updated 11/12/2016 17:00

PSG - RC Lens : Une rencontre "capitale"

28 Paris PSG RC LensCe samedi après-midi, pour le compte de la 28e journée du championnat de France de Ligue 1, le Racing Club de Lens, 19e, affronte le Paris Saint-Germain, 2e. Cette confrontation fait figure de match de gala pour un club lensois qui vit sans doute ses dernières journées parmi l’élite du football français. Si la logique est respectée dans ce match particulièrement déséquilibré, il pourrait permettre au club parisien de s’installer en tête du classement, tandis que Lens verrait ses dernières chances de maintien quasi définitivement évaporées.

Côté parisien

Il ne fait aucun doute que l’équipe parisienne dispose de bien plus de talents que le RC Lens. Si en première partie de saison, quelques failles étaient perceptibles dans le PSG cuvée 2014-2015, les champions de France ont retrouvé régularité dans leurs performances et harmonie au sein du club. Depuis la défaite à Bastia (4-2) au retour des fêtes, Paris est invaincu, enchaînant notamment cinq victoires de rang au mois de janvier. Depuis cette défaite, seuls Caen, meilleure équipe en 2015, Lyon et Monaco ont réussi à prendre des points contre les Parisiens. Beaucoup plus solide défensivement, la défense parisienne est redevenue la muraille qu’elle était la saison passée, dans le sillage d’un Thiago Silva revenu à son meilleur niveau. Voir Lens prendre des points au Parc des Princes relèverait de l’exploit. Surtout quand on sait que Paris est la seule équipe encore invaincue à domicile cette saison, mais Lens est aussi la seule équipe à avoir gagné à Lyon.  

Privé de nombreux joueurs ces dernières semaines, Laurent Blanc retrouve plusieurs éléments pour cette rencontre. Tout d’abord, Zlatan Ibrahimovic, suspendu pour la double confrontation contre Monaco. Les milieux de terrain, Yohan Cabaye et Thiago Motta sont quant à eux de retour de blessure. En plus des absents habituels que sont Serge Aurier et Lucas, Thiago Silva, ménagé, se rajoute à la liste des absents. Cependant, Laurent Blanc a sous la main un effectif largement suffisant pour faire plier la seizième défense du championnat de France. La perspective du match retour de Ligue des Champions contre Chelsea devrait amener l’ancien sélectionneur de l’Equipe de France à faire tourner son équipe. C’est ainsi qu’Adrien Rabiot, Jean-Christophe Bahebeck voire Lucas Digne et Zoumana Camara devraient débuter la rencontre. Des remplaçants qui seront entourés par une épine dorsale solide et compétitive, puisque Sirigu, David Luiz, Verratti, Lavezzi et Ibrahimovic sont annoncés titulaires. Bref, le Paris Saint-Germain dispose d’une force de frappe qui devrait à coup sûr faire plier une équipe de Lens au bord de la rupture, ces dernières semaines.

Côté Lensois

A la dérive depuis plusieurs semaines, le navire lensois pourrait définitivement couler ce week-end à l’issue de son déplacement au Parc des Princes. En effet, la dernière victoire du RC Lens remonte au 19 décembre dernier, c’était au Stade de la Licorne contre l’OGC Nice. Depuis, les Artésiens restent sur un bilan grandement défavorable de trois matchs nuls pour cinq défaites. En manque d’efficacité offensive, les joueurs d’Antoine Kombouaré ont également perdu leur solidité défensive, enchaînant depuis plusieurs semaines les cadeaux à destination de leurs adversaires. Sans oublier que la victoire d’Evian TG contre Lorient en milieu de semaine diminue encore un peu plus les chances de maintien du club. A désormais, neuf longueurs du premier non-rélégabable, il est difficile d’envisager le maintien pour un club qui a pris trois points en l’espace de trois mois. Cependant, Lens n’a jamais été aussi bon que dans les gros matchs cette saison. Victoire à Gerland contre Lyon, belle opposition au Vélodrome contre Marseille, ou encore un match nul héroïque à Saint Etienne, le mois dernier. En difficulté quand il doit faire le jeu, le RC Lens dispose d’atouts quand il peut évoluer en contre et qu’il n’a pas à assumer la charge de faire le jeu.

Lalaina Nomenjanahary RC Lens 10Si Antoine Kombouaré devra se priver de Pierrick Valdivia, suspendu, il peut compter sur le retour de Lalaina Nomenjanahary, plutôt convaincant au match aller dans un rôle de meneur de jeu. Dimitri Cavaré et Dème N’Diaye sont quant à eux absents jusqu’à la fin de saison. La principale interrogation concerne le schéma tactique qui sera utilisé par le coach lensois. Le Racing devrait évoluer dans un 433 classique, qui a la préférence d’Antoine Kombouaré depuis plusieurs matchs, aux dépens d’un 442 peu convaincant contre Rennes. De retour à son meilleur niveau, Yoann Touzghar devrait débuter le match à la pointe de l’attaque artésienne, entouré des expérimentés Pablo Chavarria et Adamo Coulibaly, ce dernier étant particulièrement décisif dans les gros matchs cette saison. Au milieu de terrain, l’ancien coach parisien devra trancher entre trois options pour suppléer Pierrick Valdivia. Qui de Benjamin Bourigeaud, Alharbi El Jadeyaoui ou Lalaina Nomenjanahary accompagnera le duo Jérôme Le Moigne-Wylan Cyprien dans l’entrejeu lensois ? Derrière, sauf pépin physique, aucune place pour une quelconque surprise, le quatuor Gbamin-Landre-Kantari-Baal sera reconduit. 

Le match

A l’aller, le match avait été plié dès l’heure de jeu, suite aux expulsions simultanées de Gbamin, Cavani et Le Moigne. Le score était alors de 1-3 pour des Parisiens qui avaient démontré leur supériorité après avoir concédé l’ouverture du score en tout début de match. Fortement remaniée, l’équipe parisienne avait éprouvé quelques difficultés à rentrer dans son match, le Racing avait alors su en profiter pour se mettre en évidence, avant de rentrer logiquement dans le rang, subissant pleinement la domination parisienne.

Ce soir, nous souhaitons tous assister à une première mi-temps identique à celle du match aller. C’est-à-dire des Lensois qui rentrent tambour battant dans leur match, avec pourquoi pas la possibilité d’inscrire un petit but rapidement, faisant douter ainsi les Parisiens. Mais, ne nous voilons pas la face : ce match sera long et compliqué pour les Artésiens. Chez eux plus qu’ailleurs, les Parisiens ont pris l’habitude de priver leur adversaire de ballon, et tel un rouleau compresseur de l’écraser au fil de la rencontre. Le principal objectif pour Lens sera de tenir le plus de temps possible, quitte à jouer contre-nature et ainsi tenter d’accrocher un match nul totalement inespéré. Il est objectivement difficile d’espérer mieux.

Compositions probables : 
Paris Saint-Germain : Sirigu – Van der Wiel, Marquinhos, Luiz, Digne – Motta, Verratti, Rabiot – Lavezzi, Ibrahimovic, Bahebeck.
Remplaçants : Douchez, Camara, Maxwell, Matuidi, Pastore, Augustin, Cavani.
RC Lens : Riou – Gbamin, Landre, Kantari, Baal – Le Moigne, Cyprien, Nomenjanahary – Chavarria, Touzghar, Coulibaly.
Remplaçants : Belon, A. Ba, Boulenger, Bourigeaud, Madiani, El Jadeyaoui, Guillaume.

 

Paris Saint-Germain – Racing Club de Lens
28e journée du Championnat de France de Ligue 1
Samedi 07 mars, 17h – Parc des Princes
Arbitre : Wilfried Bien
À suivre en live intégral sur MadeInLens.com

Bon match à tous et allez Lens !

Romain Péchon

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.