updated 05/12/2016 05:34

En plein dans le MiL : la saison de Benjamin Boulenger

Benjamin Boulenger RC Lens 03Depuis la fin de la saison, MadeInLens vous propose chaque jour de découvrir le bilan individuel des prestations de nos Sang et Or. Après Abdoul Ba ce vendredi, c'est au tour de Benjamin Boulenger de passer sur le grill aujourd'hui.

Arrivé la saison passée en Ligue 2, le latéral gauche s'était illustré dès son premier match à Niort en marquant peu après son entrée en jeu, permettant aux Lensois de remonter à 2-1 avant d'égaliser pour arracher le match nul. En fin de contrat en juin dernier, Benjamin Boulenger est resté à la Gaillette pour s'entraîner avec l'espoir de prolonger au RC Lens, mais les ennuis avec la DNCG et l'interdiction de recrutement l'ont empêché de s'engager avant le mois de décembre.

Officiellement Lensois depuis la trêve, le latéral gauche a offert à Antoine Kombouaré la possibilité de doubler le poste de latéral gauche, alors que Ludovic Baal était seul sur la première partie de saison. Profitant des blessures du titulaire, Benjamin Boulenger a grappillé du temps de jeu ici et là pour, au final, jouer 13 matchs de Ligue 1. Titulaire à 9 reprises, il a totalisé 778 minutes de jeu.

De nouveau en fin de contrat en ce mois de juin, Benjamin Boulenger a opté pour la sécurité et n'a pas attendu de voir dans quelle situation sera le RC Lens la saison prochaine. En effet, le latéral gauche a déjà quitté le club lensois avant le début du mercato et s'est engagé pour deux saisons avec le club belge de Charleroi.

Voyons maintenant comment Thomas a jugé la saison de Benjamin Boulenger.

L'avis de Thomas :

Il a longtemps attendu et, comme Samuel Atrous, Benjamin Boulenger a son contrat avec le RC Lens être homologué par la DNCG peu avant la trêve en décembre. Peu utilisé en Ligue 2, le latéral a tout de même permis à Antoine Kombouaré d'avoir une doublure à ce poste où il n'avait que Ludovic Baal sur la première partie de saison.

Déjà en Ligue 2, on avait pu voir les limites du défenseur mais, en Ligue 1, ces limites ont plus encore été mises en lumière. S'il a réalisé quelques bonnes prestations et dispose d'une belle qualité de centre, Benjamin Boulenger est très léger pour la Ligue 1. Bien souvent, il a été malmené par ses adversaires mais s'est accroché pour ne pas subir complètement. Au courage, il a tenu son poste et s'est défendu comme il pouvait. Mais parfois, ce n'était pas suffisant. A Saint-Etienne, il est à l'origine de l'égalisation à 3-3 des Verts en ratant un dégagement. A Bordeaux, il couvre Maurice-Belay, se retourne vers le juge de touche et n'intervient pas alors qu'il aurait pu presser davantage le Brodelais. Et je pense aussi au match à Metz, où Bouna Sarr lui a fait vivre un calvaire.

Antoine Kombouaré a plusieurs fois répété que certains de ses joueurs avaient de la chance de jouer en Ligue 1 cette saison, en raison des circonstances extrasportives, et je pense que Benjamin Boulenger en fait partie. Il s'est battu comme il pouvait, mais ses armes étaient trop limitées. 

Note : 4/10 Mention : trop léger pour la Ligue 1. Bon courage en Belgique !

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.