updated 05/12/2016 14:28

RC Lens - Paris SG : L'analyse d'Emile

10-RC-Lens-PSG-Paris-Saint-Germain-eMiLeÀ quelques jours de la première confrontation entre le RC Lens et le PSG version Qatar, Thomas, le président de MadeInLens a mis les petits plats dans les grands en conviant les plus éminents acteurs de la Ligue 1 à venir témoigner.

Pour évoquer le Qatar, Thomas avait, bien sûr, préparé son meilleur quatre-quarts. "Le secret, c'est d'y ajouter un Doha de rhum", confiait-il, en solo, à Jean-Louis Triaud qui ne semblait pas spécialement captivé par ses digressions culinaires et préférait sans doute Sagnol à son rhum. Je les laissais à leur débat passionné pour trouver un interlocuteur susceptible de m'apporter son témoignage sur la question qui nous intéressait.

Je m'approchais alors de Christophe Galtier, qui semblait se préoccuper de la situation de son collègue coach :

"- Je suis surpris par la confiance du Cheikh en Blanc. Après avoir vu la façon dont il s'était débarrassé d'Antoine, j'ai été stupéfait de voir Blanc débouler.
- Christophe, comme cela s'est-il passé lorsque vous avez reçu le PSG et toutes ses stars pour la première fois ?
- Mes joueurs étaient surexcités. J'ai dû les freiner un peu ! Paris ne vaut pas qu'on se blesse quand même !"

Au loin, Louis Nicollin était en grande conversation avec les présidents nantais et lyonnais : "En voilà un qui doit avoir des anecdotes croustillantes", me dis-je.
"Monsieur Nicollin, un souvenir de la première fois où vous avez accueilli les Qataris à La Mosson ?"
"Tu parles gamin ! Quand il est arrivé, tu sais ce que Nasser Al Khelaifi fit ? " me demande Loulou. "Eh bien, le Qatari rit ! Mais cette petite tapette du Golfe et ses dix-huit trous du cul, je sais m'en occuper moi !"
Devant tant de finesse, Vladimir Kita les lieux, suivi de Jean-Michel... hélas !

La soirée partait en cacahuètes. Je réussissais juste à intercepter le président du LOSC qui me confiait d'actuelles tractations avec d'importants mécènes du Golfe. Je m'en étonne : "Ce contact avec le Moyen-Orient, pour vous Michel Seydoux, c'est neuf ?"
"Non, je traitais avec l'Emir Laine depuis longtemps mais cela n'avait pas débouché."

Je le tenais mon scoop ! J'avertis Thomas que je courrais publier les confidences du président Seydoux. Il me répondit que, de son côté, il s'en allait de ce pas tester la recette du Baba du président Triaud.

Emile de MiL

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.