updated 11/12/2016 17:00

Adamo Coulibaly et son but contre Nîmes dédicacé à son enfant

Adamo-Coulibaly-RC-Lens-07Buteur décisif contre Nîmes au stade Bollaert-Delelis il y a deux semaines, Adamo Coulibaly avait pris le ballon en fin de rencontre et placé sous son maillot pour dédicacer son but à son enfant à naître deux jours plus tard. Sur le site officiel du RC Lens, l'attaquant lensois revient sur ce geste.

« Je me rappelle très bien de ce match ! J’étais sur le banc lors de cette rencontre. Antoine Kombouaré m’a fait rentrer à la 69e minute de jeu à la place de Danijel Ljuboja alors que le score était de 0-0. Les consignes du coach étaient simples : faire la différence ! Et c’est ce que j’ai fait…

A la 83e minute de jeu, un milieu défensif nîmois fait une passe en retrait sur le côté. J’accélère et je tente de récupérer le ballon en contrôlant de la poitrine. Je le mets dans ma course tout en essayant d’avoir le meilleur angle possible pour croiser au maximum et « tuer » le gardien. Je marque le but de la victoire. Je me suis tout de suite dirigé vers le public, puis le staff. C’était important de partager ma joie avec le maximum de personnes dans ce match serré avec peu d’espaces.

Notre prestation dépend beaucoup de notre humeur, de ce que l’on vit au quotidien. Si on est heureux, on va plus tenter sur le terrain. Si on est malheureux, on sera moins en confiance. Quand je marque, beaucoup de choses se passent dans ma tête. Mais le geste n’est pas trop réfléchi.

Sur cette photo (ci-dessus), on me voit avec le ballon sous le maillot. Il représente l’enfant qui était dans le ventre de ma femme ce jour-là. Quarante-huit heures plus tard, j’étais papa ! Nous l’avons appelé Adamo, comme moi. C’est son héritage, jusqu’à mon prénom ! On l’a fait comme à l’ancienne. On lui a donné le même prénom que porte son père [Ndlr, sourires]. Et je trouve qu’Adamo, ça passe bien.

En fait, mon vrai prénom est Adam, mais on m’a toujours appelé Adamo. On me parle souvent du chanteur belge Salvatore Adamo. Quand je jouais en Belgique, on s’est rencontré sur un plateau de télévision qui traitait du football. Je pense que ma mère m’a appelé comme ça parce qu’elle aimait bien cette célébrité. Adamo est mon premier enfant. Je suis ravi ! A part pour mes nuits qui deviennent un peu difficiles… [Ndlr, rires] »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.