updated 09/12/2016 16:16

OGC Nice - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion de la 37e journée de Ligue 1, le RC Lens se déplaçait sur la pelouse de l'OGC Nice et s'est de nouveau incliné (2-1) malgré l'ouverture du score en début de match de Yoann Touzghar. Malheureusement Jordan Amavi égalisera en milieu de première période et Didier Digard donnera la victoire aux Niçois en fin de match.

Au classement, le Racing reste lanterne rouge avec 26 points et y restera quoi qu'il arrive lors de la dernière rencontre.

Ce dimanche, ce sont Christopher et Romain Pechon, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par les Niçois.

Valentin Belon :

- Note de Christopher : 6/10
Un bon match pour le jeune portier lensois qui a évité une défaite plus lourde aux Sang et Or en sortant plusieurs tentatives de Carlos Eduardo ou encore Alassane Pléa. Dommage qu'il soit un peu court sur le but de l'égalisation.
Valentin Belon RC Lens 01
- Note de Romain Pechon : 5/10
Complètement décomplexé, Valentin Belon a longtemps retardé l'échéance en repoussant de nombreuses tentatives niçoises en seconde période. En revanche, son déficit dans le domaine aérien est bien réel, comme on a pu de nouveau le voir sur le but de Digard. 

Taylor Moore :

- Note de Christopher : 5/10
Moins emballant que lors de sa première rencontre en Ligue 1, Taylor Moore reste costaud. Son manque de vécu se ressent forcément mais il fait correctement le taf. Ce ne fut pas toujours facile face à Éric Bauthéac.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Il aurait 18 ans, il viendrait de fêter sa troisième titularisation en Ligue 1. Et pourtant, Taylor Moore donne l'impression d'être confronté depuis toujours à ce type de match. Courageux, téméraire et particulièrement accrocheur, l'Anglais a parfaitement réussi son passage au plus haut niveau. Face à Nice, il a passé avec succès son test contre le virevoltent Bauthéac. 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Christopher : 4/10
Encore une passe décisive à l'adversaire pour Jean-Philippe Gbamin... Pourquoi envoie-t-il le ballon plein axe alors qu'il était évident qu'il fallait le remettre sur le côté ou en corner ? Ce joueur est une énigme...
- Note de Romain Pechon : 2/10
Si les passes décisives à l'adversaire étaient prises en compte, Jean-Philippe Gbamin serait le meilleur passeur du championnat. Face à Nice, il a joué à son poste, il devait être le leader d'une défense composée de joueurs peu expérimentés à ce poste ou à ce niveau, il n'en a rien été. La note peut apparaître rude ? C'est pourtant plus de points que ce qu'il n'en reste sur son permis. Espérons que cette saison 2014/2015 soit un examen probatoire et que Jean-Philippe Gbamin démontre de bien meilleures dispositions, la saison prochaine. Au Milan AC ou au Borussia Dortmund ? Il y a encore énormément de chemin avant qu'il en arrive là. 

Pierrick Valdivia :

- Note de Christopher : 5/10
Positionné à un poste très inhabituel de défenseur central, Pierrick Valdivia n'a pas démérité. Pas réellement mis en difficultés il a su bien se positionner et donner de l'air à sa défense quand il le fallait.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Il avait déjà évolué à ce poste en cours de match cette saison, mais n'avait pas été suffisament mis à contribution pour être jugé. Contre Nice, Pierrick Valdivia a fait le travail, il a avant tout fait jouer sa science du placement et sa combativité pour éviter toutes les situations délicates. Il s'en sort avec une copie honorable, n'ayant rien à envier aux Kantari, Gbamin ou Ba. S'il a tenté de s'appliquer à la relance, cela n'a pas toujours été couronné de succès. 

Quentin Lecoeuche :

- Note de Christopher : 5/10
Première titularisation en Ligue 1 pour le jeune arrière gauche et une prestation convaincante. Défensivement parfois un peu léger dans les duels, il a su se mettre en évidence offensivement en étant à l'origine de l'ouverture du score et en montant régulièrement pour obtenir un ou deux coups-francs.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Pour une première titularisation en Ligue 1, le jeune Lecoeuche a apporté pas mal de dynamisme sur le flanc gauche lensois. A l'instar de son ouverture en profondeur pour Coulibaly sur la réalisation de Touzghar. Défensivement, il a parfois souffert dans l'impact physique, mais il n'a jamais baissé la tête, livrant finalement une prestation plus qu'honnête. Remplacé par Benjamin Boulenger, qui en raison de son entrée tardive, n'a pas eu le temps escompté pour être au four et au moulin (vous l'avez ?). 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Christopher : 5/10
Jérôme Le Moigne avait décidé de tenter sa chance hier et il a bien failli marquer. D'abord sur un superbe missile en dehors de la surface, bien détourné par Mouez Hassen, ensuite sur une frappe dans la surface en fin de rencontre suite à une remise de Pablo Chavarria. Sinon il n'a pas eu à trop s'employer au milieu de terrain, ses adversaires n'étant pas des plus dangereux.
- Note de Romain Pechon : 5/10
A la lecture de la composition d'équipe, on attendait le capitaine lensois aligné au sein de l'axe défensif d'Antoine Kombouaré. Finalement, il a joué dans son rôle habituel devant sa défense. Souvent limité à des tâches défensives, contre Nice, l'ancien Sedanais s'est mis en évidence sur le plan offensif en envoyant un amour de frappe sous la barre d'un Mouez Hassen particulièrement attentif. Concernant l'aspect défensif de son jeu, il n'a pas eu à se démener, misant sur une bonne lecture du jeu afin d'être toujours au bon endroit au bon moment. 

Wylan Cyprien :

- Note de Christopher : 4/10
Très peu en vue dans cette rencontre Wylan Cyprien a rapidement disparu de la circulation après un début de match presque intéressant.
- Note de Romain Pechon : 3/10
Le numéro 23 du Racing est dans la dynamique d'une deuxième partie de saison complètement ratée. Aujourd'hui, il ne pèse plus du tout dans le jeu offensif de son équipe. Après quelques bonnes prestations lors de la phase aller (Reims, Marseille, Metz) et une bonne sortie à Saint-Etienne en février dernier, Cyprien a tout bonnement disparu des radars (pas ceux des forces de l'ordre). Il quittera le Racing cet été sans émouvoir le moindre supporteur artésien. Remplacé par Boubacar Sylla qui a vécu ses derniers instants sous les couleurs lensoises. 

Alharbi El Jadeyaoui :

- Note de Christopher : 3/10
Franchement inutile, Alharbi El Jadeyaoui a encore une fois été invisible. Une trop fréquente habitude depuis son arrivée dans l'Artois il y a un an et demi...
- Note de Romain Pechon : 3/10
On l'attendait comme le joueur capable d'apporter de la verticalité et un grain de folie à cette équipe, finalement il aura traversé le match (comme son passage au club) tel un fantôme incapable de faire une quelconque différence balle au pied. Heureusement, il a pu se mettre à l'évidence en tirant plutôt bien les coups de pied arrêtés. Pour le reste... 

Pablo Chavarria :

- Note de Christopher : 4/10
Comme la semaine dernière face à Montpellier Pablo Chavarria a eu le même type d'occasion qu'il avait su transformer en but à Lille : il résiste dans le duel à son défenseur mais fait ensuite le mauvais choix. Là il a pris tout son temps et a tenté de frapper en force en croisant sa tentative, qui est passée à côté. Sinon il a rarement pris le dessus sur son adversaire direct.
- Note de Romain Pechon : 4/10
Traitement de faveur ou pas, il est difficile de reprocher quoi que ce soit à Pablo Chavarria. Certes, il manque de confiance devant les buts adverses, mais en raison de son état d'esprit tout au long de la saison, et de son abattage physique pour le collectif, il restera l'un des seuls lensois a pouvoir garder la tête haute à l'issue de cette saison. Alors oui, hier il vendange une occasion, mais une nouvelle fois, il est le seul à se la procurer. Surtout, il continue d'évoluer sur le côté droit, alors qu'il est bien plus à l'aise dans l'axe. S'il y a bien un joueur que les clubs de l'élite devraient retenir, c'est clairement lui. Car, il vaut mieux un soldat limité qu'une potentielle pépite déjà atteinte de melonite. 

Adamo Coulibaly :

- Note de Christopher : 3/10
Comme Alharbi El Jadeyaoui il a été inoffensif. OK il a été passeur décisif sur le but de Yoann Touzghar mais ensuite ce fut le néant complet.
- Note de Romain Pechon : 3/10
Il a livré une passe décisive, suffisante pour sauver son match ? Pas vraiment, Adamo Coulibaly vit un véritable cauchemar depuis décembre. Incapable de marquer, il est surtout en difficulté dès qu'il a le ballon dans les pieds. Les lacunes techniques du "9" lensoois ne pardonnent pas. En fin de contrat, il devrait quitter le club cet été. Malgré tout, on gardera une bonne image d'un joueur courageux et volontaire, mais surtout auteur du but de l'égalisation au Stade de France contre Lille. Et rien que pour ça, il mérite tout notre respect. 

Yoann Touzghar :

- Note de Christopher : 5/10
Buteur en début de rencontre, Yoann Touzghar inscrivait là son 8e but de la saison. Un bilan honnête. Ensuite il a été très peu servi et s'est malheureusement blessé.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Auteur de son huitième but de la saison, Yoann Touzghar fut le Lensois le plus dangereux du match. Cependant, il est difficile pour un joueur comme lui de se mettre en évidence dans une équipe autant en souffrance. Il a progressivement disparu au retour des vestiaires, avant de se blesser peu avant l'heure de jeu. Remplacé par Aristote Madiani qui a une nouvelle fois apporté beaucoup d'envie et de vivacité, mais sans réussite. 

Antoine Kombouare RC Lens 31Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Christopher : 5/10
Il a tenté de titulariser Pierrick Valdivia en défense centrale et ça a plutôt bien fonctionné. Encore une fois difficile de juger son coaching tant ses choix sont limités. Je regrette toujours de ne pas voir d'entrée Aristote Madiani sur un côté, surtout quand on voit les prestations d'Adamo Coulibaly.
- Note de Romain Pechon : 5/10
Il devient de plus en plus compliqué de noter le coaching d'Antoine Kombouaré. Avec seulement 16 joueurs sous la main, dont plusieurs réservistes, le tacticien artésien compose avec les moyens du bord.  Le coup de poker de la titularisation de Pierrick Valdivia en défense centrale est plûtot réussi. Tout comme la titularisation de Lecoeuche au détrment de Boulenger. Pour le reste, la non-titularisation d'Aristote Madiani peut interpeller, mais n'oublions pas que son entrée en jeu assez précoce contre Lorient ne fut guère couronnée de succès. 

La prestation de l'OGC Nice :

- L'avis de Christopher :
Si Nice ne se renforce pas cet été, cela risque d'être très compliqué de rester en Ligue 1 dans les années à venir. Peu de jeu, quelques fulgurances d'Éric Bauthéac ou de Carlos Eduardo (qui devrait retourner à Porto) et un manque de réalisme flagrant d'Alassane Pléa. Derrière les Azuréens se sont faits surprendre sur la première offensive lensoise. Peu de joueurs sortent du lot, hormis les deux premiers cités.
- L'avis de Romain Pechon :
Dans le challenge de l'équipe la plus malade, l'OGC Nice est un sérieux concurrent au RC Lens. Les Azuréens ont eu toutes les peines du monde pour venir à bout de la réserve lensoise. Si Eric Bautheac reste l'un des meilleurs joueurs niçois, autour de lui, il y a très peu de monde à sauver. Annoncé comme le nouveau Rémy, Alassane Pléa a encore énormément de progrès à réaliser pour espérer un destin semblable à celui de l'international français. Défensivement, Mouez Hassen est un gardien plus que moyen qui n'a clairement pas sa place en Ligue 1, tandis que Mathieu Bodmer compose avec une handicapante surcharge pondérale d'une dizaine de kilogrammes. Heureusement pour lui, Jordan Amavi devrait trouver une porte de sortie cet été.  

Image : LogoGraphik

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.