updated 10/12/2016 12:26

RC Lens - EA Guingamp : les notes MadeInLens

MadeInLens-les-notesÀ l'occasion de la 2ème journée de Ligue 1, le RC Lens recevait l'En Avant de Guingamp pour sa première au stade de la Licorne à Amiens et s'est incliné en toute fin de match (0-1).

Après une première mi-temps correcte mais émaillée de quelques situations guingampaises, les Sang et Or ont livré une belle deuxième période où seul le manque de réalisme est à reprocher aux Nordistes. Surtout en toute fin de match où Baptiste Guillaume ne convertit pas deux belles occasions, une frappe où il est seul dans les six mètres et qu'il loupe complètement ainsi qu'une tête détournée par Mamadou Samassa que Wylan Cyprien est incapable de reprendre correctement. C'est à ce moment là que les Artésiens décident de reprendrent leur mauvaise habitude et de perdre bêtement en fin de match. 90e+3 : un long ballon arrive aux abords de la surface, Ahmed Kantari tente un « kung-fu » pour dégager le ballon, il le rate, la balle rebondit sur Ludovic Baal et atterrit dans les pieds de Mustapha Yatabaré qui frappe. Rudy Riou détourne mais Ladislas Douniama a bien suivi et pousse le ballon au fond...

Au classement, le Racing prend l'avant-dernière place du classement, à égalité avec le dernier, Évian, qu'il devant grâce à une meilleure différence de buts.

Ce dimanche, ce sont Christopher et Romain, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par les Guingampais.

 

Rudy Riou :

- Note de Christopher : 6/10

Encore un bon match du portier lensois. Il n'a pas été réellement inquiété mais il a fait le boulot. Notamment en première période quand il gagne son face-à-face avec Claudio Beauvue. Impérial dans les airs, on ne peut pas lui reprocher grand chose sur le but breton, il détourne la première frappe qui atterit malheureusement sur un adversaire devant le but vide.

- Note de Romain : 5/10

Pas de – mauvaises – surprises pour le portier lensois. Il a tranquillement fait son match avec des sorties toujours aussi peu académiques, mais très efficaces jusqu’ici. Il ne peut pas grand-chose sur le but guingampais, la force de la frappe de Yatabaré le contraint à repousser le ballon comme il peut sans pouvoir l'orienter à sa guise.  

 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Christopher : 5/10

Jean-Philippe Gbamin est apparu plus à l'aise qu'à Nantes la semaine dernière. Il a fait valoir ses qualités, le physique et la vitesse. Il s'est même permis quelques montées même si ses centres n'ont pas toujours été de qualité, sauf le dernier que Baptiste Guillaume foire complètement.

- Note de Romain : 4/10

Sa deuxième mi-temps sauve clairement son match. Avant ça, on avait retrouvé le mauvais Gbamin, attentiste et régulièrement pris de vitesse dans son couloir, il a fait frémir à de nombreuses reprises les supporters lensois. Du mieux au retour du vestiaire, tant sur le plan défensif où il a clairement mis plus d’autorité dans ses interventions, qu’offensivement où il a démontré qu’il pouvait avoir un gros volume de jeu. Cependant, il faudra progresser au niveau des centres et montrer plus de régularité et de concentration, s’il escompte être un titulaire tout au long de la saison.  

 

Loïck Landre :

- Note de Christopher : 7/10

Incontestablement Loïck Landre est en pleine progression. Il n'a rien laissé passer hier et a été le véritable patron de la défense lensoise malgré son jeune âge. Ses interventions viriles ont fait comprendre aux Guingampais qu'il ne fallait pas trop se frotter à l'ancien clermontois. Dommage que son coéquipier de la défense ne maîtrise pas comme lui les interventions spectaculaires...

- Note de Romain : 7/10

« C'est un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est une péninsule ! » Infranchissable, il n’a cessé de colmater les brèches béantes ouvertes autour de lui. Au fur et au moulin pendant 90 minutes, il est à créditer d’une prestation XXL. S’il continue à afficher autant de précisions dans ses interventions et de solidité dans les duels, il va très vite devenir un élément incontournable d’Antoine Kombouaré. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

 

Ahmed Kantari :

- Note de Christopher : 4/10

Ahmed Kantari nous coûte clairement un point hier. Son intervention aérienne est ratée, a-t-il voulu imiiter son coéquipier de la défense centrale qui venait de réussir un superbe «kung-fu» quelques minutes auparavant ? En tout cas son geste était mal venu et il aboutit à l'ouverture du score des Costarmoricains. Sinon il souffre d'un manque de vitesse qu'il compense par son expérience. Mais en Ligue 1 ça ne suffira pas.

- Note de Romain : 3/10

Il a réussi l’exploit d’être le principal danger offensif guingampais pendant la première mi-temps. Sa perte de balle sur l’occasion de Claudio Beauvue et ses errements en termes de placement, ont mis en difficulté le bloc défensif sang et or. C’était clairement le mauvais Ahmed Kantari qui a foulé la pelouse de la Licorne, hier soir. Sa dernière mauvaise relance à l’origine du but de Douniama vient clore une prestation clairement en deçà de ce qui est attendu à ce niveau. En attendant, les supporters lensois prient pour que Yahia se rétablisse plus vite que prévu.  

 

Ludovic Baal :

- Note de Christopher : 7/10

Le meilleur lensois hier en compagnie de Loïck Landre. Ludovic Baal s'affirme de plus en plus comme un excellent arrière gauche. Avec un client comme Claudio Beauvue il a fait le travail durant toute la rencontre. Il s'est même permis de se projeter souvent vers l'avant. Intraitable défénsivement il fait partie des valeurs sûres du Racing. Il ne peut malheureusement rien faire sur le but des Bretons, le ballon lui rebondissant dessus.

- Note de Romain : 6/10

Solide dans son couloir, Ludovic Baal a confirmé qu’il était l’un des seuls lensois à avoir le niveau Ligue 1. Muet sur le plan offensif en première période, il est monté en rythme au cours du second acte avec des percées bien senties. Malheureusement, la qualité de centre n’était pas au rendez-vous. Au plus fort de la domination lensoise, il était l’un des principaux moteurs du collectif avec de sublimes interventions et des raids dont il a le secret. Dans un collectif bien en place et avec un peu plus de soutien dans son couloir, il sera encore meilleur.  

 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Christopher : 5/10

Match correct du capitaine nordiste, moins à la peine que la semaine dernière. Il s'est même procuré deux occasions, une frappe lointaine un peu trop croisée et une tête bien captée par Mamadou Samassa. Il aurait besoin d'un véritable milieu défensif à ses côtés, plus physique, pour l'aider. Landry N'Guemo arrivera-t-il un jour dans l'Artois ?

- Note de Romain : 6/10

Un excellent début de match pour le capitaine lensois. Et pourtant le retour au 442 pouvait laisser craindre le pire pour l’ancien sedanais. Mais il n’en a rien était. Il s’est montré présent tant à la récupération, où il a régné en maître pendant une grosse partie de la rencontre, mais également en phase offensive en apportant à plusieurs reprises le soutien à ses attaquants. Cependant, il serait sans aucun doute encore meilleur s’il était déchargé de toute responsabilité en termes de création.  

 

Pierrick Valdivia :

- Note de Christopher : 4/10

L'ancien sedanais n'est pas un milieu défensif. Il n'a ni le physique ni le talent défensif pour occuper ce rôle. Il tente bien quelques percées mais sa finition laisse à désirer, que ce soit dans ses centres ou ses frappes, certainement à cause des efforts qu'il doit faire défensivement. Pour exister Pierrick Valdivia doit évoluer un cran plus haut.

- Note de Romain : 5/10

Préféré à Benjamin Bourigeaud au coup d’envoi, le gaucher a justifié le choix de son entraîneur en apportant une touche technique indispensable au milieu lensois. À l’aise balle au pied, il a permis au bloc lensois de remonter à de nombreuses reprises. Souvent accusé de trop conserver le ballon et de ralentir le rythme, il a par moments transformé le jeu avec beaucoup de rapidité et de précision. Il est également important de ne pas oublier qu’il est tributaire des appels de ses coéquipiers, appels bien trop peu nombreux hier soir. Mais Valdivia est clairement en progrès.  

 

Pablo Chavarria :

- Note de Christopher : 4/10

Presque invisible hier soir, Pablo Chavarria n'est plus du tout le joueur emballant qu'il était il y a un an. Il est incapable de porter le danger et de déborder. Auteur d'un ou deux bons centres, sa présence défensive reste malgré tout intéressante. Remplacé par Baptiste Guillaume, auteur d'une entrée en jeu très très moyenne. Son loupé incroyable à 6 mètres du but a couté cher aux Nordistes. Il a aussi loupé plusieurs gestes, notamment un centre qui a atterri en tribune... Le Racing aura besoin d'autres solutions en attaque s'il veut exister en Ligue 1.

- Note de Romain : 4/10

On a cru retrouver le vrai Pablo Chavarria dans les toutes premières minutes de la rencontre, mais ce n’était qu’une illusion. Incapable d’éliminer un adversaire, de réussir un centre, il était tout simplement aux abonnés absents. Inquiétant, pour celui qui doit être une des principales forces de percussion des artésiens. Remplacé par Baptiste Guillaume pour le dernier quart d’heure. Le longiligne attaquant lensois s’est mis en évidence à deux reprises, en loupant sa reprise sur un centre venu de la droite, puis en voyant sa tête repoussée par Samassa par la suite.  

   

Alharbi El Jadeyaoui :

- Note de Christopher : 5/10

Un peu plus en vue que son compère du côté droit, Alharbi El Jadeyaoui a tenté par sa vitesse de porter le danger. Sans trop de réussite mais il a essayé de déborder. Son superbe centre pour Adamo Coulibaly aurait pu être décisif, le poteau en a décidé autrement... Un gros point noir de sa rencontre : ses coups-de-pied-arrêtés, aucun ballon n'a décollé et passé le premier rideau, impardonnable à ce niveau. Suppléé par Wylan Cyprien, intéressant par moments, il aurait pu être le sauveur du Racing. Auteur d'un bon débordement suivi d'un centre en retrait dégagé mais surtout d'une volée suite à une parade du gardien breton, qui passera malheureusement loin des buts adverses. Dommage.

- Note de Romain : 5/10

Repositionné sur l’aile gauche au coup d’envoi, l’ancien guingampais a alterné le très bon et le moins bon. Très à l’aise balle au pied, il est à l’origine de la seule occasion chaude des Lensois en première période. Mais il a progressivement baissé de pied et a semblé perdre le fil de la rencontre quand il est passé à droite. Exténué, il a cédé sa place à Wylan Cyprien à un peu moins de dix minutes de la fin du match. Dans une inhabituelle position de milieu droit, le joueur formé au club s’est montré volontaire mais bien trop maladroit quand il eut, lui aussi, l’occasion d’ouvrir le score à l’entame du temps additionnel.  

 

Yoann Touzghar :

- Note de Christopher : 4/10

Yoann Touzghar a, pour la première fois depuis bien longtemps, été inutile hier. Il n'a rien réussi, portant trop le ballon et allant s'empaller dans la défense bretonne. Il n'a jamais pu se mettre en route pour faire valoir sa vitesse et il a été contrôlé sans trop de soucis par l'arrière-garde guingampaise. Notre attaque paraît bien légère en Ligue 1...

- Note de Romain : 4/10

Un nouveau match compliqué pour Yoann Touzghar. Totalement invisible pendant la majeure partie de la première mi-temps, c’est pourtant lui qui est à l’origine de la grosse action que Coulibaly ne peut convertir. En deuxième mi-temps, ses décrochages ont apporté de nouvelles solutions aux milieux de terrain lensois, son jeu dos au but s’est avéré précieux. Mais, il fut bien trop timide et maladroit dans la zone de vérité. Quoi qu’on puisse en dire, il est encore bien trop tendre pour la Ligue 1.  

 

Adamo Coulibaly :

- Note de Christopher : 4/10

Comme la semaine dernière Adamo Coulibaly a souffert. Il a tout de même réussi à se procurer une énorme occasion en fin de première mi-temps quand sa superbe volée a été détournée sur le poteau par Mamadou Samassa. Il est courageux, volontaire, mais comme ses deux coéquipiers de l'attaque, Yoann Touzghar et Baptiste Guillaume, il semble léger pour la Ligue 1 et aura besoin de renforts. Relayé par Lalaïna Nomenjanahary, qui ne s'est pas mis en évidence.

- Note de Romain : 3/10

Une occasion aurait pu sauver une prestation limite indigne d’Adamo Coulibaly, mais Samassa en avait décidé autrement. Hormis, cette volée suite au centre d’El Jadeyaoui, le numéro 9 lensois est tout simplement passé à côté de son match. Toujours autant de peine – malgré sa grande taille – à s’imposer dans les airs. Sa relation technique avec Touzghar est tout simplement inexistante. Incapable d’anticiper les déviations de son partenaire, il a erré comme une âme en peine sur la pelouse du Stade de la Licorne. Premier joueur à cédé sa place. Lalaïna Nomenjanahary a pris le relais sans plus de réussite.  

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Christopher : 5/10

Peu de choses à lui reprocher. Il a aligné un 4-4-2 intéressant qui a bien fonctionné. Au niveau du choix des hommes il ne pouvait pas faire grand chose non plus tant son effectif est léger. Il l'était déjà en Ligue 2 alors en Ligue 1 avec des départs d'importance comme ceux d'Alphonse Aréola, Alassane Touré, Marcel Tisserand, Edgar Salli ou Danijel Ljuboja, je vous laisse imaginer. Avec ce groupe il se battera toute la saison mais sans renforts il ne pourra pas réaliser de miracles...

- Note de Romain : 5/10

Comme l’an dernier, Antoine Komboauré récidive sur le plan tactique. Le 433 pour les matchs à l’extérieur et le retour au 442 à domicile. Une approche positive qui ne s’est pas avérée payante hier, mais qui mérite d’être revue. El Jadeyaoui confirme qu’il demeure une option intéressante sur le côté. Tandis que Pierrick Valdivia se réaffirme comme un candidat au onze de départ. Pour le reste, le choix de titulariser coûte que coûte Jean-Philippe Gbamin exaspère toujours autant beaucoup de supporters lensois. Sur le plan du coaching, Kombouaré a fait avec les moyens du bord. Même si l’entrée de Cyprien peut être discutée. Peut-être que Dimitri Cavaré aurait apporté plus de vivacité sur l’aile droite, étirant de fait la défense guingampaise qui était proche de la rupture.  

 

La prestation de l'EA Guingamp :

- L'avis de Christopher :

Guingamp a réalisé une belle première mi-temps. Avec un peu plus de réalisme de la part de Claudio Beauvue il aurait même du mener à la marque. Ensuite ils ont souffert quand les Nordistes ont accéléré. Ils peuvent remercier leur portier Mamadou Samassa, qui m'avait déjà impressionné en Ligue 2 il y a deux ans. Il est vrai que les centres artésiens étaient parfois des cadeaux pour lui, mais il a sauvé son équipe à plusieurs reprises. Quelques joueurs sortent du lot outre le gardien, Jérémy Sorbon, impérial derrière, Claudio Beauvue qui fait valoir sa vitesse sur le côté droit mais aussi Sylvain Marveaux, véritable détonateur lors de son entrée en jeu. Sur la saison les Costarmoricains risquent de lutter dans le bas de tableau mais ils me paraissent supérieurs, dans le jeu notamment, au FC Nantes.

- L'avis de Romain :

Sans Mustapha Yatabaré au coup d’envoi, Jocelyn Gourvennec a entamé le match en se privant de sa principale arme offensive. Et cela s’est clairement senti. Ronnie Schwartz n’a pas pesé sur la défense lensoise. Tandis que Claudio Beauvue a été en dessous de son niveau habituel. Au cœur du jeu, Lionel Mathis est à créditer d’un bon match. A l’aise techniquement, il a régulièrement pris le jeu à son compte. Derrière le duo Kerbrat-Sorbon a tenu la baraque, tandis que Mamadou Samassa a montré qu’il était bien plus à l’aise avec ses mains qu’avec ses pieds, mais suffisant pour faire perdurer le mutisme offensif des Lensois.  

 

Christopher et Romain

Image : DavidB Art-Design

 

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.