updated 10/12/2016 12:26

La démission de Léonardo ironisée par le Nouvel Obs

Ancien entraîneur du PSG, Antoine Kombouaré a quitté le club de la capitale sous l'ère Léonardo.

Le Nouvel Obs se prend au jeu et imagine une lettre qu'aurait pu écrire le nouvel entraîneur lensois au sujet de la démission de "Léo".

« Salut Léo,

C’est quoi ces conneries merde ? En revenant de Carrefour Market, j’allume la télévision et que vois-je sur le fil déroulant de BFM ? "Leonardo a démissionné". Putain, nan Léo, tu ne peux pas partir. Ici, tout le monde t’aime.

Je n'arrive pas à réaliser. Je me sens vide. Faut que tu fasses marche arrière, que tu récupères ta lettre de dém' et que tu causes à ton boss - Nasser là, avec sa dégaine des films de Bollywood.

Explique lui qu’on ne peut plus faire sans toi maintenant.

Ca arrive merde

Avant de t’écrire, j’ai écumé la presse. Enfin, un peu parce que je devais aller à la piscine. Les journalistes te dézinguent. A Lens, où j’ai signé il y a quelques semaines, on me dit que je dois te haïr, parce que tu m'as viré comme le dernier des nullards.

Bon Dieu, non ! Tu as bien fait de me lourder Léo. J’étais premier du championnat à la trêve [en décembre 2011], mais il te fallait absolument quelqu'un de plus classe sur le banc de ton équipe.

Un homme charismatique, beau-gosse, quand bien même ses costumes viendraient des Halles d'Auchan. Et compétent bien sûr, puisque comme tu l'as si bien dit, les entraîneurs de Ligue 1 sont un peu des péquenots.

Alors, tu as pris Carlo Ancelotti. Un Italien avec un palmarès bien soigné, 50 adjoints et des sapes bien repassées. Finalement, il a terminé deuxième, derrière Montpellier, une équipe débarquée de nulle part, mais ce n’est pas grave.

Qui peut te le reprocher ? Ca arrive, merde. D’autant que la saison d’après, il a fini champion. Je lis ici et là que c’était facile, parce que tout le monde était fauché et que le cheikh a aligné l’oseille pour prendre ce qui se fait de mieux en Italie.

Ben non, je suis désolé. Fallait le faire. Derrière, des crevards comme l'OM, l'OL ou Saint-Etienne ont poussé jusqu'au bout avec leurs effectifs de rêve.

Attends, avoir Zlatan Ibrahimovic ou Thiago Silva, ça ne veut rien dire. Marseille a Jérémy Morel et pourtant, n'a pas réussi à gagner le titre.

Si j'étais une fille...

Toi directeur sportif, tu as bâti une institution. Un truc solide qui donne envie et transpire la sérénité. Bon, Carlo Ancelotti s’est barré en douce cet été, le club s’est fait recaler par une dizaine de coaches quand il a cherché à le remplacer mais qu'importe, qui peut te le reprocher ?

Malgré tes coups de pression étranges et ta suspension de quatorze mois pour t'en être pris à un arbitre, l'image du PSG est au top grâce à toi.

Je t’aime mec. Je crois que si j’étais une fille… enfin voilà quoi. Ton sourire, ta silhouette, ta coupe impeccable, qui ne bouge pas même quand il neige. Ceux qui critiquent te jalousent. Parce que tu as les couilles Leo.

Il y a quelques mois, le PSG se fait torcher à Reims (1-0) en supériorité numérique et après le match, tu envoies un énorme glaviot à la gueule de ceux qui se moquent de vous : "On a une équipe bâtie pour l’Europe". Et boum, prenez ça !

T’as raison putain - c'est bien connu mon ami, les grands clubs délaissent et méprisent leurs championnats respectifs -, mais personne ne veut l'entendre.

Moi, je ne t’en voudrais jamais Léo, parce que je savais que je n'étais pas assez bien pour toi. Mais là, j'aimerais t'aider cher ami. Comme tu es sur le marché et que tu aimes les projets sur le long terme, il y a de la place à Lens.

Tu imagines avec Gervais Martel, le boss, le trio qu’on pourrait former ! Il y a de l’oseille en plus, puisqu’un investisseur azéri a débarqué avec des billets fluos.

...et si tu avais une tête de figue

On monte une grosse écurie en Ligue 2 et je te promets qu'en bossant bien, on jouera la Ligue Europa tous les ans dans sept ou huit piges. Si ça te botte, je te file le 06 de Gervais et son Gmail - il est souvent sur le tchat vers 19h (ajoute le sur Google+ aussi).

Allez je charrie mec. Je sais que tu dois avoir une idée derrière la tête. Un plan de repli. Filou va ! Qui t’a appelé ? Tu pars en Angleterre ? En Chine ? Au Luxembourg ? Ou tu retournes en Italie ? Tu as ta place partout tu sais. Tu es le plus compétent de tous. Le plus fort.

Je crois que tu faisais même de l'ombre aux qataris, qui te payent une fortune... pour dépenser leur fortune sur le marché des transferts - sur lequel tu ne peux pas te tromper, puisque tu ne vises que les meilleurs.

Mais tu les as entubés finalement, puisque tu as démissionné avant qu'ils ne te dégagent. Qui peut supporter d'être un sous-fifre ? De se savoir condamné et méprisé ? Des gars comme moi Léo, pas toi. Un jour, tout le monde te regrettera par ici. Comme je dis toujours, le PSG, c'est toi, tout simplement.

Je te souhaite le meilleur mon gars. T’es un bon Léo. C'est la France qui ne te comprend pas. Si tu mettais des survêtements Décathlon, que tu avais une calvitie et une tête de figue, tu n’en serais pas là.

Si tu ne réponds pas, c’est pas grave. A vrai dire, je m’en fous de ta réponse.

Antoine.

PS : la tâche beige au milieu de la lettre, c’est du yaourt, évidemment. Désolé. »

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.