updated 09/12/2016 16:16

MadeInLens analyse : le Stade Lavallois

MadeInLens-analyse-Laval-Stade-LavalloisCe vendredi, MadeInLens.com vous propose un nouveau volet de notre rubrique : « MadeInLens analyse ». Avant chaque rencontre du RC Lens, vous retrouverez une analyse de la tactique et des joueurs adverses afin de mieux connaître l’équipe opposée aux Sang et Or.

Ce samedi, le RC Lens reçoit Laval au stade Bollaert-Delelis. Le Stade Lavallois est un des « petits » de la Ligue 2. Néanmoins, le RC Lens doit se méfier de cette équipe qui a connu un regain de forme durant l'automne après un début de saison catastrophe. Toutefois, les Lavallois peinent depuis la fin novembre et n'ont pris que deux points sur quinze possibles sur les cinq derniers matchs. Les Tangos avaient accueillis les Sang et Or pour le match aller et s’étaient inclinés sur le score de 0-2. Cette rencontre avait été marquée par l’exclusion de deux Lavallois par l’arbitre, Monsieur Batta.

Le dispositif est un 4-1-4-1 avec notamment en pointe Christian Bekamenga et dans le rôle de sentinelle devant la défense, Jordan Adeoti.

L’homme à surveiller : Christian Bekamenga.

L’avant-centre de Laval est l’homme fort du dispositif du coach Philippe Hinschberger. Le joueur de 27 ans, passé par Nantes et pensionnaire de Carquefou (CFA) la saison dernière, a déjà inscrit 11 réalisations en 20 matchs. Lors du match aller, il avait posé de sérieux problèmes à la défense lensoise.

MadeInLens-analyse-RC-Lens-Laval-schema-tactique

Analyse du dispositif :

Côté offensif, comme dit précédemment, il faudra tout d’abord se méfier de Christian Bekamenga. Le danger viendra principalement de lui. Il faudra alors couper les liaisons qui iront vers l’attaquant camerounais.

On a pu remarquer que le danger venait souvent des côtés avec des centres provoquant le danger devant la cage adverse. Amara Baby et Anthony Robic peuvent alors déposer des ballons sur la tête de leurs coéquipiers.

Pour cela, les latéraux Ludovic Baal et Marcel Tisserand devront contenir les offensives et attaques de leur vis-à-vis pour éviter à Alphonse Areola de s’employer. C’est un point qu’il faudra améliorer pour les Lensois qui ont subi 30 centres lors de leur dernière rencontre à l’extérieur face à l’AJ Auxerre (victoire 1-2).

Le danger pourrait être d’autant plus présent que les Lavallois ont tendance à attaquer en nombre.

Du côté des défenseurs des Tangos, on a pu voir que ceux-ci n’étaient pas totalement souverains dans leur surface. Les attaquants lensois pourront alors en profiter en s’imposant de la tête et s’approcher un plus peu ainsi des cages de Mike Vanhamel.

Enfin, comme au match aller, on pourra aussi profiter de la vitesse de nos attaquants pour passer au dessus des défenseurs lavallois. Des attaques rapides et placées pourront déstabiliser la défense mayennaise, comme Malik Couturier qui avait dû laisser ses partenaires en infériorité numérique après son exclusion (faute sur Yoann Touzghar qui filait au but).

L’avis de MadeInLens :

Le 4-4-2 en losange a l’air de porter ses fruits. Pour créer de la vitesse et prendre à revers la défense lavalloise, il serait bon de titulariser des joueurs techniques et qui vont vers l’avant, comme le néo-Lensois Alharbi El Jadeyaoui ou encore le jeune Benjamin Bourigeaud.

Simon

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.