updated 04/12/2016 06:48

FC Istres - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesÀ l'occasion de la 36e journée de Ligue 2, le RC Lens se déplaçait sur la pelouse d'Istres et a pris une très belle option sur la montée en Ligue 1 en s'imposant très largement (1-6).

Après une première période dominée mais stressante, où Edgar Salli avait ouvert le score rapidement, les Sang et Or vont prendre le large dans le deuxième acte. Dès la reprise, l'international camerounais signait un doublé, avant que Lalaïna Nomenjanahary n'en signe un à son tour. Adamo Coulibaly et Dème N'Diaye sur pénalty donneront plus d'ampleur à une victoire nuancée par la réduction du score de Geoffrey Malfleury dans les arrêts de jeu.

Le Racing, toujours 3e, possède 5 points d'avance sur Nancy et Niort et un goal-average supérieur aux deux poursuivants (+17 contre +8 et +7).

Ce mercredi, ce sont Christopher et Samuel, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par les Istréens.

 

Alphonse Aréola :

- Note de Christopher : 6/10

Le portier lensois n'a rien eu à faire presque hier. Une ou deux interventions en début de match et le même nombre de parades sur des frappes lointaines.

- Note de Samuel : 6/10

Difficile de juger un gardien dans un tel match avec le peu de travail qu'il a eu à réaliser. Pour une fois que le jeune portier Sang et Or n'est pas le héros de la soirée, on ne peut que s'en réjouir ! Il a fait bien ce qu'il avait à faire et a subi la passivité de sa défense sur le but istréen.

 

Alassane Touré :

- Note de Christopher : 7/10

Encore un bon match pour le latéral droit qui fait de nouveau valoir sa puissance et sa hargne.

- Note de Samuel : 6/10

À l'image de ses dernières sorties, Alassane Touré a fait parlé son physique et n'a que très peu été mis en difficulté. On aurait pu croire que les espaces laissés par les Istréens auraient pu lui permettre quelques déboulés sur son côté droit, il n'en a pas trop usé.

 

Loïck Landre :

- Note de Christopher : 7/10

Dans une telle victoire, la défense centrale a été très peu mise en danger. Mais Loïck Landre respire la sérénité. Il dégage une puissance assez hallucinante.

- Note de Samuel : 6/10

Solide, le jeune défenseur lensois n'a pas été mis en danger. Il s'est imposé au fil de la saison comme le patron de l'arrière-garde Sang et Or. De bon augure pour la prochaine saison.

 

Ahmed Kantari :

- Note de Christopher : 6/10

Lui aussi a fait le boulot mais on le sent moins "facile" que son compère de l'axe. Ce manque de vitesse lui donne une allure "lourde" qui inquiète quand il doit intervenir rapidement.

- Note de Samuel : 6/10

Un « match de guerriers » avait annoncé le défenseur central et ses partenaires ont répondu présents. Assez tranquille dans l'axe de la défense, le Marocain a livré une belle prestation.

 

Ludovic Baal :

- Note de Christopher : 7/10

Ludovic Baal a bien combiné sur son couloir gauche avec Marcel Tisserand. Le score large lui a permis de se lâcher.

- Note de Samuel : 6/10

En difficulté ces derniers temps, Ludovic Baal a livré une belle prestation tant sur le plan défensif qu'offensif. L'opposition proposée par les attaquants istréens y a certainement contribué.

 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Christopher : 7/10

Expérience, intelligence, placement et même de la hargne en début de match pour montrer qui est le patron. Un bon match !

- Note de Samuel : 7/10

Intraitable dans l'entrejeu, le capitaine lensois a imposé une pression sans relâche à ses adversaires. Un match parfaitement maîtrisé.

 

Benjamin Bourigeaud :

- Note de Christopher : 5/10

Le petit bémol de la soirée, surtout en première période. On l'a senti timoré, perdant des ballons bêtes et ratant quelques transmissions. Ses coups de pied arrêtés n'ont pas non plus été une réussite. Le score évoluant largement en la faveur du Racing, il a ensuite joué tranquillement.

- Note de Samuel : 6/10

Benjamin Bourigeaud est monté en régime au fil du match. Profitant des espaces laissés par les Istréens en seconde période, il a pris le contrôle du milieu pour distribuer les ballons.

 

Marcel Tisserand :

- Note de Christopher : 7/10

À un poste inhabituel de milieu latéral, Marcel Tisserand a réalisé un bon match pour son retour. Il a profité de sa bonne technique et de sa vitesse pour faire mal aux Istréens, une bonne idée d'Antoine Kombouaré. Suppléé par Dème N'Diaye, récompensé par un but sur pénalty.

- Note de Samuel : 6/10

Satisfait des dernières prestations d'Alassane Touré au poste de latéral droit, Antoine Kombouaré a fait le choix de titulariser le Monégasque au milieu de terrain pour son retour. Son aisance balle aux pieds et sa vitesse ont été très intéressantes à ce poste.

 

Lalaïna Nomenjanahary :

- Note de Christopher : 8/10

Un doublé, une passe décisive et une activité incessante, Lalaïna Nomenjanahary est en grande forme en cette fin de saison. Son second but est un modèle de reprise de volée.

- Note de Samuel : 8/10

Comme souvent, il a fait parler sa vitesse et les latéraux istréens ont eu toutes les peines du monde à le contenir. Une prestation couronnée de deux buts et d'une passe décisive. Un des grands artisans de la performance lensoise.

 

Edgar Salli :

- Note de Christopher : 8/10

Quel match également d'Edgar Salli ! Il ouvre le score très rapidement et inscrit un but presque identique en tout début de seconde mi-temps. Ensuite, il signe une passe décisive pour Adamo Coulibaly. Dommage que l'ont ait trop peu vu ce genre de prestations de l'international camerounais cette saison.

- Note de Samuel : 8/10

L'autre grand bonhomme de la soirée ! Edgar Salli, qui a souvent tendance à gâcher la fin de ses actions, a presque tout réussi hier soir : un doublé, une passe décisive et une activité énorme.

 

Adamo Coulibaly :

- Note de Christopher : 8/10

Un très bon match pour le puissant attaquant lensois. Il a joué dos au but, dévié et gardé des ballons en première période. Avec plus d'espaces en seconde mi-temps, il signe un superbe débordement et une passe décisive pour le 0-2, inscrit le but du 0-5 d'un beau slalom et obtient le pénalty du 0-6.

- Note de Samuel : 7/10

Un seul but ! L'attaquant lensois mérite donc une note inférieure à celle de ses compères d'attaque ! Il a mis la pression sur la défense istréenne et a servi d'appui aux offensives lensoises. Il délivre également une passe décisive et obtient le penalty converti par N'Diaye.

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Christopher : 8/10

Il a fait des choix forts en titularisant Adamo Coulibaly, Edgar Salli ou Marcel Tisserand à un poste inhabituel, et tout a marché. Rien d'autre à ajouter. Ou alors regretter la tension extrême qui semblait l'envahir en début de match où il a failli se faire expulser à plusieurs reprises.

- Note de Samuel : 8/10

Pour moi, Antoine Kombouaré est le héros de la soirée. Privé de plusieurs cadres (Yahia, Touzghar, Valdivia, Ljuboja ...), il a eu le courage de laisser sur le banc des titulaires potentiels en baisse de forme (Chavarria, El Jadeyoui). Respect.

 

La prestation du FC Istres :

- L'avis de Christopher :

Istres a vécu une soirée cauchemardesque. Ils obtiennent pourtant la première occasion et même les meilleures situations de la première période, notamment cette frappe lointaine de Fantamady Diarra sur le poteau. Mais les buts encaissés rapidement en première et deuxième période les ont fait couler. 0-1 à la 12e, 0-3 à la 50e, difficile à encaisser pour une équipe qui doute et qui essaye de se sauver. Jérôme Leroy a fait valoir sa technique, seule lueur de l'équipe provençale. Le maintien va être très difficile pour les hommes de Frédéric Arpinon.

- L'avis de Samuel  :

De l'envie au début du match mais beaucoup trop d'imprécision et de déchets pour pouvoir résister à la vague Sang et Or, surtout une fois le break fait par les Lensois dès l'entame de la deuxième période. Jérôme Leroy a voulu montré l'exemple et ne s'est pas ménagé mais cela n'est pas suffisant. Les Istréens ont sans doute perdu leurs derniers espoirs hier soir. Avec un goal average désastreux, c'est quatre points qu'ils devront grapiller pour espérer sauver leur place en Ligue 2. Avec la réception de Dijon et un déplacement à Angers, cela me parait bien compliqué.

 

Christopher et Samuel

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.