updated 09/12/2016 05:38

Montpellier HSC - RC Lens : Avec le cœur et les tripes

Montpellier RC Lens Antoine KombouareUne semaine après le point arraché dans le temps additionnel contre Lille, les Lensois se rendent à Montpellier avec l’ambition de prendre au minimum un point. Toujours privé de Landre, Chavarria et N’Diaye, Antoine Kombouaré a également dû faire face au forfait de Kantari, tandis qu’El Jadeyaoui et Touzghar font le retour. Attendu comme leader de la ligne défensive, Jean-Philippe Gbamin débute finalement sur le banc, aux dépens de Dimitri Cavaré et Abdoul Ba étant alignant dans l’axe. Le reste de l’équipe est inchangé avec un Boubacar Sylla confirmait au poste de latéral droit.

Un premier acte débridé

Avec un tel chamboulement défensif, les premières secondes lensoises furent particulièrement hésitantes. A l’inverse, Montpellier entre tambour battant dans son match et profite assez rapidement des atermoiements artésiens. Après un mauvais alignement défensif, Anthony Mounier, parfaitement lancé en profondeur, devance la sortie de Rudy Riou et parvient à centrer pour Sanson qui tacle dans les buts vides (1e). Pris à froid, les Lensois tentent de réagir par l’intermédiaire de Coulibaly, dont la reprise trop écrasée est tranquillement captée par Pionnier (2e).

Sonnés mais pas KO, les hommes de Kombouaré se montrent à nouveau dangereux par l’intermédiaire de Pierrick Valdivia  à la suite d’un corner de Bourigeaud, la reprise de volée de l’ancien Sedanais est stoppée sur la ligne par Saïhi (5). Difficile de savoir si cette ouverture du score concédée par les Lensois explique cette importante débauche d’énergie en début de match... En tout cas les Lensois sont archi-dominateurs dans cette entame de match. Et il n’en fallut d’un rien pour que Lalaina Nomenjanahary égalise sur une superbe reprise de volée qui s’échoue sur la barre transversale (9e). Alors que l’égalisation n’a jamais semblé aussi proche, les Lensois se font piéger sur un contre rondement mené par Jonas Martin côté droit. Après avoir éliminé Ludovic Baal et Abdoul Ba, le Montpelliérain centre en retrait pour Lucas Barrios qui trompe Riou à bout pourtant (15e).

Alors que ce match apparait plié, les Lensois se relancent complétement trois minutes après le break montpelliérain grâce à une frappe à l’entrée de la surface de réparation de Pierrick Valdivia, son premier but en Ligue 1 (18e). Revenus dans le match, les Lensois mettent le pied sur le ballon et tentent de dicter leur rythme. Sous l’impulsion d’un Ludovic Baal omniprésent dans son couloir et d’un Baptiste Guillaume très mobile sur le front de l’attaque, les Lensois se font pressant sur le but d’un Pionnier guère rassurant.

A la suite d’un merveilleux mouvement collectif en triangle côté gauche, Ludovic Baal distille une merveille de centre reprit au premier poteau par Baptiste Guillaume qui décroise sa tête et trouve le chemin des filets (34e). Bien plus saignant que leurs adversaires, les Artésiens montent en puissance au fil de cette première période, ils récupèrent le ballon de plus en plus haut, se montre assez juste techniquement et plus costauds dans les duels. Pour autant, la dernière action de cette folle période est à mettre au crédit des Montpellier sur un corner concédé par Riou à la suite d’une frappe vicieuse de Camara (45+1).

Une équipe qui n’abdique jamais

Remplaçant surprise au coup d’envoi, Gbamin remplace rapidement Sylla au retour des vestiaires. Si son entrée en jeu stabilise la défense lensoise, ses coéquipiers ne parviennent pas à conserver le ballon. A la suite d’une faute d’Abdoul Ba, Anthony Mounier envoie un premier avertissement à Rudy Riou en expédiant son coup franc à quelques centimètres des cages nordistes (53e). Avant de transformer l’essai dix minutes plus tard en profitant d’un bon centre venu de la droite de Camara, seul au second poteau, Mounier frappe en force et redonne l’avantage à des Montpelliérains beaucoup plus entreprenants depuis le retour des vestiaires.

Menés pour la troisième fois du match, les Lensois réagissent de nouveau, mais ni Valdivia, ni Coulibaly ne sont assez précis pour parvenir à égaliser (64e et 72e). Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Yoann Touzghar se mue en sauveur à la suite d’un centre venu de la gauche et mal boxé par un Laurent Pionnier, clairement mal inspiré ce soir, pour reprendre le ballon de volée au second poteau et le propulser dans la lucarne des buts montpelliérains (79e).

La fin de match est clairement débridé, les deux équipes sont en mesure d’inscrire l’ultime but d’un match particulièrement ouvert et agréable. Un but qui aurait pu venir à la suite d’un accrochage entre Mounier et Baal dans la surface artésienne, mais M. Ennjimi, l’arbitre de la rencontre ne bronche pas (80e). Les Lensois décident alors de se regrouper derrière en se contentant de contres dans les ultimes secondes du match. Les joueurs de Courbis optent pour de longs ballons dans le dos des défenseurs adverses, sans réussite. C’est finalement sur ce score nul mais riche en but que les deux équipes se séparent.

Après un large succès sur la pelouse de Rennes, le week-end dernier, le MHSC n’a pas réussi à confirmer à domicile. De son côté, les Lensois enchaînent un deuxième nul de rang, un point satisfaisant à la vue du scénario, et qui confirme – s’il était encore nécessaire – que cette équipe a du cœur et qu’elle ne cédera pas si facilement cette saison. Pour clôturer de la meilleure des manières qui soit cette phase aller, le Racing recevra, vendredi prochain, l’OGC Nice, avec pour objectif les trois points et une volonté de sortir de la zone rouge pour passer Noël au chaud, en attendant des jours meilleurs en 2015 !

Romain PECHON

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.