updated 06/12/2016 17:10

Châteauroux - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesÀ l'occasion de la 33e journée de Ligue 2, le RC Lens se déplaçait sur la pelouse de Châteauroux et est allé y concéder un nul décevant (1-1). Après un début de match parfait ponctué par l'ouverture du score de Yoann Touzghar (12e), les hommes d'Antoine Kombouaré prennent la décision de reculer alors qu'il reste 80 minutes à jouer. Après trois énormes occasions ratées par Yoann Touzghar et Lalaïna Nomenjanahary à deux reprises, Maxime Bourgeois, étrangement seul, égalise pour les Castelroussins (78e).

Le Racing reste 2e mais n'a plus que 4 points d'avance sur le 4e, Nancy, qu'il reçoit ce vendredi pour une finale dans la lutte pour la montée en Ligue 1.

Ce mardi, ce sont Christopher et Samuel, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par la Berrichonne de Châteauroux.

Alphonse Aréola :

- Note de Christopher : 6/10

Un match costaud pour le portier lensois, même si une sortie ratée en première période a failli coûter cher. Sinon, il n'a pas trop eu de travail, il fut efficace dans les sorties aériennes et sur quelques incursions adverses.

- Note de Samuel: 6/10

Même s'il n'a pas eu grand chose à faire, il a été présent quand il le fallait. Que ce soit par ses prises de balles aériennes ou par ses sorties dans les pieds des attaquants adverses, Alphonse Aréola rassure sa défense. Contrairement à son habitude, on notera tout de même 1 ou 2 interventions hésitantes.

 

Alassane Touré :

- Note de Christopher : 5/10

Moins à l'aise que lors de ses dernières sorties, le terrain synthétique jouait beaucoup, Alassane Touré a quand même bien tenu son couloir droit. Malgré tout, il a moins tenté offensivement et l'égalisation est l'oeuvre du joueur qu'il devait marquer.

- Note de Samuel : 6/10

Sa prestation est effectivement entâchée par le but castelroussin qui vient d'une erreur de marquage de sa part. Cependant, il a, une nouvelle fois, été solide, dans la lignée de ses derniers matchs.

 

Loïck Landre :

- Note de Christopher : 4/10

Un math très moyen de l'ancien défenseur du GFC Ajaccio. Des duels perdus, des relances ratées et un comportement moins hargneux que d'habitude, surtout dans une première période où il semblait en grandes difficultés.

- Note de Samuel : 5/10

La défense centrale a été en difficulté hier face à la vivacité des attaquants de Châteauroux. Qui plus est, comme toute l'équipe lensoise, il semble avoir levé le pied au fil du match et ses interventions ont été moins tranchantes en deuxième période.

 

Ahmed Kantari :

- Note de Christopher : 5/10

Comme Loïck Landre, Ahmed Kantari a souffert hier. Le terrain n'a pas aidé, c'est évident : les appuis semblaient bien difficiles, surtout face à la vitesse des attaquants adverses, notamment Christopher Maboulou qui lui a rendu la vie dure.

- Note de Samuel : 5/10

A l'instar de Loïck Landre, la vivacité des castelroussins lui a posé d'énormes problèmes. On peut peut-être incriminé la pelouse synthétique mais ses interventions semblaient propres en début de match et le Marocain a éprouvé plus de difficultés en seconde période.

 

Ludovic Baal :

- Note de Christopher : 4/10

Ludovic Baal a eu toutes les peines du monde à canaliser Christian Kinkela lors de cette rencontre. Depuis quelques temps, il n'a plus le même rendement qu'en début de saison. On le sent moins bien, en témoignent ses multiples gueulantes lors de ce match. Le but vient de son côté, le centreur ayant tout le temps de déposer le ballon sur le pied de Maxime Bourgeois.

- Note de Samuel : 5/10

Débordé par toutes les offensives castelroussines, l'égalisation vient de son côté. Mis à mal défensivement, son apport offensif a également été très limité. Il n'a pu que très rarement tenté des déboulés sur l'aile gauche.

 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Christopher : 6/10

Le seul joueur du milieu de terrain qui a une vraie intelligence tactique. Indispensable à cette équipe, le capitaine lensois a encore énormément travaillé et bouché les angles de passes adverses.

- Note de Samuel : 6/10

La présence et les interceptions du capitaine lensois dans l'entrejeu ont été d'une grande efficacité. Ses relances souvent très propres ont permis au collectif lensois de ne pas sombrer totalement en seconde période.

 

Wylan Cyprien :

- Note de Christopher : 3/10

Une rencontre catastrophique du jeune Lensois. Wylan Cyprien n'a rien réussi, battu dans les duels, aucun apport offensif, des coups de pied arrêtés mal tirés, son match ne va pas lui apporter grand chose dans la concurrence qu'il livre à Benjamin Bourigeaud. Les mauvaix choix se sont multipliés, comme lorsque Danijel Ljuboja réalise un appel parfait mais que le numéro 23 nordiste rate complètement sa transmission.

- Note de Samuel : 4/10

Manque d'agressivité, manque de lucidité, le jeune milieu lensois a traversé la rencontre sans jamais pesé sur la rencontre.

 

Pablo Chavarria :

- Note de Christopher : 6/10

Pablo Chavarria revient bien. On l'a vu tenter de déborder à plusieurs reprises et il s'est énormément battu, comme d'habitude. Dommage que sa grosse frappe en tout début de match ne termine pas au fond.

- Note de Samuel : 5/10

Comme à son habitude, l'Argentin s'est bien battu mais ses débordements ont rarement apporté le danger dans la défense castelroussine. Preuve de son engagement, il a semblé émoussé physiquement en fin de rencontre et sa lucidité en a subi les conséquences.

 

Lalaïna Nomenjanahary :

- Note de Christopher : 4/10

Combien de fois Lalaïna Nomenjanahary s'est présenté en face-à-face avec un gardien adverse cette saison et qu'il a frappé directement sur lui au lieu de tenter de piquer son ballon ? Encore deux énormes occasions hier soir, une frappe à l'entrée de la surface que le gardien sort sans souci et ce face-à-face qu'il foire complètement. Quelques secondes plus tard Châteauroux égalisait... Oui, le milieu malgache est dans une bonne période. Oui, il accélère et crée des différences sur son côté. Mais quel manque d'intelligence et de mauvais choix dans ses centres ou ses tentatives devant le but. 4 buts en plus de 60 matchs de Ligue 2, la statistique parle d'elle-même...

- Note de Samuel : 4/10

On peut effectivement regretter le manque de réalisme de Lalaïna Nomenjanahary qui a gâché deux énormes occasions hier soir. Certes, il court beaucoup et met en difficulté la défense adverse mais à ce niveau, on ne peut se permettre de rater par deux fois de tuer le match.

 

Danijel Ljuboja :

- Note de Christopher : 5/10

Danijel Ljuboja a fait valoir sa technique sur ce terrain synthétique. Il a semblé à l'aise et a bien orienter le jeu. Mais il a eu tendance à beaucoup reculer pour toucher plus de ballons, alors qu'il avait corrigé ce défaut récemment. Yoann Touzghar se retrouvait donc seul dans l'axe et les défenseurs berrichons se sont régalés. Suppléé par Alharbi El Jadeyaoui, qui va faire le plus grand bien si son corps le laisse tranquille. Rapide, intelligent, bon passeur, l'ancien Angevin est un titulaire indiscutable dans cette équipe.

- Note de Samuel : 5/10

Le Serbe a beaucoup décroché pour orienter le jeu lensois. Si sa technique lui permet d'être très à l'aise dans ce rôle, l'attaque lensoise perd de sa force de percussion. Alharbi El Jadeyaoui, qui l'a suppléé, offre d'autres possibilités, par son sens du déplacement et sa qualité de passe.

 

Yoann Touzghar :

- Note de Christopher : 6/10

Buteur dès l'entame du match, Yoann Touzghar a encore beaucoup couru hier. Des appels, des courses qui fatiguent la défense adverse, mais qui le fatiguent aussi, comme en témoigne cette action ratée juste avant l'égalisation et cette passe un peu trop forte pour Adamo Coulibaly en toute fin de match, dommage.

- Note de Samuel : 5/10

Une ouverture du score un peu chanceuse et beaucoup d'activités comme à son habitude. En fin de match, on peut lui reprocher d'avoir manqué de lucidité pour permettre au RC Lens de marquer le deuxième but qui aurait permis de sceller le sort de la rencontre.

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Christopher : 4/10

L'équipe alignée était plaisante, même si un joueur comme Edgar Salli aurait pu être préféré à Lalaïna Nomenjanahary. Mais comment Wylan Cyprien a pu finir le match avec une prestation comme celle-ci ? L'entrée de Pierrick Valdivia aurait sans doute fait du bien, tant le jeune lensois n'a rien apporté. Choisir de faire entrer Alharbi El Jadeyaoui était intelligent. Mais pourquoi à la place d'un Danijel Ljuboja qui gardait bien le ballon dans un match que l'on ne maîtrisait pas tant que ça ?

- Note de Samuel : 5/10

La rentrée de Coulibaly a amené de la percussion mais n'était-ce pas trop tard ? La rentrée d'El Jadeyaoui a amené de la vitesse et du mouvement mais n'aurait-elle pas pu se faire à la place de Lalaïna Nomenjanahary ? J'aurais bien aimé revoir le trio El Jadeyaoui-Ljuboja-Touzghar. La fatigue de Lemoigne a sûrement forcé un peu sa sortie mais il aurait été préférable de voir Valdivia suppléé Cyprien qui a traversé la rencontre sans réussite.

 

La prestation de la Berrichonne de Châteauroux :

- L'avis de Christopher :

Châteauroux a bousculé le Racing en seconde période. La première fut difficile même si les Sang et Or reculaient après l'ouverture du score. On se demandait comment ils allaient égaliser à la mi-temps, tant ils n'inquiétaient pas Alphonse Aréola. Il a fallu des occasions ratées par les Nordistes pour que les Berrichons y croient et profitent des erreurs défensives pour revenir à hauteur. Maxime Bourgeois a été intéressant sur le côté gauche, buteur qui plus est. L'attaquant Christopher Maboulou a fait souffrir l'axe artésien : il va manquer à ses coéquipiers car il est suspendu pour trois matchs. Défensivement, les hommes de Jean-Louis Garcia ne sont pas sereins mais, comme d'habitude, le gardien adverse réalise un match énorme contre le RC Lens. Cette fois, il se nomme Landry Bonnefoi.

- L'avis de Samuel  :

Les Castelroussins ont eu le mérite d'y croire. Même si la vivacité de Maboulou ou l'activité de Bourgeois ont mis en difficulté les défenseurs lensois, ils n'ont que très rarement mis en danger Alphonse Aréola. Il a fallu un contre rondement mené et des largesses de marquage de la défense artésienne pour leur permettre de revenir au score. Châteauroux pointe désormais à la 15e place mais devra lutter jusqu'à la dernière journée. Le déplacement à Istres et la réception de Laval lors des deux prochaines journées s'avèrent cruciaux pour l'avenir de la Berrichone en Ligue 2.

 

Christopher et Samuel

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.