updated 06/12/2016 17:10

RC Lens - Montpellier : Lens craque et perd au bout du temps additionnel

RC Lens Montpellier Wylan Cyprien Anthony MounierCe dimanche après-midi, le Racing Club de Lens recevait Montpellier au Stade de la Licorne d'Amiens dans le cadre de la 36e journée du championnat de France de Ligue 1. Les Lensois jouaient pour l'honneur tandis que les Montpelliérains avaient encore le rêve de gagner pour accrocher une place européenne. Et au bout d'un match insipide, c'est Montpellier qui arrache la victoire grâce à un but d'Anthony Mounier. Lens a joué à dix durant 25 minutes après l'expulsion de Loïck Landre et s'est montré trop timoré pour espérer mieux.

RC Lens : Riou (Belon 22e) - Moore, Gbamin, Landre, Boulenger - El Jadeyaoui (A. Ba 73e), Le Moigne, Cyprien - Chavarria, Touzghar, A. Coulibaly (Madiani 78e).
Remplaçants : Sylla, Lecoeuche.

Montpellier : Ligali - Skhiri, El Kaoutari, Deplagne, Tiéné - Saihi, Marveaux, Martin (Ribelin 78e) - Mounier, Barrios (S. Camara 57e), Wüthrich (Bérigaud 57e).
Remplaçants : Bertaud, Gissi, Lasne, Bakar.

 

Des débats équilibrés

Dans un stade clairsemé, le début du match se joue sur un tout petit rythme et les approximations s'enchaînent. Les Sang et Or vont se créer une première petite occasion, Chavarria reprenant un centre d'El Jadeyaoui et profitant d'une mauvaise sortie de Ligali pour placer sa tête...à côté du but. Malgré tout, la première grosse occasion est à mettre à l'actif de Mounier pour Montpellier. A la suite d'une erreur de Moore qui évalue mal la trajectoire d'un ballon d'El Kaoutari, l'attaquant montpelliérain se présente seul face à Riou mais ne parvient pas à cadrer sa frappe (9e).

Par la suite, les joueurs de Rolland Courbis vont prendre le match en mains et se créer une autre occasion, un coup-franc tiré par Tiéné est superbement claqué par Riou, à la retombée Deplagne ne cadre pas son tir (15e). La première demie-heure donne lieu à une grosse possession de balle montpelliéraine et à une succession de corners. Mais Lens tient le choc et va sortir la tête de l'eau, comme en témoigne la superbe frappe de Taylor Moore détournée par Ligali(30e). Malgré cela, la première mi-temps se joue sous le signe de l'approximation et de l'erreur, plus vraiment d'occasions par la suite, mais une solidité défensive à signaler du côté lensois, peu d'erreurs et du calme, rare cette saison. Les 45 premières minutes se terminent sur un tir de Barrios qui fuit le cadre de Valentin Belon, qui a remplacé Riou, blessé au dos, à la 22e minute. Un nouveau coup dur dans la saison galère du club artésien.

Tout va à l'envers pour Lens

La deuxième période commence bien pour le RC Lens, qui se montre entreprenant, et le duo Moore-Chavarria fait mal à l'équipe de Montpellier, même si les occasions se font toujours attendre. Aux 51e et 54e minutes, deux penaltys auraient pu être sifflés pour les Sang et Or, mais l'arbitre ne dit rien sur les contacts engendrés par Ligali puis Saihi. Mais cette saison, nous savons que rien ne tourne à l'avantage des Lensois. Après la sortie sur blessure de Rudy Riou en première période, c'est Loïck Landre qui prend deux cartons jaunes en dix minutes sur deux fautes qui auraient pu être évitées et Lens doit jouer 25 minutes en infériorité numérique.

Montpellier en profiter pour se projeter vers l'avant et fatiguer des Lensois qui puisent dans leurs dernières forces pour tenir le coup jusqu'au coup de sifflet final. Les entrées des jeunes Aristote Madiani et Abdoul Ba vont faire du bien et donner un second souffle aux Artésiens, alors que Montpellier se montre très maladroit devant le but. Les frappes de Saihi et Martin terminent leur course à quelques centimètres du but de Belon. On pense se diriger vers un nul nul mérité entre les deux équipes mais, à la 92e minute, Anthony Mounier s'infiltre dans la défense lensoise, passe trop facilement Boulenger et Ba et s'en va fusiller Belon qui ne peut rien faire. Montpellier s'est montré plus volontaire et arrache donc une victoire précieuse dans la course à une place européenne. Lens a tenu le choc, s'est parfois montré dangereux, mais a encore et toujours été naïf en défense pour espérer mieux qu'une 22e défaite cette saison.

Vivement que la saison se termine pour les Lensois, qui vont se déplacer la semaine prochaine à Nice pour l'avant-dernière journée de Ligue 1, avant de recevoir Nantes pour le dernier match dans l'élite. Du côté de Montpellier, on peut se satisfaire de cette victoire arrachée au courage, mais il ne faudra pas jouer comme cela face au Paris-Saint-Germain la semaine prochaine sous peine de punition. La jeunesse lensoise s'est encore montrée satisfaisante, notamment Taylor Moore qui a bien défendu face à Mounier, mais la fougue de la jeunesse ne peut pas sauver une saison terrible et un club en perdition.

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.