updated 04/12/2016 12:15

Vue d'en face : RC Lens - AS St-Etienne

06-RC-Lens-ASSE-AS-Saint-EtienneA quelques jours de la réception de l'AS Saint-Etienne, MadeInLens est allé à la rencontre d'un supporter stéphanois pour notre traditionnelle rubrique « Vue d’en face ». Nous vous proposons aujourd'hui de découvrir le point de vue de Thibault, créateur du site Evect.fr (envertetcontretous.fr)

 

- Pour débuter, pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre attachement à l'ASSE et de votre site ?

Bonjour, Thibault, créateur d'Evect.fr avec Thomas en Avril 2008. Notre site a pour vocation de parler de l'actualité des verts, avec un ton engagé lorsque c'est nécessaire. On se positionne plus comme des supporters qui relayons les infos sur l'ASSE, que comme des journalistes. Pour ma part, c'est mon père qui m'a transmis le virus dès mon plus jeune âge. J'ai baigné dans le Chaudron tout petit.

- Avec 3 victoires et un nul en 5 matchs, l'ASSE se classe 4e. Que pensez-vous du début de championnat de votre équipe ?

Sur le plan comptable, c'est plutôt bien. Il y a eu ce gros raté au Parc des Princes, mais dans l'ensemble c'est pas mal. Le soucis se trouve plutôt dans notre jeu, qui a tendance à être très stéréotypé. On manque d'imagination et de folie dans les derniers mètres ce qui donne parfois lieu à des matchs soporifiques. On a aussi perdu notre capitaine Loïc Perrin pour plusieurs semaines, c'est un élément essentiel du dispositif, c'est l'autre point noir de ce début de saison.

- Quelles sont vos ambitions pour cette saison ?

Le club a pour ambition de faire mieux que la saison précédente. En championnat, cela veut donc dire accrocher le podium... On veut aussi faire mieux dans les coupes et bien figurer en League Europa. Mais notre effectif ne semble pas suffisamment conséquent pour jouer sur tous les tableaux.

- Un joueur formé au RC Lens est arrivé dans le Forez cet été. Que pensez-vous de KMP ?

Pour le moment il montre de bonnes choses. C'est un joueur vif, rapide, qui apporte un plus dans le couloir. Il profite en plus des blessures à répétition de Romain Hamouma pour enchaîner les matchs. Il a été décisif à plusieurs reprises déjà, globalement c'est une bonne entrée qui n'a en plus pas coûté cher.

- Cette semaine, l'ASSE se déplace en Azerbaidjan pour le compte de la Ligue Europe. Quelle l'importance accordez-vous à cette compétition ?

L'Europe et Saint-Etienne c'est une longue histoire d'amour, il suffit de voir la communion avec le public suite à la qualification pour les phases de poule face à Karabukspor pour comprendre que cette compétition revêt une importance particulière dans le Forez. Le club l'a compris semble t-il et veut bien figurer dans cette compétition. Le groupe est abordable, même si il y a de belles équipes, passer le cap des poules est possible et ce sera le principal objectif.

.- Si, par hasard, il trouvait un chèque de 4 millions d'euros à l'ordre du RC Lens, pourriez-vous demander à votre staff de le remettre à Gervais Martel  ?

On l'a évoqué en conclusion d'une brève cette semaine sur le site. C'est vrai que ce déplacement en Azerbaïdjan juste avant de vous affronter est assez cocasse lorsqu'on connaît votre situation.

- Sérieusement, pensez-vous que cette rencontre aura une influence sur le match de dimanche ?

On ne sait pas grand chose de cette équipe de Qarabag qui semble quand même dangereuse. On compte 5 absents pour ce déplacement, plusieurs devraient revenir dimanche. Mais dans tout les cas, cela jouera certainement sur les organismes.
Après, ce sont des joueurs professionnels, ils ont les moyens d'optimiser la récupération et de toute façon, si on veut franchir un nouveau cap, il faut que l'on soit en mesure de concilier la Coupe d'Europe et le championnat.

- Le RC Lens connait pas mal de soucis en ce moment. Quel est votre sentiment sur sa situation ?

J'aime beaucoup Lens, mais lorsqu'on voit ce qui vient d'arriver à Luzenac, on ne peut s'empêcher de voir une injustice. La LFP a validé l'accession en Ligue 1 d'un club n'apportant pas les garanties financières nécessaires, n'ayant de surcroît à cette époque aucun accord contractuel avec Amiens Métropole pour la mise à disposition de la Licorne. Il est évident que le copinage et ce cercle créé par plusieurs clubs de Ligue 1, avec notre Bernard Caïazzo en tête, a très largement influé sur cette décision. Si c'est une bonne chose pour les tribunes, parce que Lens possède un superbe public, c'est aussi et surtout, un message fort adressé aux "petits clubs", au monde amateur et Lens symbolise bien malgré lui, ce football business désiré par la LFP avec une élite que l'on veut créer en France. De plus, on apprécie pas trop dans le Forez la décision de votre Direction de limiter les places dans le parcage de la Licorne à 270. Une association a déjà pris la décision de boycotter ce déplacement, c'est regrettable, surtout qu'en général ce match donne lieu à une belle communion entre supporters.

- Comment jugez-vous l'effectif lensois ?

Il me semblait un peu juste avant le début de la saison et très axé sur le physique. Les récents résultats sont encourageants, à voir sur le long terme.

- Qu'attendez-vous de ce match de dimanche ? Quel est votre pronostic  ?

Une victoire des verts, on se doit de remporter un maximum de matchs et ce même à l’extérieur si l'on veut au moins faire aussi bien que la saison dernière. On entame de surcroît un marathon de 7 matchs en 23 jours, il faut prendre des points immédiatement.

 

Propos recueillis par Samuel

MadeInLens tient à remercier Thibault, créateur du site Evect.fr, qui a accepté de participer à cette interview

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.