updated 05/12/2016 14:28

RC Lens - Clermont : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesÀ l'occasion de cette 30e journée de Ligue 2, le RC Lens recevait le Clermont Foot.

Ce mardi, ce sont Morgan et Samuel, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, sur le coaching d'Antoine Kombouaré et sur la qualité du match réalisé par Clermont.

Alphonse Aréola :

- Note de Morgan : 6/10

Sur le but où la défense lensoise est trouée, il encaisse en face à face. A part ça, Alphonse Aréola a eu très peu de travail et l'a bien fait.

- Note de Samuel : 6/10

Alphonse Aréola a passé une rencontre assez tranquille. A part sur le but clermontois où il est tranquillement ajusté par Saadi, ses interventions ont été propres et sereines. 

 

Marcel Tisserand :

- Note de Morgan : 5/10

Un match moyen pour lui. Latéral droit en première mi-temps, il a bien fait son travail défensif mais son apport offensif a été faible. Et surtout ses passes et ses centres étaient trop souvent mal dosés. Un peu plus à l'aise en seconde période en défense centrale.

- Note de Samuel : 5/10

Sur son côté droit, la technique et la vivacité de Marcel Tisserand permettent d’amener le danger dans la défense adverse, comme cette percée dès la deuxième minute. Malheureusement, cela se fait au détriment de son placement défensif. A vouloir trop aller de l’avant, il a souvent tendance à se positionner trop haut comme sur le but clermontois. Replacé dans l’axe après la sortie de Yahia, il a fait le travail proprement. 

 

Alaeddine Yahia :

- Note de Morgan : 6/10

Comme Loick Landre, il est pris sur une erreur de placement et le Racing a encaissé un but vraiment évitable. Une bonne mi-temps sinon, avant de devoir à nouveau sortir sur blessure. Remplacé à la 44e par Gbamin (4/10), nonchalant en défense, hésitant sur ses montées offensives et dans ses centres.

- Note de Samuel : 6/10

Un retour de courte durée. Amenant un peu d’assurance dans le secteur défensif, Alaeddine s’est blessé dès la 11e minute. Sorti à la 42e minute, il aurait certainement pu apporté sa hargne en deuxième période quand les Lensois ne parvenaient pas à mettre en danger leur adversaire. Gbamin (Note de Samuel : 5/10), qui l’a suppléé, a délivré quelques bons centres mais a aussi était très près de laisser échapper Saadi sur une erreur de contrôle qui aurait pu coûter cher. 

 

Loïck Landre :

- Note de Morgan : 6/10

 Toujours très solide notamment dans le domaine aérien, Loïck Landre a encore été au niveau et a rassuré derrière, même si lui aussi est pris sur le but.

- Note de Samuel : 5/10

Pas très serein, il a perdu plusieurs duels en un contre un qui auraient pu coûter cher. Dommage car Loïck Landre avait affiché une véritable assurance depuis quelques matchs, faisant même oublier l'absence d'Ahmed Kantari.

 

Ludovic Baal :

- Note de Morgan : 5/10

Son travail défensif a été correctement effectué. Mais le latéral gauche aurait pu soutenir plus souvent et avec plus de convictions les offensives dans son couloir.

- Note de Samuel : 5/10

Quand Ludovic Baal est monté, il a réussi à déstabiliser la défense clermontoise. Sa percée de la 34e minute qui se conclut par la déviation de Touzghar pour Chavarria aurait méritée un meilleur sort. Défensivement, le Lensois a été moins à l’aise, surtout en première période pendant laquelle Nkololo a mis en grande difficulté la défense artésienne. 

 

Jérôme Le Moigne :

- Note de Morgan : 6/10

Beaucoup de ballons récupérés et d'activité pour le capitaine lensois de retour ce soir.

- Note de Samuel : 5/10

Pas aussi présent qu’à l’accoutumée, le capitaine lensois s’est plutôt attelé à des tâches défensives. Couvrant ses défenseurs axiaux, il n’a pas beaucoup participé à l’organisation du jeu lensois. 

 

Benjamin Bourigeaud :

- Note de Morgan : 5/10

Grosse débauche d'énergie pour le jeune milieu de terrain lensois qui a donné l'impression d'être partout sur le terrain. A la fois au milieu pour orienter le jeu, en relais dans les couloirs. Il a payé ses efforts par des passes imprécises, ou des pertes de balle. A lui de mieux gérer ses matchs pour se préserver et garder toute sa lucidité.

- Note de Samuel : 6/10

A la baguette, Benjamin Bourigeaud s’affirme de match en match. Il a organisé le jeu lensois et a été le relai avec les attaquants. Avec un peu plus d'audace, il aurait pu profiter des décalages pour s’intercaler dans la défense clermontoise. 

 

Pablo Chavarria :

- Note de Morgan : 4/10

L'Argentin, en manque de rythme, n'a pas été très en vue ce lundi. Pas assez présent et disponible dans son couloir, il a paru courir dans le vide et n'avait pas l'air très frais physiquement. Il manque aussi une occasion sur une déviation de Yoann Touzghar.

- Note de Samuel : 5/10

Pas dans le rythme en première période, l’Argentin a semblé en meilleure condition après la pause. Malheureusement, ses centres ont rarement trouvé preneur. Par manque de lucidité, il a gâché une occasion en or de relancer les Lensois après un gros travail de Ludovic Baal et une déviation toute en finesse de Yoann Touzghar. 

 

Edgar Salli :

- Note de Morgan : 6/10

Mobile, disponible et percutant, Edgar Salli a proposé beaucoup de solutions sur son côté gauche où il aurait mérité d'être plus soutenu.

- Note de Samuel : 5/10

L’attaquant lensois a été remuant et a beaucoup dézoné, désertant souvent son aile. Il a essayé de créer les décalages ou de servir ses attaquants sans trop de réussite. 

 

Danijel Ljuboja :

- Note de Morgan : 7/10

En rusé, le Serbe a mis le Racing sur les bons rails en glissant son ballon à ras de terre sous le mur clermontois sur coup-franc dès la 5e minute. Dans un bon jour, il aurait même pu marquer un second but sur plusieurs autres actions. L'attaquant lensois a aussi lancé beaucoup d'actions offensives : le jeu d'attaque du Racing est beaucoup passé par lui.

- Note de Samuel : 6/10

Le Serbe se sentait bien hier. Après avoir lancé la machine lensoise dès la 4e minute en marquant son 8e but de la saison, il n’a cessé de réclamer le ballon pour orienter le jeu lensois. Malheureusement, les Clermontois, après être revenus au score, ont fait le dos rond et ont su étouffer les offensives nordistes. 

 

Yoann Touzghar :

- Note de Morgan : 5/10

Moins en vue que Ljuboja, Touzghar a eu une belle occasion de redonner l'avantage au Racing en début de seconde période mais son tir fut finalement sauvé in extremis par les défenseurs adverses. L'attaquant lensois a eu du mal à sortir du marquage clermontois.

- Note de Samuel : 6/10

Il a toujours manqué le petit soupçon de réussite ou de vivacité pour que le ballon finisse au fond des filets, comme sur ce ballon piqué au-dessus de Farnolle sauvé en deux temps par Imorou ou les centres à ras de terre de Chavarria et Gbamin qu’il était à quelques centimètres de pouvoir reprendre au premier poteau. De la bonne volonté mais pas suffisant pour conclure. 

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Morgan : 6/10

Le retour au 4-4-2 pour essayer de déstabiliser l'une des meilleures défenses de Ligue 2 était sans doute bien vu. Dommage que les Lensois aient manqué de vitesse d'exécution. Les entrées des joueurs offensifs quand Lens cherchait à marquer un second but étaient elles logiques.

- Note de Samuel : 6/10

Sur le papier, la composition de l’équipe lensoise semblait plaisante. Il manque peut-être El Jadeyaoui pour dynamiser l’attaque lensoise. Les changements opérés par Antoine Kombouaré semblent plutôt logiques : Yahia blessé, Salli et Ljuboja suppléés par Nomenjanahary et Coulibaly. 

 

La prestation du Clermont Foot :

- L'avis de Morgan :

L'équipe de Clermont, vite menée par Lens, a su réagir immédiatement en remerciant la défense lensois pour son erreur de placement. Le reste du match a été très bien géré par les Clermontois, pas assez bousculés par les attaquants lensois. Sur quelques contres et notamment le dernier dans le temps additionnel, Clermont aurait même pu tuer le Racing.

- L'avis de Samuel :

Les Lensois avaient fait le plus dur en ouvrant le score. L’égalisation rapide a permis au Clermont Foot de se contenter de contenir les offensives lensoises et de procéder par contres. Les hommes de Régis Brouard auraient pu réaliser le hold up dans les arrêts de jeu. 

Morgan, Samuel et Christopher

Image : DavidB Art-Design 

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.