updated 10/12/2016 12:26

Monaco - RC Lens : les notes MadeInLens

MadeInLens-Les-notesPour le compte des 1/4 de finale de la Coupe de France, le RC Lens est allé subir une très lourde défaite chez le dauphin du PSG en Ligue 1, l'AS Monaco (6-0). Les hommes d'Antoine Kombouaré n'auront jamais existé dans cette rencontre même si l'on peut regretter que l'ouverture du score soit entachée d'une position de hors-jeu de Lucas Ocampos et qu'un but valable d'Adamo Coulibaly fut refusé alors que le score n'était que de 2-0. Malgré tout, ces évènements n'auraient sans doute pas empêchés au final les joueurs du Rocher de se qualifier pour les 1/2 finale de la compétition.

Ce jeudi, ce sont Simon et Samuel, rédacteurs pour MadeInLens, qui livrent leurs avis sur la prestation individuelle de chaque joueur lensois, du coaching d'Antoine Kombouaré et de la qualité du match réalisé par l'AS Monaco.

Rudy Riou :

- Note de Simon : 3/10

Le gardien lensois est allé plus de fois rechercher le ballon dans ses cages qu’il ne l’a capté. Certes, sur certains buts, il ne peut pratiquement rien faire, mais il doit être plus décisif et influer une plus grande sérénité à ses défenseurs, ce qui n’a pas été le cas ce soir.

- Note de Samuel : 3/10

S’il n’a pas été beaucoup aidé par sa défense, le gardien lensois ne l’a pas franchement rassurée non plus, comme sur cette sortie du poing à la demi-heure de jeu. On ne peut lui imputer les six buts monégasques mais c’est le côté ingrt de ce poste : quand l’équipe se prend une veste, on ne peut saluer la prestation de son gardien.

 

Alassane Touré :

- Note de Simon : 4/10

Alassane Touré méritait une note au-dessus de la moyenne pour sa première mi-temps. Par contre, il a été transparent en seconde période, ayant arrêté ses efforts comme tout le reste de l'équipe.

- Note de Samuel : 5/10

Le seul défenseur lensois qui n’a pas sombré hier. Une première période intéressante avec des interventions bien senties et de bonnes montées. Malheureusement, quelques largesses de marquage et un manque d’agressivité après la pause viennent ternir sa prestation.

 

Marcel Tisserand :

- Note de Simon : 4/10

Il a osé apporter sa percussion malgré son poste de défenseur central. Chassez le naturel, il revient au galop. Malheureusement, c’était Monaco en face et le fait de quitter son poste peut s’avérer rédhibitoire.

- Note de Samuel : 4/10

Marcel Tisserand est très séduisant balle aux pieds. Ses percées, comme à Nîmes, amènent souvent le danger. Positionné dans l’axe, il ne peut mettre en évidence cette faculté et son placement défensif est plus qu’approximatif. Vivement qu’on le revoit sur son flanc droit.

 

Loïck Landre :

- Note de Simon : 3/10

Une vraie déception. Le leader qui devait se montrer à son avantage devant un des ténors de Ligue 1, s’est fait bouffer par l’enjeu. Le retour d'Alaeddine Yahia devrait rassurer l’ancien Parisien.

- Note de Samuel : 3/10

Où est l’assurance qu’il affichait lors de ses premières sorties dans l’axe de la défense ? Loïck Landre est passé totalement au travers de cette rencontre. Manque d’agressivité, erreurs de placement, largesse de marquage…

 

Ludovic Baal :

- Note de Simon : 3/10

Après Nimes, Ludovic Baal enchaîne son deuxième match sans. Tout simplement dépassé sur son côté. En voulant apporter quelque chose offensivement tout en étant solide derrière, il n’a tout simplement rien produit.

- Note de Samuel : 4/10

Comme toute la défense lensoise, il a été en grande difficulté. Les attaquants monégasques se sont amusés sur son côté.

 

Jean-Philippe Gbamin :

- Note de Simon : 2/10

Une percée dans l’axe, sinon rien. C’est dans ces moments-là que la présence de Jérôme Le Moigne s’avère indispensable pour un dispositif équilibré.

- Note de Samuel : 3/10

Incapable de contenir les Monégasques, incapable de lancer les offensives lensoises… Encore trop tendre pour ce genre de rencontres.

 

Wylan Cyprien :

- Note de Simon : 2/10

Complètement hors-sujet pendant les 90 minutes.

- Note de Samuel : 3/10

Comme Jean-Philippe Gbamin : incapable de contenir les Monégasques, incapable de lancer les offensives lensoises ... encore trop tendre pour ce genre de rencontres.

 

Pierrick Valdivia :

- Note de Simon : 2/10

Tout comme son compère du milieu de terrain, l’ancien Lyonnais a été mangé par Toulalan et Obbadi. Il y avait une classe d’écart dans ce domaine.

- Note de Samuel : 3/10

Contrairement à ces collègues de l’entrejeu, on ne peut lui accorder l’excuse de la jeunesse... L’ASM était simplement trop forte.

 

Pablo Chavarria :

- Note de Simon : 3/10

Il n’a pas assez pesé sur la défense monégasque. Sur le retour après une longue absence, Pablo Chavarria devrait monter en puissance dans les prochains matchs. Remplacé par Edgar Salli (4/10), qui, face à Monaco, club auquel il appartient toujours, a voulu se montrer et a montré certaines choses intéressantes en seconde période.

- Note de Samuel : 3/10

De retour de blessure, Pablo Chavarria manquait de rythme. Il va certainement falloir attendre encore un peu avant de retrouver celui qui dynamiter les défenses adverses en début de saison. Remplacé par Edgar Salli (4/10) qui a amené un peu de percussion. Par sa vivacité, il a su mettre en difficulté la défense monégasque. Trop peu.

 

Adamo Coulibaly :

- Note de Simon : 1/10

Sur le terrain ou sur le banc de touche, cela aurait été tout simplement la même chose.

- Note de Samuel : 3/10

Enfin une prestation digne du meilleur buteur du championnat hongrois ! Sérieusement, il a demandé des ballons sur son aile, il est descendu parfois très bas pour donner un coup de main à Baal. On ne peut l’accabler dans cette déroute collective.

 

Danijel Ljuboja :

- Note de Simon : 4/10

Celui qu’on a le plus vu dans le domaine offensif. Il a eu une belle occasion détournée en corner en première mi-temps.

- Note de Samuel : 4/10

Comme d’habitude, il a tenté : il a tenté de conserver le ballon, il a tenté d’organiser le jeu lensois, il a tenté de mettre en difficulté la défense monégasque. Il a tenté…

 

Le coaching d'Antoine Kombouaré :

- Note de Samuel : 4/10

« Défaite logique ». Ces mots du coach a la fin de la rencontre semblent résumer son état d’esprit. J’ai l’impression qu’Antoine Kombouaré n’accordait pas une grande importance à ce match et n’a pas su transmettre à son groupe les raisons d’y croire. La rotation des gardiens, l’absence d'Alaeddine Yahia et les non-titularisations de Jérôme Le Moigne et Yoann Touzghar ont eu raison du collectif lensois surclassé dans tous les secteurs. Espérons qu’ils se remettent vite de cette gifle.

 

- Note de Simon : 3/10

Le coach kanak a essayé un compromis entre jouer la Coupe de France tout en laissant certains cadres au repos. Mal lui en a pris avec cette valise prise à Louis II. En effet, avec une charnière centrale de 20 – 21 ans et une sentinelle toute aussi jeune, les Monégasques ont joué de leur expérience et de leur talent pour balader les Lensois. Du coté offensif, la ligne d’attaque Adamo Coulibaly – Danijel Ljuboja – Pablo Chavarria n’avait pas les qualités requises pour déstabiliser Isimat Mirin et Abidal. La vitesse d’un Yoann Touzghar ou d’un Edgar Salli (qui a pu tirer tout de même son épingle du jeu en seconde période) aurait été plus utile.  

 

La prestation de l’AS Monaco :

- L’avis de Samuel :

Malgré l’absence de certains titulaires, l’AS Monaco a été supérieure dans tous les compartiments. Sans forcer, profitant des largesses lensoises, les Monégasques ont fait parler leur talent et ont fait preuve de réalisme. Landre n’est pas Abidal, Gbamin n’est pas Toulalan, Ljuboja n’est pas Berbatov. Espérons que le RC Lens pourra rivaliser l’an prochain.

- L'avis de Simon : 

Les joueurs de la Principauté ont survolé ce match. La faible opposition leur a rendue aussi le match facile, les Lensois ayant vite baissé les bras en seconde période. Claudio Ranieri a du se méfier de l’adversaire Sang et Or tant le sérieux et la rigueur étaient de mise dans le dispositif azuréen. À noter le fair-play des Monégasques en fin de match, lorsqu’ils sont allés saluer le public lensois venu en nombre comme à chaque déplacement.

 

Simon, Samuel et Christopher

Image : DavidB Art-Design

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.