updated 09/12/2016 16:16

AS Saint-Étienne - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion de la 24e journée de Ligue 1, le RC Lens se déplaçait sur la pelouse de l'AS Saint-Étienne et est allé y décrocher un nul spectaculaire (3-3). Alors que le match semblait plié à l'heure de jeu quand Yohan Mollo venait d'inscrire le but du 2-0, après l'ouverture du score de Landry N'Guemo, les Sang et Or vont réagir et passer devant grâce à un doublé de Yoann Touzghar et un but de Pablo Chavarria. Malheureusement, Mevlüt Erding égalisera en fin de rencontre.

Au classement le Racing reste 19e (22 points) avec un match de plus que ses concurrents.

Ce samedi, ce sont Thomas Vandaële et Christopher, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et la qualité du match réalisé par les Stéphanois.

Rudy Riou :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Bizarrement, je ne sais pas trop quoi penser de sa prestation... Il en a imposé, a passé son match à replacer sa défense, a eu des interventions intéressantes, prend deux grosses pralines... Mais, je suis sceptique tout de même sur le deuxième but : on a l'impression que Kantari et lui n'ont pas parlé. Mais globalement, c'est lui le vrai patron et on a quand même une impression de sérénité quand il intervient. Tout le contraire de sa précédente saison.
- Note de Christopher : 4/10
Pas un bon match pour le portier lensois. La frappe de Landry N'Guemo, certes bien placée, manquait de puissance et sa main ne fut pas ferme. Sur le second, il y a clairement une erreur de communication entre lui et Ahmed Kantari. Pas si rassurant que d'habitude donc, notamment sur certaines sorties pas très sereines.

Dimitri Cavaré :

- Note de Thomas Vandaële : 6/10
Boosté par son récent transfert et peut-être soulagé sur la question de son avenir, Cavaré a laissé les sentiments de côté pour sortir une grosse prestation hier. À l'image de son caviar pour Chavarria, il a réalisé un match plein, surtout quand on connaît la qualité de Mollo. Cependant, tout n'était pas parfait : il faut reserrer les boulons derrière, puisque Gbamin a souvent dû venir colmater son côté droit lors des montées sauvageonnes de Cav' ! Mais, dans l'ensemble, c'était un bon match du latéral qui a certainement rassuré les Rennais qui ont regardé le match. Dimitri "Bon investissement" Cavaré ! 
- Note de Christopher : 6/10
Malgré une semaine agitée qui l'a vue signer au Stade Rennais avant d'être prêté dans l'Artois, Dimitri Cavaré n'a pas semblé perturbé, loin de la même. Il fait toujours preuve de fautes de concentration mais sa puissance et sa vitesse sont un régal. Son appel et son centre en retrait pour Pablo Chavarria pour le 2-3 sont parfaits. Savoir que ce joueur vit ses derniers mois sous le maillot du Racing fait mal. 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Thomas Vandaële : 3/10
À oublier totalement ! Alors que d'habitude, il excelle dans ses placements et compense son manque d'expérience par un sens inné du placement et de l'interception, hier il a été dépassé de la première à la dernière minute. Sur le but de N'Guemo, il ne monte pas sur le Camerounais qui peut prendre tout son temps pour se préparer avant d'envoyer sa praline "en pleine lulu" de Rudy Riou. Tout au long du match, il a obligé ses coéquipiers à colmater les brèches... Bref, un match à oublier au plus vite pour passer à autre chose.
- Note de Christopher : 3/10
Jean-Philippe Gbamin est coupable de plusieurs erreurs, notamment sur l'ouverture du score où il laisse tranquillement Landry N'Guemo avancer, comme sur beaucoup d'occasions d'ailleurs où les défenseurs semblaient reculer sans raison. Plusieurs fautes de placement ou de relances sont aussi à noter, un match à oublier donc.

Ahmed Kantari :

- Note de Thomas Vandaële : 4/10
 Ça me déçoit de lui mettre une note si basse, tant sa prestation n'est pas à jeter dans la totalité ! Il a passé son match à compenser les erreurs et les failles de Gbamin, à haranguer ses coéquipiers, à mettre le pied sur le ballon... Bref, ça aurait pu être un excellent match pour lui, s'il n'avait pas été impliqué dans deux des trois buts stéphanois... Sur le deuxième but, il prend le dessus sur Van Wolfinskel avant que le ballon ne rebondisse dans son dos sur cette magnifique ouverture de Perrin. Il n'y peut pas grand chose, mais il est tout de même coupable, dommage ! Sur le troisième but, il ne monte pas sur Erding qui a tout le temps de se retourner et frapper... (Erding quoi... Prendre un but par Erding, tout l'équipe devrait avoir 0)
- Note de Christopher : 3/10
Même sanction pour Ahmed Kantari, beaucoup d'erreurs, une attitude bizarre en n'allant jamais sur le porteur, notamment sur le troisième but où Mevlüt Erding a tout le temps d'avancer, de crocheter et d'allumer, des erreurs de placement, de relances, et ce but gag pour le 0-2 qui voit le ballon lui rebondir dans le dos. La défense centrale lensoise hier était risible.

Benjamin Boulenger :

- Note de Thomas Vandaële : 5,5/10
En début de match, on pouvait se demander pourquoi Antoine Kombouaré titularisait Boulenger en lieu et place de Baal, et surtout pourquoi il s'est obstiné dans ce choix, malgré l'incertitude sur sa forme physique après l'échauffement. Au bout de quelques minutes, on a vite compris. Face à la vivacité de Hamouma, AK a préféré barricader derrière, en sacrifiant les montées rapides de Baal, et ce n'était pas idiot. Boulenger a réalisé un gros match, très solide et efficace. On se demandait pourquoi les dirigeants tenaient absolument à valider son contrat : il a répondu aux interrogations en 2 ou 3 matchs ! Point noir dans ce match : sa relance foirée sur l'égalisation stéphanoise qui vient ternir le tableau. Mais, sa solidité défensive est vraiment très encourageante.
- Note de Christopher : 3/10
Contrairement à Thomas, je trouve que Benjamin Boulenger a connu toutes les peines du monde dans ce match hier. Romain Hamouma n'a eu aucun mal à passer sur son côté en vitesse. La petite alerte avant la rencontre a certainement joué mais il a connu un déchet technique étonnant, vues ses dernières prestations. Des relances foirées, des dégagements approximatifs, pas grand chose à retenir donc.

Jérôme Le Moigne :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Un match en demi-teinte pour le capitaine Sang et Or. Il a du jouer très bas pour tenter d'éviter le naufrage de se défense, mais n'a pas su faire remonter le bloc défensif aux moments où les Verts appuyaient sur l'accélérateur. Il a cependant la moyenne pour son travail défensif, mais son manque de liant au milieu de terrain et dans les phases offensives ne peut lui faire espérer plus. Remplacé par Chavarria à la 63e minute, qui a participé au sursaut lensois et a été récompensé par un superbe but pour le 2-3. Une belle entrée pour l'Argentin, au niveau où on aimerait le voir tout le temps.
- Note de Christopher : 5/10
Un match correct tout au plus pour le capitaine nordiste qui a terriblement souffert au milieu-de-terrain pendant une bonne partie du match. Par la suite il y a eu du mieux, notamment quand Lens reprenait la possession du ballon : ainsi il a pu orienter le jeu et faire remonter un bloc dangereusement bas. Suppléé par Pablo Chavarria qui a secoué le cocotier et a même marqué un très joli but sur une jolie action collective. À ce niveau, l'Argentin est très intéressant.

Wylan Cyprien :

- Note de Thomas Vandaële : 6/10
Un match plein pour le milieu lensois. Un gros travail au milieu de terrain pour tenter de faire relever la tête au 11 Lensois, de bons choix offensifs, à en juger par sa passe lumineuse sur le 3-2... Bon, certes sa première mi-temps est à revoir, mais pour le coup, c'est le cas pour absolument toute l'équipe ! Mais, sa seconde mi-temps vient pouvrer qu'il commence enfin à avoir un mental digne de son potentiel. À continuer sur les bases de cette très bonne seconde mi-temps !
- Note de Christopher : 6/10
On retrouve un bon Wylan Cyprien, rapide, technique, bagarreur. Ce joueur peut exploser au haut niveau s'il continue comme ça. Dommage qu'il ne fasse pas toujours les bons choix comme lorsqu'il choisit de frapper en angle fermé alors que des joueurs demandaient le ballon dans l'axe.

Pierrick Valdivia :

- Note de Thomas Vandaële : 5,5/10
 Légèrement plus de déchet que son compère relayeur, mais globalement un bon match pour Valdivia. Il a su garder la tête haute après le deuxième but pour sonner la révolte. Il a gratté beaucoup de ballons, en a perdu pas mal aussi, mais son travail de ratissage a aussi permis à Lens d'éviter les contre-attaques stéphanoises durant le temps fort Sang et Or. Bref, un assez bon match dans l'ensemble.
- Note de Christopher : 5/10
Moins en vue que son jeune coéquipier car moins vif et moins rapide, il a souffert lors de la bonne période des Verts. Il rate même une occasion incroyable d'ouvrir le score. Ensuite il fut bien mieux et, comme Jérôme Le Moigne, il a orienté le jeu et utiliser son pied gauche pour inquiéter la défense forézienne.

Lalaïna Nomenjanahary :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10
Du bon et du moins bon, d'où la moyenne. Sur les phases offensives, tantôt placé en 10, tantôt à gauche, il sait créer le danger par sa vitesse et son aisance balle au pied. Par contre, il s'est montré un peu faiblard sur les phases défensives et, pour un milieu de terrain, c'est compliqué de pardonner ces flottements défensifs, surtout pour une équipe amenait à subir et à jouer en contre-attaque. Remplacé pour les 10 dernières minutes par Benjamin BOURIGEAUD, qui a su mettre le pied sur la ballon pour conserver ce bon point.
- Note de Christopher : 4/10
Difficile de noter le Malgache, tant une bonne partie du match on ne l'a pas vu. Il n'a jamais pu se mettre en position d'accélèrer, bien serré par des Stéphanois qui devaient redouter la vitesse du gaucher.

Adamo Coulibaly :

- Note de Thomas Vandaële : 3/10
De l'envie, de... Non, en fait, c'est tout ! On ne pourra jamais reprocher à Adamo son envie permanente. Mais hier, face à la meilleure défense du championnat, c'était vraiment trop peu. Remplacé à la mi-temps par le revenant Yoann TOUZGHAR qui a profité de son retour pour effectuer certainement l'une de ses meilleures mi-temps sous les couleurs Sang et Or ! Bien inspiré sur son premier but, il montre un véritable sang-froid sur le penalty, chose ordinaire pour certains, mais extraordinaire pour lui quand on connaît son passif avec l'exercice (Coucou les Brestois...). Bref, il a apporté une nouvelle dynamique et est recompensé en lançant (enfin ?) sa saison. De bon augure pour la suite ?
- Note de Christopher : 3/10
Un match à complétement zapper pour le numéro 9 du Racing. Rien n'a fonctionné dans ses tentatives et Antoine Kombouaré a décidé de le remplacer dès la mi-temps par Yoann Touzghar, (7/10) qui a réalisé un retrour fracassant, réduisant le score d'une frappe lointaine et égalisant d'un pénalty tiré en force. Ses multiples appels et ses déplacement furent un calvaire pour une défense stéphanoise, à la rue en milieu de seconde période. Espérons que ce match marquera le retour au premier plan de l'ancien Amiénois.

Baptiste Guillaume RC Lens 07Baptiste Guillaume :

- Note de Thomas Vandaële : 7/10
Un sacré gros match pour le jeune attaquant belge. Il a une sacrée capacité à transformer des ballons merdiques en ballons au moins intéressants. Il a gagné la quasi totalité de ses duels aériens, il a réussi à bouger les défenseurs stéphanois et a effectué des appels très intéressants : sur le but de Touzghar, il a au moins deux défenseurs qu'ils emmènent dans ses basques. Bref, il a bien emmerdé les défenseurs du Forez. Il aurait mérité de scorer, comme disent nos amis du Plat Pays, mais ce sera pour la prochaine fois. Une grosse prestation que l'on espère fondatrice pour la suite.
- Note de Christopher : 7/10
Une très bonne prestation pour le jeune attaquant belge qui a fait parler sa puissance, son jeu de tête qui lui a permis de gagner chaque duel aérien face à Paul Baysse, mais aussi son intelligence de jeu, notamment dans ses remises toujours bien senties. Baptiste Guillaume s'affirme de plus en plus comme une élément incontournable du onze lensois. Si on y ajoute le retour en grâce de Yoann Touzghar et le but de Pablo Chavarria, c'est Adamo Coulibaly qui va devoir se faire du souci.

Antoine Kombouare RC Lens 10Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Thomas Vandaële : 9/10
Et Bim ! Wingardium leviosa ! D'un coup de baguette magique, le sorcier lensois prend des joueurs de Ligue 2 et en fait des mecs capables de retourner un match dans un chaudron imprenable cette année. Il décide déjà de titulariser Boulenger alors qu'il a Baal sur le banc : le mec se blesse à l'entraînement... On aurait pu penser à un signe du destin... Bah non, le mec s'obstine et ne sort pas Baal du banc ! Résultat, le jeune défenseur fait un match solide et lui donne raison ! En deuxième mi-temps, 3 buts pour ses 2 remplaçants montrent la vision que le gars a sur le jeu et les situations. Bref, il montre que, quand on a un bon entraînement, rien ne sert de claquer son 11 majeur dès le début du match, mais bien que ça sert d'en garder sous le pied.
- Note de Christopher : 9/10
Un coaching parfait pour le coach lensois qui a fait entrer Yoann Touzghar dès la mi-temps et Pablo Chavarria peu après. Autant dire que ses choix ont radicalement changé le visage d'une rencontre où les Stéphanois se dirigeaient tranquillement vers une victoire facile. Le coach artésien se rend vite compte quand quelque chose cloche dans son onze et c'est une vraie force.

La prestation de l'AS Saint-Étienne :

- L'avis de Thomas Vandaële :
 Clairement, ma plus grosse impression sur ce match, c'est qu'on a loupé le coche avec N'Guemo... Il apporte un vrai plus au milieu de terrain stéphanois, c'est dire ce qu'il aurait amené à Lens ! Pour en revenir aux Verts, ils ont une superbe animation sur les ailes, mais pêchent en pointe avec un Van Wolfinskel transparent et un Erding irrégulier. Derrière, ils sont solides, c'est clair : Baysse à tenu la baraque à lui seul, empêchant les Stéphanois de prendre le 4but qui les aurait tué. En fait, ils sont globalement solides sur tout le match et réalistes, mais ont eu un trou d'air de 20 minutes... Mais, un sacré put**n de trou d'air quoi, le genre de trou d'air où si tu pars pisser, tu as l'impression d'avoir changé de dimension en revenant... Clairement, on adorerait voir les Verts plus hauts au classement, tant ce club et le notre sont proches mais, avec cette irrégularité, ils ne peuvent pas vraiment espérer plus. 
- L'avis de Christopher :
Les Verts marquent le pas ces derniers temps et ce fut encore le cas hier où ils n'ont su garder deux buts d'avance face à un relégable, à la maison qui plus est. Peu de joueurs sortent du lot mais un m'a clairement impressionné et m'a donné des regrets : Landry N'Guemo. Pour un joueur sans contrat depuis 6 mois, il a réalisé une grosse heure de jeu avant de baisser le pied physiquement. Il marque, récupère les ballons, oriente bien le jeu, autant dire tout ce qui peut manquer aux Sang et Or. Derrière, Stéphane Ruffier n'a pas été décisif et Paul Baysse a beaucoup souffert. Romain Hamouma a tenté d'apporter de la vitesse, tout comme Yohan Mollo. Devant Ricky Van Wolfswinkel a tout raté : il paraît lourd, emprunté et manque de "gnaque" pour un buteur. L'entrée de Mevlüt Erding peut lui faire mal tant le Turc a été décisif.

Thomas Vandaële et Christopher.

Image : LogoGraphik

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.