updated 09/12/2016 16:16

RC Lens - OGC Nice : un réveillon avant l'heure

19 RC Lens OGC NiceVendredi soir, au stade de la Licorne (Ô Bollaert, comme tu nous manques !), le Racing Club de Lens reçevait l'OGC Nice pour le compte de la 19e journée de Ligue 1. Pour conclure la phase aller de ce championnat de France 2014-2015, c'était un duel entre deux équipes désireuses de se donner de l'air avant les fêtes qui nous attendait.

Pour ce choc entre deux équipes bagareuses, Antoine Kombouaré avait décidé de reconduire sensiblement les mêmes joueurs que ces dernières journées : Riou dans les buts, une défense à 4 où Sylla et Baal occupaient les flancs quand Gbamin et Kantari avaient pour rôle de tenir la baraque derrière, un milieu à 3 avec les indéboulonables Le Moigne et Valdivia accompagnés de Cyprien, remplaçant Bourigeaud, et une attaque avec Guillaume en pointe et la paire Coulibaly-Lalaïna sur les côtés. Côté Niçois, Pouplin occupait les cages, Palun, Genevois, Diawara et Amavi formaient une défense à 4 en début de match, un milieu à 5 avec Bodmer, Koziello, en récupérateurs, Eysseric en 10, Bauthéac et Puel sur les côtés, et enfin Pléa seul en pointe.

Première mi-temps : 

Dès le début du match, les deux équipes se livrent totalement. Pour preuve : au bout d'une minute seulement, Pléa alerte la défense lensoise en centrant du côté gauche niçois, Baal dégageant en catastrophe devant Riou : le ton est donné ! La première mi-temps est très enlevée et assez équilibrée, Niçois et Lensois se répondent coup pour coup : Kantari envoie une tête puissante, mais Pouplin est là ; Puel rate de peu de reprendre un centre parfait de Bauthéac aux 6 mètres. 

Wylan Cyprien RC Lens 05Un temps, on imagine même les Niçois en passe d'ouvrir le score : Eysseric, très remuant depuis le début de la rencontre, se joue de la défense, repique dans l'axe et adresse une frappe qui vient s'écraser sur la barre de Rudy Riou !!! Mais c'est bien les Lensois qui, quelques minutes plus tard, vont ouvrir le score par l'intermédiaire de Cyprien, récompensé de son très bon début de match. Lalaïna conclut un festival côté gauche par un centre en retrait pour Cyprien dont la frappe détournée finit dans le petit filet opposé de Pouplin... 1-0 pour Lens !!! 

 

Deuxième mi-temps : 

En seconde mi-temps, les deux équipes reviennent sur le terrain et donnent l'impression d'un tout autre match. Les Niçois sont beaucoup plus empruntés, les Lensois beaucoup plus confiants. À la mi-temps pourtant, les Niçois avaient effectué un changement intéressant : Digard remplaçant Koziello pour amener de l'impact alors que, côté Lensois, Antoine Kombouaré effectue le même choix pour l'impact avec Cavaré remplaçant Sylla. Deux choix intéressants, puisque Cavaré a bien tenu Bauthéac sur son côté, et Digard a été l'un des seuls Niçois au niveau en seconde mi-temps.

Dès la 54e minute, le remuant Cyprien obtient un penalty après un festival de dribbles dans la surface. Adamo Coulibaly prend ses responsabilités et s'en va... expédier le penalty au niveau du robot Philae, oui oui juste à côté de la cométe Tchouri ! Dommage pour Lens. 

Dès lors, les Niçois reprennent légérement espoir et se montrent un poil plus entreprenants, sans pour autant inquiéter une arrière-garde lensoise au-dessus du niveau affiché depuis le début de saison. Mais, à la 85e minute, Lens vient tuer tous ces espoirs par le biais de l'inévitable Coulibaly. Lancé par Bourigeaud, bien entré en jeu, Coulibaly élimine Diawara et Puel d'un geste bien inspiré, s'infiltre dans la surface, mystifie Genevois d'un passement de jambe et vient ouvrir son pied droit pour envoyer le ballon dans le filet opposé de Pouplin ! 2-0 pour Lens et plus que quelques minutes pour tenir les trois points.

Adamo Coulibaly RC Lens 12

Lens tient bon et empoche 3 points plus que mérités !

 

Les prestations : 

Dans ses cages, Rudy Riou n'a pas été plus inquiété que ça mais a été imposant, notamment dans ses sorties : rassurant après sa mauvaise entame de match face à Montpllier. En défense centrale, Kantari et Gbamin ont comme survolé ce match : Kantari par sa présence dans les airs, Gbamin par sa vitesse et son sens de l'interception : il n'y a pas à dire, il a trouvé son vrai poste ! Sur le côté gauche, Baal a été tout aussi impérial que depuis le début de saison, tandis que Sylla a eu du mal à tenir Bauthéac et a été logiquement remplacé par Cavaré qui a effectué une super deuxième mi-temps pleine d'impact !

Au milieu de terrain, Le Moigne a gratté beaucoup de ballon, tout comme Valdivia, Cyprien lui s'est beaucoup porté vers l'avant, ce qui a amené de nombreuses situations. Valdivia a été remplacé par Bourigeaud qui a aidé à tenir le ballon en fin de match.

Devant, Guillaume n'a peut-être pas marqué, mais a été très intéressant par son impact physique et sa capacité à garder le ballon devant. À chacune de ses accélérations, il a fait énormément de mal à l'arrière-garde Niçoise. Lalaïna a une nouvelle fois fait parler sa vitesse et son explosivité et est récompensé par une passe décisive, mais est malheureusement sorti sur blessure en seconde mi-temps. Il a été remplacé par un El Jadeyaoui intéressant qui a amené un peu de technique devant. Mais l'homme du match a bien été Coulibaly, intéressant tout au long du match et qui s'est fait pardonner son penalty râté par un superbe but plein de sang froid !RC Lens OGC Nice Adamo Coulibaly clapping

L'impact du résultat : 

On ne sait pas si Lens passera les fêtes hors de la zone rouge, notamment à cause du match Bastia-Caen, mais une chose est sûre, l'objectif des 19 points en 19 rencontres est bien atteint par les hommes d'Antoine Kombouaré. Tout ce début de saison, ils ont montré un visage tellement combattif et chargé de valeurs, tout ce qui nous manquait depuis bien des années. Après 3 années de purgatoire, les Sang et Or font de nouveau la Une, grâce à un esprit au-dessus de tout et c'est tout le monde du football qui fait l'éloge du club de Gervais Martel. Alors, non tout n'est pas réglé. Mais un point par match, avec un effectif de Ligue 2 mélangé à une équipe de cadets, oui c'est énorme ! Espérons maintenant que les 14 M€ du mois de janvier arrivent et que Lens puisse se renforcer pour conlure cette saison par un maintien plus que mérité !

Sur ce, bonnes fêtes de fin d'année à tous nous lecteurs et allez Lens ! 

 

Thomas Vandaële pour Madeinlens.com

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.