updated 11/12/2016 17:00

MadeInLens analyse : l'ESTAC

MadeInLens-analyse-Troyes-ESTACCe vendredi, MadeInLens.com vous propose un nouveau volet de notre rubrique : « MadeInLens analyse ». Avant chaque rencontre du RC Lens, vous retrouverez une analyse de la tactique et des joueurs adverses afin de mieux connaître l’équipe opposée aux Sang et Or.

Troyes, l’ancien relégué de Ligue 1, a du mal à postuler pour la remontée directe parmi l’élite. Les Aubois n’ont que 29 points et comptent déjà 11 unités de retard sur le troisième accessit occupé par les Lensois (40 points).

L’homme à surveiller : Benjamin Nivet

Le vétéran troyen est l’homme à tout faire de l’équipe de Jean-Marc FURLAN. Avec le nouveau venu BEN KHALFALLAH, c’est une belle touche technique qu’à l’équipe troyenne en son sein.

Dispositif troyen :

Le coach aubois a pour habitude de prôner le jeu dans son équipe. Celle-ci évolue dans un 4-3-3 classique avec donc, Benjamin NIVET en chef d’orchestre. Au niveau offensif, les Troyens savent se procurer des occasions sur des attaques rapides faites de jeu en une ou deux touches de balle. La technicité de Nivet et Ben Khalfallah permet ces facilités.

Par conséquent, le milieu lensois sera la clé du match. Le domaine, assez décrié lors du dernier match à domicile face à Laval (match nul 0-0), devra se relever et coller de près l'entrejeu troyen, afin d'empêcher de développer leurs attaques et délivrer des ballons pour Gimbert, l’attaquant aubois.

D’autre part, il ne faudra pas être fébrile au niveau des coups de pied arrêtés. Malgré une taille assez modeste, Benjamin Nivet arrive à tirer son épingle du jeu lors de ces phases dangereuses, en coupant avant tout le monde le ballon et le dévier dans les filets adverses. D’autre part, on a pu voir que les Troyens se débrouillent pas mal sur corner lors de leur confrontation en demi-finale de la Coupe de la Ligue face aux Lyonnais. Les hôtes ont un certain nombre de joueurs avec des gabarits importants, comme Thiago par exemple.

Au niveau défensif, les Lensois devront profiter de la blessure du défenseur central N’Diaye, qui a fait belle impression lors de la confrontation face à l’OL avant, malheureusement pour lui, de se blesser à la cuisse. Il sera sans doute remplacé par Rincon, qui a été bien moins présent dans la couverture défensive et dans la relance.

Par conséquent, Yoann Touzghar, Pablo Chavarria et Danijel Ljuboja devront alors être pressants sur le porteur du ballon et notamment le dernier cité pour les obliger à commettre des erreurs et ainsi inquiéter Matthieu Dreyer, le gardien.

Les grands gabarits troyens ont un inconvénient : leur vitesse d’exécution. Il sera alors possible de passer au-dessus de la défense auboise pour les prendre de vitesse et avoir des face-à-face avec Dreyer.

On connaît l’entente parfaite entre Touzghar, Ljuboja et Chavarria. Celle-ci sera primordiale pour déclencher des coups qui pourraient être fatals aux hommes de Jean-Marc Furlan.

Simon

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.