updated 04/12/2016 12:15

RC Lens - Lyon : les notes MadeInLens

MadeInLens les notesÀ l'occasion de la 21e journée de Ligue 1, le RC Lens s'est incliné 0-2 face à l'Olympique Lyonnais.

Au classement, le Racing reste à la 19ème avec, désormais, un seul petit point d'avance sur les SM Caen, vainqueur du Stade de Reims.

Ce dimanche, ce sont Thomas Vandaële et Samuel, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leur avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et la qualité du match réalisé par les Lyonnais.

Rudy Riou :

- Note de Thomas Vandaële : 5,5/10

Rudy Riou RC Lens 11Qui l'eût cru ? Après une saison sur la banc, catastrophique quand titularisé, Rudy Riou est LA valeur sûre du RC Lens cette année. Bien que Belon ait assuré un bon interim cette année, il est encore très jeune, et c'est donc super rassurant de pouvoir compter sur Rudy dans les cages. Hier, il est pour moi l'homme du match, puisque sans ses 3 ou 4 très bonnes sorties et ses quelques bons arrêts sur sa ligne, Lens aurait pris bien plus cher. C'est une valeur sûre et un meneur d'homme, tout ce dont le RC Lens a besoin.

- Note de Samuel : 6/10

 Frustrant pour le portier lensois car il a réalisé une très bonne prestation avec des belles anticipations pour intervenir devant les attaquants lyonnais lancés en profondeur et des arrêts sûrs quand il le fallait. Malgré cela, il est allé recherché deux fois le ballon au fond de ses filets. Sa réaction après le penalty transformé par Lacazette démontre son état d'esprit et sa grande frustation sur ce match.

Boubacar Sylla :

- Note de Thomas Vandaële : 2/10

 Il dépanne à un poste qui n'est pas le sien, et même s'il montre beaucoup de bonne volonté, ça se voit. Il est trop juste tout au long du match, enchaîne les mauvais choix et perd son sang froid sur cette main presque idiote. Sur le pénalty concédé, on sent qu'il est débordé par la vitesse de l'attaque Lyonnais et son manque d'expérience ne lui permet pas de sentir ce qu'il a réellement dans son dos. On espère sincèrement que Cavaré et Kombouaré vont régler leurs problèmes et que le latéral droit le moins à la rue de la saison pourra faire son retour. Remplacé par Guillaume qui a beaucoup apporté devant : de la vitesse, du poids, de la technique, de l'envie. Guillaume progresse, on espère que ça va payer.

- Note de Samuel : 3/10

 Constamment mis en difficulté par Fekir et Lacazette, il a souvent paniqué et mis ses partenaires en danger par son manque de maîtrise. Ses montées n'ont pas pesé et ont, au contraire, souvent amené des contres lyonnais. Remplacé par Guillaume, toujours aussi percutant mais qui n'a pas su se créer de véritables occasions.

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Thomas Vandaële : 4/10

 Un 4, car tout n'est pas à jeter. Certes, il commet une une boulette qui entraîne un CSC fusillant Riou, certes il n'a pas sû contenir la doublette Lacazette-Fékir, mais il n'a pas pour autant pris totalement l'eau. Il a tenté de relever la tête après son CSC, il a également tenté de relancer proprement, ça s'est vu. En gros, une première mi-temps miséreuse, une seconde un poil mieux... Il a du talent qui fait l'affaire face aux équipes du même niveau que Lens, mais son manque d'expérience est beaucoup trop préjudiciable à ce poste face à de grosses écuries. 

- Note de Samuel : 5/10

 Comme le dit Thomas, il y a certes ce but contre-son-camp mais, dans l'ensemble, je trouve que l'axe de la défense lensoise s'en est plutôt bien sorti face à la paire d'attaquants la plus redoutable de la Ligue 1. Titularisé en dernière minute aux côtés d'Ahmed Kantari, le jeune Lensois a livré une prestation plutôt propre avec des interventions maîtrisées et de bonnes relances.

Ahmed Kantari :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10

 Il est constamment critiqué par les supporters, et sincérement à tort le plus souvent. Certes, Kantari n'est pas Varane, il n'est pas non plus Paolo Maldini, mais Kantari a de l'expérience en défense centrale et Lens ne peut pas craché dessus. Pour sa première saison, il avait une forte concurrence à son poste et on peut lui reprocher de n'avoir pas surnager dans une division où il devait incontestablement figurer dans les meilleurs défenseurs. Cette année, même s'il continue à balancer de grands ballonds merdiques devant, il réalise pour moi le même genre de saison que Riou : il est bon alors qu'on lui prédisait une place sur le banc avec l'arrivée de renforts, et hier encore il a assuré derrière, évitant au RC Lens de prendre l'eau à 2-0. 

- Note de Samuel : 5/10

 Un peu d'expérience ne peut pas nuire à cette équipe lensoise. Le capitaine lensois s'est montré rassurant, même s'il n'est lui non plus pas tout blanc sur le csc de Gbamin. Un match bien maîtrisé dans l'ensemble.

Benjamin Boulenger RC Lens 02

Benjamin Boulenger :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10

 Sa note, c'est un peu la moyenne tirée par les cheveux pour encourager un élève méritant. Arrivé en CFA l'an dernier comme un illustre inconnu, il se retrouve cette année titulaire face à Lyon par la force des choses. Certes, il n'est pas Baal, mais hier il a assuré la quasi totalité du match : de bonnes interceptions, de l'énergie, des relances bien plus propres que le reste de la défense Lensoise... Bon, par contre, il se fait bouger par Lacazette à l'épaule, ce qui ne doit pas arriver dans cette zone du terrain, rebelotte quelques minutes plus tard face à Fekir : peut-être à mettre sur le compte de la fatigue, lui qui n'a quasiment pas joué en un an. Enfin bref, il est une bonne alternative en cas de blessure ou de suspension de l'indéboulonable Baal. À revoir face à autre chose qu'un rouleau compresseur.

- Note de Samuel : 6/10

 Sur ce coup, je suis beaucoup plus enthousiaste que Thomas. Il s'est fait bougé une fois par Lacazette et Fekir ? On pouvait s'attendre à pire non ? il a bien tenu son côté gauche, il est venu porter mains fortes dans l'axe et ses montées offensives se sont souvent conclues par de bons centres. Une grande satisfaction pour un joueur qui n'a pas joué depuis longtemps et jamais à ce niveau. 

Benjamin Bourigeaud :

- Note de Thomas Vandaële : 3/10

 Absent. Rien à dire sur son match tant le milieu Lensois a pris l'eau face au milieu en losange Lyonnais. Il n'a pas commis de grosses boulettes ou de fautes débiles, mais n'a strictement rien apporté du match. Dommage quand on connait les qualités du Lensois. On espère sincérement retrouver un Bourigeaud au même niveau qu'avant sa blessure face à l'ASM. Remplace en fin de match par Cyprien qui n'a rien apporté non plus.

- Note de Samuel : 4/10

 Je ne serais aussi dur. Le jeune Lensois manque d'expérience mais, comme l'ensemble de l'équipe lensoise, il a bien résisté face au leader de la Ligue 1. On l'a déja vu à un meilleur niveau mais il a su être disponible pour ses partenaires et contrecarrer le jeu lyonnais.

Pierrick Valdivia :

- Note de Thomas Vandaële : 3/10

 Idem que son compère du milieu de terrain. D'abord placé à gauche du milieu en losange, on ne l'a pas vu du match. À un tel point que j'ai pensé à appeler Ghost Buster pendant le match. Non, mais sérieusement, Lens va devoir muscler son milieu de terrain pour tenter de pouvoir faire le jeu de temps en temps.

- Note de Samuel : 4/10

 Idem que son compère du milieu de terrain à qui il a apporté son expérience. Le milieu lensois ne m'a pas semblé vraiment mis en difficulté même s'il faudrait effectivement un peu plus de poids face à de telles écuries. Mais les joueurs lensois donnent le meilleur d'eux-mêmes ...

Lalaïna Nomenjanahary :

- Note de Thomas Vandaële : 4/10

 Match en demi-teinte, match sur courant alternatif même. Il a de la vitesse et a tenté de l'apporter par moment, mais trop juste sur l'ensemble du match. Le malgache aurait pu jouer un plus grand rôle dans cette rencontre difficile dès l'avant-match. Une nouvelle fois, il est plein d'envie et apporte un plus devant quand il est dedans. Reste à trouver de la régularité.

- Note de Samuel : 4/10

 Le Malgache a eu bien du mal à exister. Sa vivacité et sa vitesse, qui lui permettent habituellement de percuter les défenses adverses, ont été innoffesives hier. Jamais il n'a paru en mesure de mettre la défense lyonnaise en danger.

Alharbi El Jadeyaoui :

- Note de Thomas Vandaële : 4,5/10

 Sur ce match, El Jad' paye le fait d'avoir été trop peu suivi par ses attaquants. Positionné en 10, c'est là qu'il est le meilleur. Il montre de belles qualités sur l'ensemble du match, mais n'a pas tiré l'équipe vers le haut. Il a un bon coup de patte, envoit de bons ballons comme celui pour Chavarria en début de match, et aurait certainement merité de voir sa reprise filer sous la barre de Lopes, dommage ! Mais encore une fois, il progresse, il n'a rien à voir avec le joueur recruté à la mi-saison dernière. Remplacé pour la dernière demi-heure par Madiani, qui a montré qu'il avait du ballon. On aurait aimé qu'il marque son premier but sur ce plat du pied. C'était le meilleur choix à faire, il a juste manqué de chance comme Lens tout au lond du match.

- Note de Samuel : 3/10

 Décidemment je ne suis pas en phase avec Thomas ! Quelle déception ! A part sa lointaine tentative juste après l'ouverture du score, il n'a été qu'imprécision, mauvais choix et déchets techniques. De plus, il a montré beaucoup de signes d'impuissance et de découragement alors que la combattivité est la seule valeur sur laquelle les Sang et Or peuvent s'appuyer. Aristote Madiani qui l'a suppléé à l'heure de jeu a montré de belles choses et s'est créé quelques belles occasion qu'il n'a malheureusement pas su convertir. Dommage tant on attendait ce petit but qui aurait peut-être permis aux Lensois d'emballer la rencontre et de revenir au score.

Pablo Chavarria :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10

 Le seul à avoir assuré devant (avec EL Jadeyaoui placé un peu plus bas). Sa vitesse et sa hargne ont été les seules à inquiéter les Lyonnais, mais merde, qu'est-ce qu'il est maladroit devant le but. Sur l'ouverture lumineuse de El Jadeyaoui en début de match, il s'emmêle les pinceaux et perd son sang-froid. Face à Lopes en seconde mi-temps, il fait le plus mauvais choix possible et permet au gardien Portuguais de briller. Il doit travailler son efficacité s'il veut durer devant !

- Note de Samuel : 6/10

 Le Lensois le plus dangereux hier : sa vivacité a mis à mal la défense lyonnaise mais, par son manque de réalisme, il n'a malheureusement pas réussi à relancer les Lensois alors qu'il en a eu l'occasion à deux reprises. Tout d'abord en toute fin de première période où il intercepte une passe en retrait mal assurée de Jallet puis dans un face-à-face avec Lopes en milieu de seconde période.

Adamo Coulibaly :

- Note de Thomas Vandaële : 3/10

 À la rue Adamo... Quand on connait ses qualités et son sens du but, on ne peut que regretter son irrégularité. Hier, il n'a pas su exister face à Rose et Umtiti qu'il a réussi à faire passer pour de grands défenseurs... Non, rien à dire sur son match, il a de l'envie, mais n'a pas pesé du tout sur ce match. À noter seulement, un mauvais choix en face-à-face.

- Note de Samuel : 4/10

 Adamo Coulibaly a traversé la rencontre avec des déplacements dans le vide, sans jamais se mettre à la disposition de ses partenaires, sans jamais peser sur la défense lyonnaise. Et les rares fois où il a été mis dans de bonnes dispositions, il a fait les mauvais choix comme à la 3ème minute où il oublie Chavarria dans l'axe. La rencontre aurait peut-être eu un autre visage. Dommage.

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Thomas Vandaële : 5/10

 Difficile de faire avec si peu... Mais, bizarrement, malgré son équipe de CFA, Lens ne se rend jamais ridicule, et j'aime à croire qu'il en est responsable à 99,9%.

- Note de Samuel : 6/10

 Effectivement, le coach lensois n'a pas l'embarras du choix au moment de composer son équipe. Blessures, suspensions, conflits lui permettent de ne pas trop se torturer l'esprit au moment de composer sa feuille de match. Cela lui permet de se concentrer sur la motivation de son groupe et là, il réussit parfaitement car, encore une fois, le RC Lens a livré une belle opposition face à une des grosses écuries du championnat. Malheureusement, il ne peut rien contre la maldresse ou la malchance de ses joueurs. En début de seconde période, il n'a pas hésité à tenter un coup quand il a senti son équipe impuissante. Le 3-5-2 n'a pas eu l'effet escompté mais on ne peut pas lui reprocher de tenter des coups tant les moyens mis à sa disposition sont limités. 

La prestation de l'Olympique Lyonnais :

- L'avis de Thomas Vandaële :

 Une belle équipe qui montre qu'on peut être bon en comptant sur son centre de formation et en étant patient : ça fait du bien face au Qatar Football Club et à l'ASM des Olligarques. Bon, cependant, de leur aveu même, les Lyonnais ont eu beaucoup de chance, mais c'est bien la chance des grandes équipes. Petit bémol : les sales coups de Lacazette... Avec son talent, il n'a pas besoin de mettre des petits coups de pute pour y arriver, dommage !

- L'avis de Samuel :

 Une belle équipe effectivement qui n'a pas eu besoin de forcer son talent. Mais j'aime à penser que le coeur lensois y est aussi pour quelque chose; plus que l'état de la pelouse que les Rhodanniens ont beaucoup critiqué.

Thomas Vandaële, Samuel et Christopher.

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.