updated 05/12/2016 05:34

Discipline : les décisions du 12 mars

Carton jauneCe jeudi soir, la commission de discipline de la LFP s'est réunie et a rendu publique ses décisions en matière de suspensions pour la Ligue 1, dont une concerne le RC Lens et son effectif.

Les sanctions de la Ligue 1 :

Trois matchs ferme : Souleymane Diawara (OGC Nice)

Deux matchs ferme : Grégoire Puel (OGC Nice)

Deux matchs de suspension dont un avec sursis : Lenny Nangis (SM Caen)

Un match ferme : Chaker Alhadhur (FC Nantes), Didier Ndong (FC Lorient)

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue  1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 17 mars 2015 à 0h00 : Cédric Barbosa (Evian Thonon Gaillard), Cédric Cambon (Evian Thonon Gaillard), Yannick Cahuzac (SC Bastia), Jérémy Pied (EA Guingamp), Djibril Sidibé (LOSC), Henri Bedimo (Olympique Lyonnais), Alexandre Lacazette (Olympique Lyonnais), Samuel Umtiti (Olympique Lyonnais), Mathieu Deplagne (Montpellier Hérault SC), Ludovic Baal (RC Lens), Grégory Bourillon (Stade de Reims), Franck Signorino (Stade de Reims), Issa Cissokho (FC Nantes)

27e journée : Toulouse FC – AS Saint-Etienne du 28 février 2015
Comportement du joueur Dragos Grigore (Toulouse FC)
Réunie le 5 mars 2015, la Commission, saisie par le rapport complémentaire de l’arbitre, avait convoqué le joueur Dragos Grigore (Toulouse FC) suite à son intervention de la 67e minute, pour sa séance du mercredi 25 mars 2015 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum, et n’avait pas enregistré l’avertissement du joueur dans l’attente de la décision. A la demande du club et au regard des motifs exposés, la Commission accepte de décaler l’audition au jeudi 2 avril 2015.

28ème journée : SC Bastia – OGC Nice du 7 mars 2015
Comportement des supporters du SC Bastia :
 
Après audition du représentant du SC Bastia, la Commission décide, au vu de la gravité des faits, de placer le dossier en instruction.
Par ailleurs, la Commission considérant,
- l’utilisation de très nombreux engins pyrotechniques (66), 
- le jet de briquets en direction des joueurs niçois à l’échauffement, 
- le jet d’objets lors d’un corner en faveur de Nice ayant entraîné l’interruption de la rencontre,
- les propos injurieux tenus par des supporters bastiais à l’encontre du délégué,
- le jet à deux reprises d’un ballon depuis une tribune ayant entraîné l’interruption de la rencontre,
- l’apparition à plusieurs reprises d’une banderole injurieuse et obscène, 
prononce la suspension à titre conservatoire du stade Armand Cesari du SC Bastia à compter du vendredi 13 mars 2015 et jusqu’à décision prise par la Commission, le ou les matchs concernés devant en outre impérativement se dérouler à huis clos total.

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.