updated 04/12/2016 06:48

La LFP satisfaite de la réforme des contentieux sportives

LFP LogoSi le RC Lens se trouve confronté à la DNCG et, potnetiellement au CNOSF et au tribunal administratif cet été, il faudra bien moins de temps que par le passé pour les procédures d'appel et de recours. En effet, un décret publié vendredi dernier au Journal Officiel a réformé les délais pour les contentieux sportifs afin de mieux respecter les Ligues et l'organisation des compétitions, et d'éviter les dérives rencontrées les années précédentes. Et cela réjouit la LFP, ainsi que les autres ligues professionnelles françaises.

Le communiqué de la LFP :

Les ligues professionnelles se réjouissent du décret relatif au traitement des litiges en matière sportive qui constitue un progrès conséquent attendu depuis longtemps.

Il y avait urgence à sécuriser davantage l’organisation des compétitions sportives dans un contexte de judiciarisation accrue des relations licenciés/clubs/instances sportives
La longueur de la procédure contentieuse met en danger l’organisation et le bon déroulement des compétitions en cours de saison comme à l’inter-saison. Certaines situations plongent parfois les fédérations, les ligues professionnelles, les clubs, les joueurs, les entraineurs, les collectivités territoriales, les partenaires dans des situations inextricables.
La réduction de moitié des délais de procédure entre la saisine de la conciliation du CNOSF et celle des Tribunaux Administratifs ainsi que l’attribution de la compétence aux Tribunaux Administratifs relevant du siège de l’institution de la décision attaquée constituent de réelles avancées dans l’intérêt de toutes les parties prenantes.

Ceci constitue une première étape vers la création d’un tribunal du sport. L’ensemble du mouvement sportif souhaite une juridiction unique à même de rendre des jugements en premier et dernier ressort une fois les voies de recours fédérales épuisées. Les réflexions engagées à ce sujet avec les autorités de l’Etat doivent se poursuivre afin de réduire le nombre de procédures qui est irrémédiablement incompatible avec le temps des compétitions sportives.

Les ligues professionnelles se félicitent de l’étroite concertation depuis le début de ce dossier entre le ministère des sports et l’ensemble du mouvement sportif ainsi que la qualité de l’écoute du ministère de la justice et du Conseil d’Etat. 

Tags de l'article RC Lens DNCG LFP CNOSF

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.