updated 09/12/2016 16:16

Une lettre ouverte des Red Tigers pour réclamer le départ de Gervais Martel

Red Tigers anniversaire tifoDepuis des mois, l'inquiétude grandit chez les supporters du RC Lens, qui ne voient pas quelles solutions vont être trouvées pour sortir le club Sang et Or du guêpier dans lequel il se trouve depuis de longs mois et, surtout, aimeraient voir le club communiquer sur la réalité de sa situation.

Ce samedi, à quelques jours du verdict de la DNCG et de la reprise de l'entraînement, les Red Tigers publient une lettre ouverte ce samedi pour apostropher Gervais Martel, lui réclamer des comptes et une véritable transparence sur sa gestion mais aussi et surtout lui demander de quitter le club avec son équipe dirigeante pour permettre d'autres solutions de se mettre en place pour l'avenir du club lensois.

La lettre ouverte des Red Tigers à Gervais Martel :

Cher Gervais,

Les saisons passent mais le flou le plus total demeure d’année en année au sein du Racing Club de Lens.

Les constats sont simples et clairs : 7 saisons, 3 descentes, des masses salariales encadrées, des recrutements impossibles, un actionnaire fantôme, des histoires à dormir debout, des éternels reports et recours au sein des institutions, un club qui à chaque intersaison ne sait dans quelle division il évoluera à quelques jours de la reprise.

Cette année encore, nous n’y échappons pas. Soyons clairs : entre les fins de contrats, les ventes, et le pillage du centre de formation, il reste à peine un nombre suffisant de joueurs pour monter une équipe de futsal à la reprise de l’entraînement dans une semaine !

Quelle est donc votre stratégie, monsieur Martel ?

Vendre tout ce qui peut avoir un semblant de valeur marchande dans notre effectif en espérant atteindre les 10 ou 15 millions ? Et puis ? On jouera le maintien en Ligue 2 avec les moins de 13 ans ? Ou peut-être espérez-vous retrouver un nouveau saltimbanque quelque part au fin fond de la Bulgarie ou du Cambodge ?

Quel est donc votre projet pour le RC Lens ?

Expliquez-nous pourquoi les comptes de la RCL Holding ne sont pas consultables au registre des commerces. Expliquez-nous ce qu’il en est de votre Assemblée Générale qui doit avoir lieu avant le 31 juillet. Nous serions heureux d’y participer. Qu’en est-il réellement des comptes du club à ce jour ?

De la transparence, monsieur Martel, une vraie transparence. C’est bien le minimum que vous devez aujourd’hui aux milliers de fans qui vivent, mangent et dorment en pensant à leur club. Comme vous, nous direz-vous. Mais avec quelques milliers d’euros en moins à la fin de chaque mois.

Car oui, monsieur Martel. Après vous êtes tant battu pendant des années pour le Racing, après avoir tant donné de votre argent et de votre personne - et pour cela on ne peut que vous respecter et vous remercier, et on n’oublie rien - nous pensons aujourd’hui que vous jouez vos propres intérêts personnels au détriment du club.

Si ce n’est pas le cas, pourquoi restez-vous accroché à une branche morte qui, inéluctablement, va céder ? Les politiques ne vous suivent plus. Les investisseurs ne vous suivent plus. D’autres seraient prêts à venir mais sans vous. Et, de par votre communication hasardeuse, vous vous êtes coupé de vos propres supporters.

Parce que oui, quand vous communiquez c’est pour nous raconter des fables de grande qualité, qui, à base d’IBAN, de fête des Armées, de promesses d’arrivées d’argent, ou de blocage car il n’y aura plus que deux montées en Ligue 1, auront au moins eu un mérite : celui de bien nous faire rire. Et puis, quand vous ne communiquez pas, vous laissez les fans dans un silence lourd et pesant encore plus difficile à supporter.

Mais aujourd’hui, nous n’avons plus du tout envie de rire, monsieur Martel. Votre comportement fait même monter la colère.

Il semble pourtant qu’il existe une solution, et vous le savez car un projet est apparu bien avant la communication de monsieur Percheron. Mettez la holding en liquidation ! Que cela puisse permettre l’arrivée de nouveaux investisseurs qui n’attendent que ça. Qu’une nouvelle équipe puisse se mettre en place. Que du sang neuf apporte un renouveau au Racing, même si on est conscients de tous les risques que cela comporte aussi. Que le projet d’actionnariat populaire puisse être travaillé. Que Thuilot, Roudet, Blanchard, Valcke entre autres quittent leurs fonctions. Et surtout, que cela permette de raser la moustache d’Hafiz l’escroc, responsable numéro 1 et actuellement actionnaire majoritaire. On ne l’oublie pas…

Avec tout le respect que l’on vous doit, ne croyez pas, monsieur Martel, que cela nous enchante de devoir communiquer de cette manière avec vous. Mais il semble que vous ne nous laissez plus le choix depuis longtemps.

Pour un renouveau au Racing, pour un projet sein loin de l’Azerbaïdjan : liquidation et direction démission !

Red Tigers

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.