updated 11/12/2016 07:24

US Créteil - RC Lens : La victoire avec la manière

25-US-Creteil-RC-LensAprès trois matchs consécutifs sans victoire en championnat, le Racing renoue avec le succès dans un match qu'il aura globalement dominé. 

Il ne fallait pas arriver en retard au stade Dominique-Duvauchelle. Le début de match est rythmé. Et ce sont les Lensois qui se mettent les premiers en évidence grâce aux frappes de Jérôme Le Moigne (3è), Yoann Touzghar (5è) et aux accélérations de Lalaina Nomenjanahary et d'Alharbi El Jadeyaoui.

Malgré une réaction immédiate des Cristoliens avec une tête du géant Cheikh Ndoye, ce sont les Sang et Or qui vont être récompensés de leur bon début de match. A la 10ème minute de jeu, sur un long dégagement d’Alphonse Aréola, Lalaina Nomenjanahary dévie le ballon pour Danijel Ljuboja qui transmet à Alharbi El Jadeyaoui sur la gauche de la surface. Sans se poser de questions, l’ex-angevin frappe puissamment et ouvre le score (0-1). 

Mais à peine ce premier quart d’heure passé, et globalement dominé par le RC Lens, les Cristoliens vont revenir dans la partie. Sur le côté droit, Jean-Michel Lesage centre au second poteau pour Cheikh Ndoye. Le milieu sénégalais prend le dessus sur Marcel Tisserand et trompe Alphonse Aréola d’une tête lobée alors que le gardien lensois se trouve étrangement avancé (1-1, 16è).

Cette égalisation rapidement concédée aurait pu plomber le moral des Lensois. Mais c’est tout l’inverse qui va se produire. A la 20ème minute, Lalaina Nomenjanahary est déséquilibré dans la surface et l’arbitre désigne le point de pénalty. Malheureusement pour les Sang et Or, Yoann Touzghar voit son tir repoussé par le poteau. Dix minutes plus tard, l’attaquant lensois n’est pas loin de se racheter mais sa frappe passe au dessus.

Après une première demi-heure durant laquelle les deux équipes ont beaucoup donné, le rythme de la partie diminue et les deux équipes se neutralisent. Les Cristoliens tentent beaucoup de frappes mais ni Jean-Michel Lesage (33è), ni Ibrahima Seck (45è) ne trouvent l’ouverture. Et c’est encore Yoann Touzghar qui est tout près de donner l’avantage à son équipe. A la 34ème minute, il reprend un centre en retrait d’Alharbi El Jadeyaoui son tir est capté par le gardien cristolien.

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 1-1.

Une deuxième période tout en maîtrise

Les Lensois avaient bien débuté le match. Ils vont superbement entamer la seconde période. Trois minutes après le retour des vestiaires, Jean-Philippe Gbamin déborde côté droit et centre en direction de Danijel Ljuboja. Le Serbe se retourne parfaitement et envoie le ballon au fond des filets (1-2, 48ème). Ce but semble assommer les Cristoliens. Ils vont mettre dix minutes à réagir. Mais quelle réaction ! A la 58ème minute de jeu, Jean-Michel Lesage trouve de nouveau Cheikh Ndoye dans la surface qui voit sa tête piquée déviée par le pied gauche d’Alphonse Aréola sur la barre transversale.

A ce moment de la partie, les Sang et Or restent sous la menace d’une égalisation de Créteil et ne parviennent pas à faire le break, la faute à des contres mal exploités. Antoine Kombouaré sent que son équipe peut faire la différence et effectue deux changements. A la 67ème minute de jeu, Dème Ndiaye et Pierrick Valdivia remplacent respectivement Danijel Ljuboja et Lalaina Nomenjanahary. C’est d’ailleurs Pierrick Valdivia qui s’illustre par la suite avec deux occasions franches (70è et 77è).

Bien décidé à enfoncer le clou, le coach lensois lance à la 80ème minute de jeu Edgar Salli en lieu et place d’Alharbi El Jadeyaoui. Ces différents changements seront décisifs. Une minute après son entrée en jeu, Edgar Salli reprend un centre de Dème Ndiaye et inscrit le troisième but lensois (1-3, 81è).

Impeccables de maîtrise jusque là, les Sang et Or vont pourtant vivre une fin de match stressante. Après deux frayeurs pour le Racing dans les cinq dernières minutes du temps réglementaire, les Cristoliens vont réduire le score sur corner grâce à un nouveau but de la tête de Cheikh Ndoye (2-3, 94è). Cette réduction du score aura pourtant été trop tardive. Le RC Lens s’impose 3 buts à 2 et réalise la bonne opération de cette journée en repoussant le quatrième Dijon à quatre points.

Iban Duhour

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.