percheron-President-Conseil-Regional-Nord-Pas-de-CalaisInterrogé par La Voix du Nord au sujet du refus de Michel Seydoux d'accueillir le RC Lens au stade Pierre Mauroy, le président du Conseil régional Nord - Pas-de-Calais Daniel Percheron regrette cette position et espère qu'elle évoluera rapidement.

« Avant tout, il faut comprendre que je crois aux stades. La Région a injecté 45 M€ dans le Grand Stade et s'en félicite mais aussi 25 M€ dans celui de Valenciennes, un modèle dans le genre. Le conseil régional a également tout fait pour sauver Bollaert, la cathédrale du football régional. Tout ça n'est pas le fruit du hasard. Le Nord - Pas-de-Calais connaît des problèmes de chômage, de possibilités de partir en vacances pour les familles les plus démunies... Eh bien un stade dans ce contact est une nécessite, qu'il soit couvert ou pas. »

« Autant j'apprécié Michel Seydoux, autant je regrette profondément la décision de ne pas associer Lille et Lens. A une époque où l'on réfléchit à la mise en place d'un RER entre la métropole et le Bassin minier, il était important de sceller cette union. »

« Les présidents des clubs régionaux doivent intégrer cette idée que l'effort commun doit profiter à tous. L'union fait la force. J'espère que les certitudes d'aujourd'hui ne seront que partielles. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.