updated 11/12/2016 07:24

Gervais Martel : « Je travaillais sur plusieurs pistes »

Gervais-Martel-RC-Lens-1Redevenu président du RC Lens, Gervais Martel se livre ce mardi dans France Football. Il évoque notamment les diverses pistes explorées pour trouver les fonds nécessaires à la reprise du club lensis, mais aussi ce qu'il aurait pu faire si son projet n'avait pas abouti à Lens.

A aucun moment vous vous êtes dit que vous n’y arriveriez pas ?

« Non, parce que je travaillais sur plusieurs pistes en même temps. »

Lesquelles ?

« Il y avait celle d’un trader en Angleterre, une autre au Qatar, une en Arabie Saoudite. J’ai dû faire cinquante réunions avec l’Arabie Saoudite mais c’était compliqué. La chance qu’on a eue, c’est qu’Hafiz s’est vite rendu compte qu’on n’était pas des bandits de grands chemins, mais qu’on l’a sollicité parce qu’on aimait le club. Un peu comme lui avec son pays. C’est peut-être subjectif, aujourd’hui, mais ç’a beaucoup compté dans sa décision. »

Vous n’avez pas eu peur qu’il ne tienne pas ses engagements ?

« Non. Mais quand tu travailles avec un associé qui est à 5 000 km, ce n’est pas facile. Mais j’ai confiance en Hafiz depuis que je l’ai rencontré. On a beaucoup travaillé. L’année est passée vite. »

Vous auriez fait quoi si ça n’avait pas marché, ce rachat du RC Lens ?

« J’aurais peut-être repris un autre club. J’en ai parlé avec Hafiz. Si on n’avait pas réussi à reprendre Lens, on aurait peut-être vu autre chose. »

Gervais Martel ailleurs qu’à Lens ? Ç’aurait été vraiment possible ?

« Ç’aurait été compliqué… Je l’aurais fait par dépit. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.