updated 04/12/2016 12:15

Les supporters de Valenciennes contre un possible déménagement du RC Lens au Stade du Hainaut

Stade-Felix-Bollaert-Andre-Delelis-2Alors que le stade Bollaert-Delelis sera fermé durant toute une saison pour la rénovation avant l'Euro 2016, le RC Lens va devoir déménager et trouver un stade de substitution durant cette période. Le stade du Hainaut de Valenciennes constitue l'une des possibles, mais les supporters du VAFC ne l'entendant pas de cette oreille et ont publié un communiqué en ce sens.

Le communiqué du groupe VA United

« Valenciennes a bien mérité de la patrie », voilà ce qui était écrit sur une banderole confectionnée par les groupes de supporters au moment de notre retour en Ligue 1.
Pourquoi était-elle porteuse de sens à l’époque? Parce que pour sauver la réputation des « héros » de Munich, l’USVA avait du rendre l’âme dans l’indifférence générale. Son « tort » ayant été de croiser le futur champion d’Europe juste avant la finale et de compter dans ses rangs un sportif intègre.
Pourquoi est-elle toujours porteuse de sens aujourd’hui? Parce que pour pouvoir recourir lors de l’Euro 2016 au vétuste stade Bollaert, devenu une institution grâce à un public autoproclamé comme le « meilleur », on demande aux Valenciennois de s’acquitter d’une contribution qui pourrait de nouveau mener le VAFC à sa perte. Cette fois-ci, le tort valenciennois est d’avoir un stade flambant neuf pour lequel il s’est saigné et d’être un public gentil, prêt à donner sa propre chemise au concurrent lensois.

« Si ça se fait, autant nous dire tout de suite de tout arrêter. »(Jean Raymond Legrand) Pourquoi le président du VAFC se veut alarmiste,c’est qu’avec 9000 abonnés et une affluence moyenne de 15500 spectateurs, la manne financière générée par les 6500 spectateurs occasionnels est indispensable à l’équilibre budgétaire du club. La venue au Hainaut d’un concurrent à la politique tarifaire traditionnellement agressive car doté d’une plus grande enceinte depuis toujours, et qui bénéficie désormais de moyens quasi illimités pour satisfaire les ambitions les plus folles, pourrait donner des envies « d’ailleurs » au spectateur occasionnel. De quoi donner des sueurs froides au président Legrand qui ne peut plus donner comme il l’a fait par le passé et se doit donc de tirer 2 euros de chaque euro dépensé. La Coupe d’Europe est déjà loin des ambitions du VAFC pour le moment, mais si la venue du RC Lens azéri devait faire baisser l’affluence pour le VAFC, ne serait-ce que de 2000 spectateurs, la Ligue 1 pourrait s’éloigner aussi. Et avec elle, le loyer du club devenu par conséquent trop important pour un club de Ligue 2.

Le propriétaire et l’exploitant du stade devraient y réfléchir avant de se précipiter sur une opportunité de double loyer sur 1 an, si derrière on devait priver le seul et unique locataire légitime du Hainaut des ressources lui permettant de s’acquitter de son propre loyer et ce, sur peut-être plusieurs décennies…

Et Valenciennes dans tout ça ?
De manière plus générale, si au 17ème siècle la sensibilité artistique de « l’Athènes du Nord » a fait sa renommée, si jusque dans les années 80, la sidérurgie, les mines et le textile ont soutenu l’économie de notre arrondissement, désormais ce qui fait la fierté et la vie de notre arrondissement mal connu par le reste du pays, c’est son club de foot.
Seule la presse régionale appelle le VAFC par son nom lorsqu’elle rend compte de ses résultats ; lorsque la presse et le monde du football, hexagonal, et parfois même international, évoquent les résultats du VAFC, ils écrivent et disent tous : « Valenciennes ».

Voici donc notre question Madame la Présidente de Val Métropole : En cette année d’échéances électorales, êtes-vous pour ou contre Valenciennes ?

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.