updated 05/12/2016 14:28

Gervais Martel : « On ne payait pas plus que les autres »

Gervais-Martel-RC-Lens-2Dans une longue interview accordée à L'Equipe Magazine, Gervais Martel évoque les salaires accordés lorsque le RC Lens était en Ligue 1. Et il se défend au niveau de la politique financière du club. 

Certains se sont quand même bien engraissés à Lens ? « Qui ? »

Des agents, des entraîneurs, des joueurs, des dirigeants. « Je n'ai pas cette impression-là. On ne payait pas plus que les autres, contrairement à ce qui s'est dit. Le plus gros salaire, c'était 150 000 euros (Dindane). De la rigolade par rapport à ce qu'on voit maintenant. Entre 1988 et 2007, y a pas une année où on perd de l'argent, pas mal pour un mec qui ne sait pas gérer. Que j'ai eu des joueurs à 80 000 euros, des entraîneurs à 90 000 oui, mais c'était au niveau de notre classement, en moyenne cinquième, et de l'explosion des droits télé. On est le club qui a vendu le plus de joueurs, entre 1998 et 2008, à l'étranger, pour 120 millions d'euros. On vendait pour équilibrer. Relégué, tu peux pas t'en sortir. Tes droits télé passent de 35 millions à 6 millions d'euros. Aucune entreprise de monde ne peut faire face à la baisse de 80% de ses revenus. Tu descends, t'es un con, même l'empereur des cons si ça fait plaisir à certains. On avait une structure, des frais de fonctionnement, on avait 120-130 personnes, avec, par exemple, une boutique à faire tourner qui faisait 5 millions de chiffre d'affaires, c'est pas Gervais Martel qui va tenir ça avec sa grand-mère. Le cancer, on pense que c'est toujours pour les autres. Jean-Pierre Louvel, au Havre, et Henri Lagarda, au Mans, n'ont pas fait mieux. Y a pas de solution... Le foot, c'est pas une entreprise. Une entreprise, ton erreur est dans ta marge, dans les cinq à dix pour cent. Le foot, c'est trop imprévisible, tu peux pas avoir de business plan. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.