updated 04/12/2016 06:48

RC Lens - FC Nantes : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion de la 38e et dernière journée de Ligue 1, le RC Lens recevait le FC Nantes et s'est imposé sur le score de 1-0, permettant ainsi de terminer sur une note correcte et, surtout, de remercier convenablement les supporters Sang et Or qui ont toujours soutenu le staff et l'équipe lensoise.

Au classement, le Racing Club de Lens termine la saison à la dernière place avec 29 points.

Ce dimanche, ce sont Christopher et Romain Pechon, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par les Nantais.

Samuel Atrous :

- Note de Christopher : 6/10
Parfois pas très académique comme sur ces deux frappes repoussées en première mi-temps, Samuel Atrous a été très efficace hier soir. Il a repoussé les assauts nantais, que ce soit par terre ou dans les airs et a donc fait le taf très correctement.
- Note de Romain Pechon : 6/10
Il a eu le mérite de garder sa cage inviolée, face à une attaque nantaise assez apathique. Si Atrous n'a pas dégagé une sérénité à toute épreuve, il a toujours été sur la trajectoire des tentatives nantaises. Finalement, il a fait le travail, efficacement et sobrement pour sa première en Ligue 1. 

Taylor Moore :

- Note de Christopher : 5/10
Encore une prestation pleine d'engagement du jeune anglais. Il ne se laisse que très rarement débordé et n'a surtout pas peur de mettre des coups quand cela est nécessaire, ce qui lui a d'ailleurs valu un carton jaune.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Après une bonne entame de match, notamment sur le plan offensif, avec un bel engagement et une envie de faire la différence, comme sur le débordement amenant l'unique but de la rencontre, Taylor Moore a progressivement baissé de rythme au fil de la rencontre. Il a notamment récolté un carton jaune qui s'avère assez logique en raison d'une accumulation de petites fautes. Bien aidé durant toute la partie par Madiani puis El Jadeyaoui, il a prouvé qu'il avait le niveau pour jouer en équipe première, le tout à un poste qu'il ne maîtrisait guère. Très encourageant pour la suite. 

Loïck Landre :

- Note de Christopher : 6/10
Si les Lensois n'ont été que très peu en danger, ils le doivent en grande partie à un axe central à la sérénité retrouvée hier soir. Loïck Landre a été très bon et a largement pris le dessus sur ses adversaires.
- Note de Romain Pechon : 6/10
On a retrouvé le bon Loîck Landre. Tranchant dans ses interventions, solide au duel et parfaitement concentré durant l'ensemble du match. Il a prouvé, si besoin était, qu'il est bien le meilleur défenseur de l'effectif lensois. Seule ombre au tableau, ce carton jaune assez sévère suite à un tacle certes engagé mais parfaitement licite. Son départ étant acté, il ne fait aucun doute que nous allons le regretter.  

Ahmed Kantari :

- Note de Christopher : 6/10
Il y avait longtemps que l'on avait pas vu un Ahmed Kantari aussi serein. Il a réalisé un match très propre et mérite une bonne note tant on l'a senti costaud.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Face à une attaque aussi stérile, Ahmed Kantari a vécu une soirée plutôt tranquille. Même si en deuxième mi-temps, il a régulièrement était pris de vitesse l'obligeant à commettre quelques petites fautes logiquement sanctionnées par un carton jaune. 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Christopher : 5/10
Après une première période difficile à un poste très inhabituel pour lui d'arrière gauche (Antoine Kombouaré doit se dire qu'entre 7 et 10 millions ce joueur doit bien être bon quelque part, donc le coach kanak l'essaye partout), le jeune lensois a été de mieux en mieux dans la rencontre et l'a très bien terminé à son poste de prédilection, au milieu de terrain. D'ailleurs il aurait même pu doublé la mise sur un raid plein de puissance.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Titularisé à un inhabituel poste de latéral gauche, Jean-Philippe Gbamin s'en est plutôt bien sorti. Offensivement, il a apporté le surnombre à plusieurs reprises, tout en bouclant parfaitement bien son couloir sur le plan défensif. Mais comme bien trop souvent, il a été coupable de quelques hésitations et relances assez hasardeuses. Néanmoins, cette saison aura été un véritable accélérateur d'expérience lui permettant, sans doute, de rester en Ligue 1 la saison prochaine. 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Christopher : 5/10
Le capitaine lensois termine bien la saison à l'image de sa rencontre à Nice la semaine dernière. Au four et au moulin, comme d'habitude serais-je tenté de dire, il n'a jamais lâché cette saison malgré quelques rencontres très compliquées.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Jérôme Le Moigne est particulièrement à l'aise quand le bloc lensois est bien en place. Contre Nantes, il a fait jouer sa bonne lecture du jeu et parfaitement bien compensé les quelques brèches dans lesquels les Nantais ont tenté de s'engouffrer. Le capitaine lensois a bien terminé la saison sur le plan physique, ce qui est rassurant pour la suite de sa carrière. 

Wylan Cyprien :

- Note de Christopher : 4/10
On le regrettera peut-être dans quelques années s'il fait les beaux jours d'un autre club, comme bon nombre d'anciens lensois, mais si on regarde sa deuxième partie de saison on ne peut pas être ému de son départ prochain. Wylan Cyprien a encore été une fois très moyen hier soir.
- Note de Romain Pechon : 4/10
Il y a eu du mieux par rapport à ses précédentes sorties. Il a touché plus de ballons, plus haut sur le terrain, malheureusement son déchet technique est toujours aussi important. Il a affirmé être encore au club la saison prochaine. Espérons que ce soit un tout autre Wylan Cyprien. 

Pierrick Valdivia :

- Note de Christopher : 4/10
Comme son jeune coéquipier Pierrick Valdivia n'a toujours pas été à son avantage, une habitude également pour lui cette saison. Son vrai poste n'est-il pas dans l'axe de la défense comme à Nice la semaine dernière, où il avait été très correct ? J'exagère volontairement, mais il y a de quoi se poser des questions.
- Note de Romain Pechon : 4/10
Si Lens a concédé pas mal de buts, notamment en deuxième partie de saison, et qu'il a manqué de réussite dans la surface de réparation adverse, le vrai point noir de cette saison reste le milieu de terrain. La doublette Valdivia-Cyprien a livré des prestations plus qu'insipides. Et le match contre Nantes ne déroge pas à la règle. S'il a montré une grosse envie, Pierrick Valdivia a une nouvelle fois eu toutes les peines du monde à organiser le jeu de son équipe. Alors qu'il s'était imposé à Lens dans un rôle de meneur de jeu, la question de son utilisation se pose aujourd'hui. Ne serait-il pas plus à l'aise à la récupération, en lieu et place de Le Moigne ? Ou bien, est-il définitivement sur la pente descendante, et son statut de titulaire doit-il être remis en cause ? Elément de réponse la saison prochaine. A Lens ? Tout dépendra de la sentence de la DNCG. Remplacé par Benjamin Boulenger en toute fin de match.

Pablo Chavarria RC Lens 12Pablo Chavarria :

- Note de Christopher : 6/10
Pablo Chavarria termine la saison avec 7 buts, un bilan très honnête compte tenu de la saison horrible vécue par les Sang et Or. Buteur hier soir en tout début de match, on se rend à nouveau compte que lorsqu'il se trouve dans l'axe de l'attaque, il se sent mieux. Ensuite il n'a une nouvelle fois pas ménagé se peine et s'est battu comme un chien. Lui s'il part on le regrettera, clairement.
- Note de Romain Pechon : 7/10
Dans cette saison galère, Pablo Chavarria a été à l'image de son public, il n'a jamais lâché. C'est donc tout symbole de le voir inscrire l'ultime but en Ligue 1 du RC Lens. Son septième but sur le plan personnel cette saison, un vrai but d'école où il vient couper la trajectoire au premier poteau. Aligné sur l'aile gauche, il s'est démené sur le plan défensif et tenté de combiner avec Adamo Coulibaly sur le plan offensif. Passé dans l'axe après la sortie du numéro 9 lensois, il a prouvé qu'il était clairement plus à l'aise à ce poste. Son jeu en pivot fait toujours autant merveille. C'est pour moi le Lensois de la saison, car il fut le plus régulier et surtout le plus concerné, et ce jusqu'à l'ultime match. On va clairement le regretter s'il trouve preneur en Ligue 1. Mais sincèrement, c'est tout ce que l'on peut lui souhaiter. 

Aristote Madiani :

- Note de Christopher : 6/10
Sa titularisation était réclamée suite à ses nombreuses entrées en jeu encourageantes et force est de constater qu'il s'est mis en avant hier. Son rush sur le côté droit ponctué d'une passe décisive est exactement ce que l'on demande à un ailier. Sa première période fut notamment très aboutie, il est souvent revenu donner un coup de main à Taylor Moore. Par la suite la fatigue l'a desservi mais ce fut une rencontre globalement très prometteuse pour lui.
- Note de Romain Pechon : 6/10
Après plusieurs entrées en jeu concluantes, Aristote Madiani a connu une titularisation convaincante hier. Face à l'expérimenté Veigneau, il a montré de bonnes choses, comme sur ce dribble extérieur à l'origine du but de Pablo Chavarria. Très appliqué défensivement, il a prêté main-forte à Taylor Moore durant toute la partie. Ses efforts défensifs ont pesé en deuxième mi-temps, le rendant beaucoup moins précis sur le plan offensif. Remplacé par Alharbi El Jadeyaoui, en fin de contrat, qui a vécu ses derniers instants sous le maillot lensois. 

Adamo Coulibaly :

- Note de Christopher : 4/10
Une année 2015 noire pour l'attaquant lensois qui n'a pas marqué un seul but depuis fin décembre 2014. Hier il n'a toujours rien montré, problèmatique pour un joueur qui était si utile en première partie de saison.
- Note de Romain Pechon : 3/10
Aligné dans l'axe, il n'a jamais pesé sur la rencontre. Pris dans le domaine aérien par l'axe défensif nantais, il a eu toutes les peines du monde à se mettre dans le sens du jeu quand il avait le ballon dans les pieds. Une deuxième partie de saison catastrophique avec aucun but au compteur. Applaudi par le public à sa sortie, il va lui aussi quitter le RC Lens, l'été prochain.  

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Christopher : 6/10
La titularisation d'Aristote Madiani était attendu et ce fut une réussite. Il continue de faire confiance à Taylor Moore, qui le lui rend bien. Le coach est adulé par le public lensois qui souhaite le voir rester dans l'Artois, il fut d'ailleurs appelé en après-match hier, dommage qu'il n'ait pas daigné se rendre sur la pelouse...
- Note de Romain Pechon : 6/10
Il avait de nouveau 18 hommes sous la main, de quoi faire quelques choix. Ce fut le cas, puisque Nomenjanahary et El Jadeyaoui ont débuté sur le banc. Antoine Kombouaré a également décidé de récompenser Samuel Atrous, avec une première titularisation en Ligue 1. Taylor Moore a été confirmé au poste de latéral droit, avec succès. S'il y a bien un homme qui n'a pas perdu une once de crédit cette saison, c'est bien lui. Acclamé par le public lensois tout au long de la rencontre, Antoine Kombouaré va quitter le navire cet été. Touché et affecté, mais également grandi d'une telle expérience. 

La prestation du FC Nantes :

- L'avis de Christopher :
Que ce Nantes là est triste. OK Michel Der Zakarian a fait tourner mais ce n'est pas une excuse. Heureusement que le début de saison fut réussi sinon les Canaris seraient sans nul doute en grand danger. Peu de joueurs sont à sortie du lot, Johan Audel s'est bien démené sur le front de l'attaque mais il a manqué de réalisme. L'entrée de Georges-Kévin N'Koudou fut intéressante.
- L'avis de Romain Pechon :
29 buts, soit deux de plus que le meilleur buteur du championnat, ce FC Nantes est à l'image de notre Ligue 1, terne et morose. Que c'est triste de voir une telle équipe se maintenir parmi l'élite. Surtout, cela renfonce les regrets du peuple lensois. Avec un minimum de recrutement, Lens aurait pu espérer bien mieux cette saison. Avec seulement 15 points pris en deuxième partie de saison, Michel der Zakarian a confirmé qu'il avait du mal à maintenir l'état de forme de son équipe sur l'ensemble d'une saison. Alors qu'on attendait beaucoup de Veretout, l'international espoir est complètement passé à côté de son match. Devant, le trio Bammou-Audel-Gakpé a démontré un vrai manque de réalisme. 

Image : LogoGraphik

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.