updated 06/12/2016 12:56

Humeur : aux idiots et suiveurs qui ont gâché la fête au stade Bollaert-Delelis

RC-Lens-Brest-pelouse-stade-bollaert-delelis-envahieHier soir, le stade Bollaert-Delelis était en ébullition.

Les supporters Sang et Or avaient deux bonnes raisons de faire la fête : leur équipe avait l’occasion de valider son ticket pour la Ligue 1 mais elle disputait également son dernier match à domicile avant la rénovation du stade en vue de l’Euro 2016. Un an et demi sans pouvoir envahir notre cathédrale pour la grande messe du football nordiste valait bien une belle fête.

« Restez bien à vos places à la fin du match, il y a plein de surprises qui vous attendent » avait prévenu le kapo de la Marek repris par Dominique Regia-Corte.

Poussés par une foule colorée chantant comme aux plus grandes heures, Jérôme Le Moigne et ses coéquipiers n’ont, malheureusement, pas su décrocher cette victoire qui leur aurait permis de gravir la dernière marche vers l’étage supérieur. Pire, le but brestois, combiné à la victoire nancéienne, obligera tout un peuple à angoisser une semaine supplémentaire en imaginant les pires scenarii.

Restait alors à dire « au revoir » comme il le méritait à notre « vieux » Bollaert. Le remercier de toutes les joies qu’il nous a offertes, pour ces moments qu’il nous a fait vivre au sommet du football français, au sommet du football européen. Tant de souvenirs...

Mais « Le football est le reflet de la société », a-t-on coutume de dire. On a eu la preuve hier soir que le RC Lens n’échappe pas à cette règle. S’il est peuplé de dizaines de milliers de supporters irréprochables, l’enceinte lensoise avait en son sein une cinquantaine d’intrus qui, suivis de dangereux abrutis, sont venus insulter les joueurs lensois à leur retour aux vestiaires, agresser le parcage visiteur et provoquer le kop lensois. Elle recèle aussi un millier d’idiots irresponsables ayant profité de la confusion pour s’offrir leur moment de gloire en foulant la pelouse de Bollaert.

Initiateurs ou suiveurs, vous avez gâché la fête. Vous avez terni l’image du meilleur public de France et vous avez souillé le souvenir que nous, adorateurs du RC Lens, voulions garder de notre « vieux » Bollaert.

Supporters brestois, je vous prie de bien vouloir accepter toutes nos excuses. Vous qui vous faisiez une joie de venir participer à la fête, vous pouvez être fiers du comportement de vos joueurs et de leurs résultats lors de cette seconde partie de la saison. Je vous souhaite bon vent pour votre saison prochaine dans ce rude championnat de Ligue 2. En espérant que la victoire du Stade Brestois hier soir ne sera pas fatale aux espoirs lensois. 

Samuel

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.