updated 11/12/2016 17:00

Gervais Martel : « Ç’a été chaud »

Gervais-Martel-RC-Lens-8Parti de la présidence du RC Lens le 2 juillet 2012, Gervais Martel se livre, dans France Football, sur les difficultés financières qu'il a connues et qui ont été proches de le ruiner complètement.

- Rajeuni peut-être, mais ruiné à un moment aussi…

« Oui, ç’a été chaud… Je suis parti sans rien. Tout mon business était dans ma holding GM Finances, cédée au Crédit Agricole Nord de France… Un copain m’a prêté une Reanult Vel Satis. J’avais un Range Rover, mais je l’ai rendu. Je n’ai rien demandé au CANF. Même s’il m’avait donné quelque chose, je ne l’aurais pas pris. Je préfère mourir que demander (Son portable sonne). « Allo ? Michel, je te remercie de me passer un coup de fil. Au plaisir que l’on se revoie. » Sympa qu’il pense à moi. Vous savez qui c’était ? »

Michel Platini ?

« Oui. »

Vous nous disiez que vous n’aviez plus rien…

« Des copains m’ont aidé financièrement et m’ont fait confiance. L’un d’eux a racheté mon golf à Arras pour me faire plaisir. Je vais y revenir et reprendre 50% avec lui. En fait, j’ai monté une autre holding, GIM2 (Gervais Isabelle Martel), et je me suis installé dans mon ancienne boîte Didactic pendant quelques temps. Et, ensuite, j’ai pris des bureaux dans le centre-ville de Lens, que j’ai toujours. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.