updated 06/12/2016 12:56

Antoine Kombouaré : « Hafiz Mammadov, c’est l’affaire de Gervais Martel, pas la mienne »

Antoine Kombouare RC Lens 27A l'origine des problèmes extrasportifs du RC Lens en ne respectant pas ses engagements et en ne versant pas les millions d'Euros promis, Hafiz Mammadov a pourri la saison des Sang et Or. Mais Antoine Kombouaré ne veut pas enfoncer l'homme d'affaires de Bakou, estimant que c'est à Gervais Martel de gérer ce problème. Cependant, l'entraîneur lensois n'oublie pas que l'Azéri a tout de même injecté plus de 20 millions d'Euros dans le club.

Hafiz Mammadov, s’il vous invite à manger, irez-vous ? 

« Je ne réponds pas à ce genre de question. Mon président, je le répète, c’est Gervais Martel. Après, je veux bien comprendre qu’il ait des soucis financiers. Mais Mammadov, c’est l’affaire de Gervais Martel, pas la mienne. Cela dit, j’aurais bien aimé qu’il demande à Gervais, si c’était possible, de trouver une solution. Gervais y serait arrivé ou pas. Ça, c’est autre chose. Mais il aurait dû jouer carte sur table. Moi, j’ai vu les textos. Il a toujours dit à Gervais : “T’inquiètes pas, on va t’aider. Les sous sont partis”. Et puis, finalement, rien n’est jamais arrivé. Et Gervais est passé pour un menteur et s’est fait discréditer de partout. A part ça, je n’ai rien à lui dire. En revanche, il ne faut pas oublier non plus qu’il a quand même permis mon arrivée au club et qu’il a mis 25 M€. Ça nous avait permis d’exister en L2 puis d’accéder en L1. Mais sur cette saison, c’est vrai, il aurait pu évoquer plus tôt ses problèmes… »

Source : But! Lens

Derniers articles

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, nous permettant de personnaliser votre navigation et les éventuels messages publicitaires, d'enregistrer vos préférences d'utilisation, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.